Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Athènes, Grèce

Quelle est la météo à Athènes ?

A quelle saison partir à Athènes ?
Un climat typiquement méditerranéen : il fait très chaud en été (sans pluie du tout) et doux en hiver. On peut donc visiter Athènes toute l'année mais les périodes les plus propices se situent aux intersaisons : en mai-juin et en septembre-octobre. Évitez les séjours à Athènes en plein été : la chaleur est généralement étouffante et la pollution rendue insupportable. La capitale grecque fait toutefois une très belle destination d'hiver, originale et tempérée.

Températures moyennes
Janvier-février : 9/16°
Mars-Avril : 10/20°
Mai-Juin : 15/27°
Juillet-août : 22/29°
Septembre-Octobre : 19/27°
Novembre-Décembre : 11/21°

Il pleut quand ? En décembre et janvier surtout (14 jours par mois en moyenne).

Quand réserver et partir à Athènes au meilleur prix ?

Réservez en avance pour partir en été !
Le pic touristique se situe généralement en août et les tarifs des séjours en Grèce augmentent beaucoup à cette période (ils ont même tendance à doubler). Vous aurez du mal à trouver des séjours proche d'Athènes en dernière minute à – de 800/900€. Seule solution : réserver dès les vacances de Pâques pour partir en été en particulier si vous voulez une formule club all inclusive. N’oubliez pas non plus de vous y prendre plusieurs mois à l’avance pour réserver vos billets d’avion (plus on réserve tard, plus c'est cher : le déstockage de dernière minute n'existe pas ou presque sur le marché aérien).
 
Partez au printemps ou en septembre/octobre, en dernière minute !
C'est là qu'on obtient le meilleur rapport "qualité-prix" et c'’est aussi à ces 2 périodes que c’est le plus agréable de séjourner à Athènes. La saison touristique commence (ou finit), les offres intéressantes démarrent ou s’arrêtent doucement : en réservant hors vacances et - de 2/3 semaines avant le départ, on arrive à trouver de beaux séjours à - de 500€ et des discounts jusqu'à - 50/-60%.

Optez pour un citytrip en hiver !
Les tarifs des offres de week-ends à Athènes sont vraiment bas tout comme ceux des billets d'avion qu'on arrive à dénicher à - de 200€ A/R. Ce n'est pas un bon plan pour un séjour balnéaire sur la côte mais c'est pas mal pour un citytrip à Athènes intra-muros en formule "vol + hôtel". C'est de novembre à mars que celle-ci vous coutera le moins cher ! Ne vous attendez pas à un temps trop fabuleux : les hivers sont humides ! Attention aussi aux horaires d'ouverture des sites touristiques qui ont limitées en basse saison.

Comment partir moins cher à Athènes ?

  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
Au départ de Paris
- En hiver, au printemps ou à l’automne, on arrive à trouver des vols directs « Paris-Athènes » aux environs de 100/150€ A/R avec Transavia (départ d’Orly), Aegan Airlines (départ de CDG) ou Easyjet (départ d'Orly). On peut aussi tomber sur de bonnes affaires avec les offres spéciales d’Air France à un niveau de tarifs équivalent.

- En plein été, Aegan Airlines (compagnie régulière grecque) est excellente (Transavia propose à peu près le même niveau de prix) avec des tarifs qui démarrent à – de 300€  l’A/R en juin et juillet et aux alentours de 4/500€ en août. C’est souvent elle qui nous sort les meilleurs tarifs (en réservant plusieurs semaines à l’avance). La franchise bagages est incluse et les vols sont directs.
 
Au départ de province
- Depuis Lyon. En haute saison, le meilleur bon plan consiste souvent à prendre un vol avec correspondance sur Swiss ou Lufthansa (escales à Zurich, Francfort) qui offrent généralement le meilleur niveau de prix, souvent une cinquantaine d’euros en dessous des vols directs (parfois même 100€) : les prix des vols en septembre démarrent à – de 200€ et se situent aux alentours des 300/400€ en plein été. En plein hiver, vous trouverez des vols avec escales sur Air France ou Iberia pour – de 150€ (en réservant plusieurs mois à l’avance). En dernière minute au printemps par contre, comptez 200€ environ sur Transavia en vol direct.
 
- Depuis Marseille. Air France représente une belle alternative en 1ère minute avec des billets d'avion pour Athènes (vols directs) à – de 300€ en automne (septembre-octobre). Ils démarrent à – de 200€ en hiver mais avec escale à Paris + changement d’aéroport : mieux vaut donc peut-être prendre un TGV pas cher + un vol depuis Paris. Si on cherche bien, on peut aussi trouver des vols Air France en été à tarifs raisonnable (400€ l'A/R environ).
En dernière minute, au printemps et en plein été, les vols avec escale sont généralement plus compétitifs : Brussels Airlines, Lufthansa, Alitalia, Pegasus, Turkish Airlines, Vueling…  On a pas mal de compagnies au choix avec des vols aux alentours de 300/350€ en juin–juillet et plus près des 350/450€ en août. Il faut comparer et tomber sur le meilleur prix qui se présente.
 
- Depuis Bordeaux, Alitalia propose des vols avec escale (généralement à Rome) à tarifs à peu près abordables : - de 300€ au printemps et en automne, - de 200€ en hiver. En été, c’est un peu plus cher, entre 350 et 500€ mais finalement pas beaucoup plus que de Paris.
 
- Depuis Nantes, seules Aegan et Transavia proposent des vols directs : comptez 450/500€ de budget environ en plein été,  300/400€ au printemps (mai et juin, même en dernière minute) et – de 300€ en automne en vous y prenant bien à l’avance. En hiver (dès fin octobre), vous ne trouverez plus de vols directs : mieux vaut dénicher un billet de train pas cher pour aller prendre l’avion à Paris.
 
- Depuis Lille, encore une fois, il faudra vous rendre en Belgique pour bénéficier des meilleurs plans. A partir du 26 octobre 2014, Ryanair proposera des vols pour Athènes depuis Charleroi. Les tarifs d'appel se situent aux alentours des 100€ en hiver. Pour le moment, Aegan est excellente en haute saison : entre 250 et 350€ au printemps et en été (à partir de 350€ en août).

Infos transfert pour rejoindre le centre d'Athènes
---) Métro ligne 3 (bleue). Tarif : 8€ en aller simple (ticket valable 70 min.). Circule de 5h30 à 00h15, jusqu'à 2h le week-end. Trajet inclus dans le pass "3-day tourist ticket" (20€) mais pas dans les tickets 24h ou 5 jours (infos complètes sur Stasy.gr)
---) Bus Express ETHEL X93, X95, X96, X97. Circulent 7j/7, départs entre les sorties 4 et 5 de la zone d'arrivées. Prévoir 45 à 90 min. de trajet selon ligne. Tarif : 5€ pour un aller simple (non valable pour une correspondance métro ou tram). Inclus dans le pass "3-day tourist ticket" (20€) mais pas dans les tickets 24h ou 5 jours (infos complètes sur Stasy.gr)
---) Taxis à prix fixes. Tarifs pour le centre ville d'Athènes : 35€ de 5h à minuit, 50€ de minuit à 5h. A rendre sortie 3 du hall d'arrivées.

 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
Notre formule préférée pour un séjour pas cher à Athènes : le "vol + hôtel", à la carte
C'est LA formule qui se développe et sûrement la plus avantageuse actuellement pour découvrir la ville en hiver, en début de printemps ou juste après l'été : Athènes est une chouette destination culturelle qui a l'avantage de proposer aussi du soleil et pas mal de choses à faire. Budget : les tarifs démarrent généralement aux alentours de 250/300€ par pers. en basse saison (5 nuits en vol direct + hôtel de gamme standard type 3/4*). A certaines périodes par contre,  il faut bien comparer : ça ne vaut pas forcément le coup de prendre ce type de formule, les tarifs des courts séjours peuvent être situés entre 400 et 500€ soit presque le prix d'une offre en 7 nuits à la même époque.
A dénicher par exemple sur Promovacances ou sur Go Voyages
On a aussi de bonnes offres de week-end  à la carte "vol + hôtel" (2 ou 3 nuits) sur Lastminute, Logitravel, Bravofly... Budget similaire : à partir de 250-300€/pers. en basse saison


Un club vacances près d'Athènes
Plusieurs grandes marques possèdent un club vacances en Attique, en bord de mer ou sur l'île d'Eubée (les clubs sont généralement situés entre 35 et 50 km d'Athènes). C'est la meilleure solution avec des enfants qui pourront éventuellement souffrir de l'atmosphère étouffante de la ville : bord de mer, piscines, chambres familiales... Offrent un meilleur rapport "confort-prix" que les hôtels en ville. On a aussi l'avantage d'être un peu en dehors de l'agitation et de la pollution tout en gardant des distances très raisonnables par rapport aux attractions et sites touristiques incontournables.
Budget : à partir de 4/500€ en mai-juin-septembre en dehors des vacances scolaires (en dernière minute), au moins 8/900€ aux vacances scolaires de la belle saison (été, Pâques, Toussaint), il n'y a pratiquement pas d'offres de vacances en clubs à Athènes pour l'hiver. Prévoyez quand même un budget nourriture car la formule tout inclus ne conviendra pas forcément à votre planning quand vous partirez en escapade à Athènes. Pensez à réserver en avance pour partir aux vacances scolaires.
A dénicher chez HéliadesMarmara...

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances à Athènes

- Levez-vous tôt. Les monuments d'Athènes (en particulier l'Acropole) se visitent à l'ouverture (généralement 8h du mat… Oui, on sait, ça fait mal !) pour éviter les foules entières de touristes qui s'y massent en journée en haute saison (Elles arrivent vers 10h en général). En été, la chaleur sur l'Acropole est, de toute façon, difficilement supportable à partir de la fin de matinée et en hiver, le site ferme à 14h30. Mettez le réveil donc !

- Allez-y le dimanche en hiver. Du 1er novembre au 31 mars, le site de l'Acropole (Agora, musée Archéologique, musée de l'Acropole...) est en accès libre le 1er dimanche du mois. Pensez vraiment à y aller dès l'ouverture car cette gratuité fait venir du monde.
Autres jours gratuits : 6 mai, 18 avril, 18 juin, dernier week-end de septembre, 5 juin, 28 octobre

- Ne manquez pas la relève de la garde du Parlement. C'est folklorique, très rigolo (une sorte de ballet de danse original que vous n'avez jamais vu ailleurs) et en plus, ça ne coûte rien. Elle a lieu toute les heures (à -5 : 10h55, 11h55...), un cérémonial spécifique et musical avec tous les gardes (nommés Evzones) est prévu le dimanche en fin de matinée. Métro : Syntagma.

- Prenez le bus ! Non seulement la ville d'Athènes est connue pour sa circulation cauchemardesque mais elle est également l’une des plus polluées du monde. Ne participez pas à ce désastre et circulez à pied ou dans un transport en commun : on n'a pas besoin de se garer, c'est pas cher, on rencontre des gens, on s'arrête quand on veut... C'est tout bénéf ! Le ticket à l'unité coûte 1.20€ (tous modes de transport confondus sauf trajets vers aéroport, lignes express aéroport et bus X80. Valable 70 min.). Plusieurs pass : 24h = 4€ (le trajet en métro ou avec les lignes de bus express vers l'aéroport n'est pas inclus), 5 jours = 10€ (idem) ou ticket "3-day Tourist" = 20€ (inclut un trajet A/R depuis/vers l'aéroport sur le métro ligne 3 ou les lignes de bus express)
Plus d'infos sur Stasy.gr : cliquer sur le drapeau anglais en haut pour avoir le site en version anglaise. Détails des tarifs dispos dans la rubrique "Tickets" puis "Tickets valid in all means of Public Transports".

- Négociez le taxi... Et rentrez tôt ! Les taxis urbains sont jaunes et possèdent un compteur (vérifiez qu'il est allumé !). Il faut compter env. 0.50€ du km. Attention, un tarif nocturne est appliqué de minuit à 5h du matin (les prix augmentent beaucoup, ils peuvent même doubler). Prévoir des taxes supplémentaires si vous montez à une gare routière ou ferroviaire ou à un port, ainsi que pour chaque bagage de plus de 10 kg. Les trajets depuis l'aéroport sont désormais à prix fixes (35€ le jour, 50€ la nuit).
Les taxis ruraux en dehors d'Athènes sont gris et dépourvus de compteurs, convenez toujours du prix de la course avant de monter.

- Mangez local ! Oui, on peut manger pas cher à Athènes... A condition de s'éloigner des gros sites touristiques et d'aller se perdre dans des quartiers un peu moins fréquentés par les foules (évitez, par exemple, beaucoup de restos à Plaka ou Monastiraki). Les tavernes servent de copieux plats locaux avec des formules bon marché, on peut aussi manger des kebabs ou des mezzés dans des échoppes de quartiers... Évitez les restos avec rabatteurs (attrape-touristes) ou ceux dont les menus sont écrits dans toutes les langues. Si vous voulez de l'authenticité, privilégiez les restos fréquentés par les Grecs eux-mêmes. De bonnes adresses circulent sur les forums et les carnets de voyages : faites-y un tour pour récolter un petit carnet d'adresses de secours !
A savoir : si vous souhaitez ramener des produits locaux, n'hésitez pas à les acheter en supermarchés. Ce sont des produits de consommation courante pour les Grecs, ils se trouvent donc facilement et moins chers en grandes surfaces. Ça permet aussi de profiter d'un conditionnement optimisé.

A noter : tenue décente obligatoire pour visiter certains sites (les hommes devront porter un pantalon, tandis que les femmes devront prévoir une jupe en dessous du genou et avoir les bras couverts).