Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Brésil

Quelle est la météo au Brésil ?

A quelle saison partir au Brésil ?
Difficile de répondre de manière précise à cette question : le Brésil est gigantesque, tout dépend donc d'où vous allez ! Le climat est, en gros, tropical (mais équatorial humide en Amazonie) donc marqué par 2 grosses saisons (inversées par rapport à la France) :
 
- L’hiver, de juin à août/septembre : températures douces (jusqu’à 20/25° facilement) et climat sec
- L’été, de décembre à mars. Il fait très chaud (surtout dans le sud du pays, c’est plus agréable dans le nord mais si on est rarement en dessous de 30°), les pluies tropicales sont fréquentes, courtes et parfois vraiment abondantes. Il pleut énormément en Amazonie jusqu’en avril-mai (rendant même les déplacements très difficiles).

On peut donc visiter le Brésil toute l’année, selon ce qu’on cherche. On visitera plutôt l’Amazonie et les zones de jungle en hiver (de juin à septembre-octobre). Avril/mai et octobre/novembre sont généralement pas mal pour visiter les grandes villes comme Rio dans lesquelles on souffre de la chaleur et du manque d’air à partir de décembre. Si on ne craint pas les climats étouffants, la période de décembre à février est toutefois idéale pour s'immerger dans l'effervescence festive et torride des plages de Copacabana, Ipanema...

Températures moyennes min. et max.
A Rio : 21°/28°
A Manaus (Amazonie) : 25°/33°
A Recife : 24°/27°
A Sao Paulo : 15°/25°

Il pleut quand ? Majoritairement en été, de novembre à avril (cas de Rio et Sao Paulo). En Amazonie, les pluies sont régulières mais très abondantes entre novembre et mai (avec un pic en avril-mai), le taux d'humidité est toujours compris entre 78 et 90%. A Recife, il pleut surtout entre avril et juillet.

Quand réserver et partir au Brésil au meilleur prix ?

Durant la saison humide ou en saison intermédiaire pour avoir des tarifs un peu plus bas (sauf année de Coupe du Monde et autres jeux olympiques bien-sûr... :-))
Même si le Brésil reste une destination chère en juillet et août, on trouve quelques promos sur les vols pour le Brésil en septembre-octobre-novembre ou à l'inverse en mai-juin (100/200€ de moins)... Il ne fait pas trop chaud, il ne pleut pas trop non plus, les tarifs des hébergements sont plus bas qu'en haute saison. Ça ne vaut pas pour l'Amazonie qui reste souvent difficilement praticable entre avril et juillet.
 
En avance pour partir en hiver et visiter le Brésil pendant le Carnaval de Rio
La période qui va de décembre à février correspond à la très haute saison touristique brésilienne et aux vacances d’été des Brésiliens. Du coup, on a le même problème que sur notre Côte d'Azur en juillet-août : les prix flambent, la majorité des établissements imposent un "pacote", une durée de séjour minimal et les dispos s'épuisent vite. Si vous comptez partir au Brésil pour fêter Noël et voir le fameux Nouvel An sur la plage de Copacabana... Mieux vaut anticiper, acheter votre billet d'avion dès l'été et réserver votre hébergement à l'avance (à savoir que les plus petits prix proposés par des compagnies comme TAM, par exemple, sont pris d'assaut et il n'est pas rare de les trouver tous déjà pourvus, même en regardant plusieurs mois avant !

En avance aussi pour un circuit
Regardez en été pour partir en hiver donc à la meilleure saison : ce n'est pas vraiment une question de prix mais surtout une histoire de dispos. Les circuits offrent un nombre de départs limités et les places s'épuisent assez vite. Les meilleurs plans se réservent donc plusieurs mois à l'avance : il n'y a quasiment jamais de bons plans pour partir au Brésil en dernière minute, et c'est de toute façon vrai pour la majorité des circuits long-courriers !

Comment partir moins cher au Brésil ?

  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
Depuis Paris
Air France assure des vols directs et réguliers quotidiens pour Rio, Sao Paulo et Brasilia avec un niveau de tarifs relativement stable : comptez 1000 € env. l'A/R toute l'année pour Rio et Sao Paulo, plutôt 1100€ pour Brasilia. En promo et à certaines périodes, on arrive à trouver des offres à - de 800€ A/R pour Rio et Sao Paulo, à - de 900€ pour Brasilia.

Tam, compagnie régulière brésilienne, propose des vols directs pour Sao Paulo au départ de CDG aux environs de 1000/1100€ l'A/R. Les vols pour Rio incluent une escale à Francfort ou Sao Paulo et le niveau de tarifs est le même que sur Air France (900/1000€ environ).

Le meilleur moyen de trouver un vol pas cher pour le Brésil, c'est d'accepter de faire une escale : British Airways, notamment, propose des tarifs à - de 900€ en 1ère minute pour l'hiver (escale à Londres). Iberia (escale à Madrid), Lufthansa (escale à Munich), KLM (escale à Amsterdam)... sont toutes aux alentours de 900€ l'A/R à la même période.

Depuis la province
Vous pourrez trouver des vols pour Rio pas trop chers avec escale un peu partout en Europe (Amsterdam, Madrid, Munich, Lisbonne...). Les meilleurs prix en 1ère minute reviennent souvent à Air France et KLM (escale à Amsterdam) mais on trouve aussi de très bonnes offres sur Alitalia, TAP, Lufthansa... Tout dépend d'où vous partez ! On s'en sort généralement aux alentours de 1000€ en haute saison en réservant plusieurs mois à l'avance. Attention : dans certaines offres, le voyage retour s'effectue vers Paris depuis laquelle vous serez acheminés en train vers votre région d'origine (pas forcément un mauvais plan mais à regarder). Départs avec Air France et KLM depuis Lyon, Marseille, Bordeaux, Bâle-Mulhouse, Bruxelles, Nice...

On peut aussi choisir de prendre un vol low-cost vers Lisbonne, Porto, Madrid, Amsterdam (- de 100€ A/R en plein hiver, le plus souvent, si on réserve en avance)...Et enchainer sur un vol direct pour le Brésil (les tarifs de TAP, par exemple, démarrent à - de 700€ au départ de Lisbonne en basse saison). A comparer !
 
A noter qu'une fois au Brésil, vous pourrez facilement voyager à l'intérieur du pays et vous rendre dans n'importe quelle partie du pays : les vols internes sont nombreux et efficaces, les tarifs sont plutôt intéressants et on gagne un maximum de temps. Voir dans la partie "Nos trucs et astuces..."

Notre truc à nous pour être sûr de payer le meilleur tarif sans passer des heures à faire des simulations sur les comparateurs de vol, c'est de soumettre sa recherche à Darjeelin, c'est un bon plan sur des trajets comme ça, qui demandent un bon budget et comportent parfois des astuces qui permettent de faire des économies. On fait 20% d'économies en moyenne. Astuce aussi : si vous avez le choix, demandez une place au hublot. L'arrivée dans la baie de Rio est absolument mythique !
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
A savoir niveau budget : aux périodes touristiques chargées (Nouvel An à Rio, Carnaval, vacances scolaires locales, mois d’été…), la majorité des établissements imposent aux voyageurs un pacote, c’est à dire un nombre minimum de nuits sur place (vous ne pourrez pas trouver de quoi vous loger pour une nuit seulement)

Notre formule préférée pour un voyage au Brésil : opter pour un package "hôtel + vol + petit-déjeuner"
L'offre de séjours packagés pour le Brésil se développe de plus en plus et les tarifs ne sont pas forcément déraisonnables. Ils démarrent généralement aux alentours de 1200/1300€ pour des hôtels de moyenne gamme (3*) et on a des formules à - de 1500€ pour la haute saison. Comptez + de 2000/2500€ tout de même pour un hôtel de grande marque ou haut de gamme ainsi qu'aux vacances de Noël  (mais pas forcément aux vacances d'hiver). Vu les prix des vols, ce n'est pas toujours une solution à écarter d'office, surtout si vous ne restez pas très longtemps sur place (pour une semaine, c'est très bien). De temps en temps, dans les grosses promos en basse saison, on a déjà vu des offres de séjours en club à - de 1100 €, c'est rare : si c'est votre trip, il faut sauter dessus !
A dénicher sur : Promovacances, Look Voyages, Lasminute...

Un circuit... Mais avec un bon budget !
Difficile de trouver une offre de circuit organisé au Brésil pour - de 2500/3000 €/pers. mais ça reste une bonne solution si vous n'êtes pas du genre à tenter l'aventure : le pays est grand et si on a pas l'habitude de voyager en routard, il peut faire peur (bien qu'il soit parfait pour ça)! D'ailleurs, on ne trouve des offres de circuits au Brésil que chez les vrais spécialistes du genre et généralement, les itinéraires proposés sont vraiment des concentrés de tout ce qui est incontournable (Rio, Salvador de Bahia, Manaus, Amazonie, Iguaçu...) : on en prend plein les yeux et on a une vue d'ensemble ! Côté tarifs, ce n'est pas si délirant : sachant qu'il y'a déjà 1000€ de billet d'avion + encore 500€ pour se déplacer dans le pays en avion + encore au moins 500€ de logement sur place pour 10 nuits (en admettant qu'on choisisse des pousadas et hôtels pas chers)... A réserver en avance !
A dénicher par exemple sur : Go Voyages ou Nomade Aventure, pour une version + trek/nature

La location entre particuliers
C'est la solution parfaite pour voyager en liberté mais se poser plusieurs jours dans chaque lieu. L'avantage est qu'on cumule confort, prix accessibles, côté pratique (on peut cuisiner soi-même...) et authenticité (découverte de la vie de quartier, vie au milieu des Brésiliens...). Côté confort, c'est très variable (du studio en ville à la villa avec piscine), côté tarifs aussi : on démarre souvent à - de 50€ la nuit. Essayez de prendre des offres recommandées par d'autres voyageurs sur les forums ou bien notées sur les sites spécialisés.
A dénicher sur Abritel (+ de 70000 annonces sur le Brésil)

Pousadas, hôtels bon marché et auberges de jeunesse : mixer le tout pour une formule petit budget !
Le Brésil regorge de petits hôtels, de petites pensions de famille ou chambres d'hôtes (appelées "Pousadas"), d'auberges de jeunesse... Le confort est plutôt bon, le petit-déj est souvent inclus, les auberges de jeunesse possèdent généralement une cuisine à partager, une connexion internet dont on peut disposer en payant quelques reals...
Budget très variable, selon l'endroit et la date : à partir de 8/10€ la nuit en auberge de jeunesse (en dortoir), dès 50/70€ la nuit en pousada à Rio...
A dénicher sur place, en s'aidant d'un guide de voyages et en partant à l'aventure ou regarder du côté de Booking (avec des avis en plus) pour les hôtels et pousadas, voir Hostelbookers pour les auberges de jeunesse.

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances au Brésil

A savoir : 1 Real brésilien = 0.32€

- Investissez dans un Airpass ! Si vous comptez vous déplacer dans le pays sur de longues distances, l'avion est une très bonne solution car il est plus rapide, plus confortable et pas beaucoup plus cher que le bus. Optez sans hésiter pour un pass aérien, à acheter sur internet impérativement avant de partir (ils sont réservés aux touristes et sont parfois soumis à conditions, vous devez les acheter depuis la France). Les deux principales compagnies qui assurent les vols intérieurs au Brésil, TAM et GOL, proposent toutes les deux des pass "4 vols" pour - de 400€ (530$US env.). Généralement, les vols avec escale comptent pour un seul vol si l'escale est courte (- de 4h). Selon l'itinéraire prévu, le Airpass peut permettre de payer moitié - cher par rapport aux prix des vols secs au tarif normal.

- Prenez le bus pour circuler en ville, et notamment à Rio ou Sao Paulo. C'est un moyen économique et typique de se déplacer, qui permet en plus de se mêler à la population. A savoir : les bus n'ont pas d’horaires fixes, on doit attendre qu'ils passent et les arrêter d'un geste de la main, on descend à la demande (c'est là qu'il vaut mieux parler un peu Portugais...). On paye directement en montant à bord, il n'y a pas de tickets. A Rio, se procurer un guide « Ruas de Rio de Janeiro » pour y voir plus clair et identifier les lignes.
 
- Empruntez les taxis prépayés à Rio. A votre arrivée à l'aéroport de Rio, vous serez probablement sollicité par des porteurs de bagages ou des hôtesses qui vous proposeront le trajet en taxi vers le centre ville. A dire vrai, il ne s'agit pas de taxis réglementés (même s'ils sont autorisés) et les possibilités de galères sont nombreuses (le prix a tendance à augmenter en cours de route). Dirigez-vous plutôt vers le comptoir de la "Rio de Janeiro State Tourism Authority" pour pré-rêgler votre course (tarif fixe selon destination exacte) et obtenir un coupon valable dans un taxi "cooperativo". Prix de la course : 40/50 reais environ (de jour)
D'une manière générale, utiliser les taxis réglementés (ils sont jaunes) est préférable : leurs tarifs sont fixes (prise en charge : 4.30 Reais. Tarif de jour "Bandeira 1", applicable du lundi au samedi de 6 à 21h. Tarif de nuit "Bandeira 2" valable tous les jours après 21h, ainsi que les dimanches et jours fériés.)

- Prenez un bus "Real" : c'est le moyen le plus économique de rejoindre le centre ville de Rio depuis l'aéroport. Il s'agit d'un bus climatisé et confortable, le billet coûte 5,50 Reais seulement. Vous pouvez les prendre facilement, en sortant de l'aéroport et en faisant quelques mètres sur votre droite.

- Zappez l'étape "change" : le meilleur moyen d’obtenir des Reais, c’est d’en retirer aux distributeurs automatiques sur place chez HSBC, Banco do Brasil, Bradesco... Pour limiter les frais bancaires, retirez au moins 1000 reais à chaque fois mais essayez de limiter les grosses coupures. Côté sécurité, pas de panique : préférez les distributeurs à l’intérieur des banques, vérifiez que la fente d’insertion n’a pas été trafiquée (le piratage des CB via dispositifs au DAB est une arnaque très fréquente au Brésil), placez votre main par dessus le clavier quand vous faites votre code, ne gardez pas l’argent sur vous mais déposez le en lieu sûr rapidement (valise fermée à clé, coffre fort)...
 
- Mangez au kilo... Les Brésiliens fréquentent pas mal les restos "ao kilo" qui proposent des buffets variés de produits simples plutôt frais. On remplit son assiette selon sa faim et on paye au poids (de l'assiette, pas celui qu'on fait quand on ressort...), c'est très économique ! A noter que si vous y allez le soir, il est possible que vous y mangiez aussi les produits réchauffés du midi (à éviter si vous êtes fragiles de l'estomac)

- Ou dans les churrascarias ! Une autre formule de restaurants typiques et populaires (que vous rencontrerez aussi en Argentine) spécialisés dans les grillades. On paye au forfait et des serveurs passent avec les plateaux de différents types de viande grillée pour resservir les clients qui le demandent (avec un système de pancarte). On a aussi accès à un buffet d'accompagnement à volonté.
 
- Prenez-en plein les yeux à Iguacu... Et des deux côtés : brésilien et argentin ! Depuis Rio, vous pouvez prendre un avion pour Foz de Iguaçu (100€/pers. env.) et dormir sur place ou à Puerto Iguaçu, coté argentin (en y allant en bus). Rejoindre Puerto Iguaçu, Argentine en avion directement ne vaut pas le coup : les billets sont chers (le vol passe par Buenos Aires...).
Pour passer du côté argentin, si vous logez côté brésilien, vous avez tout intérêt à opter pour les excursions proposées par les agences et pousadas locales : passer la frontière soi-même en bus est compliqué, les tarifs ne sont pas plus avantageux...
Prévoir : 1/2 journée pour le côté brésilien + ne pas manquer le Parque dos Aves, 1 journée entière pour le côté argentin
 
- Dormez dans le bus ! Pour se déplacer au fil de leur itinéraire dans le pays, les voyageurs au budget serré choisiront de prendre un bus de nuit pour éviter de payer une chambre d’hôtel supplémentaire. Moins confortable certes (encore que...) mais on ne perd ni temps ni argent : c'est l'astuce routard à adopter !
 
- Apprenez le portugais ! La barrière linguistique est une composante importante du voyage au Brésil car la majorité de ses habitants ne parlent pas anglais non plus (et les Français ne sont pas connus pour leur côté polyglotte...), la majorité des panneaux ne sont pas traduits... Vous aurez besoin de vous faire comprendre, notamment dans les transports ! Faites l'effort, même pour maitriser seulement quelques mots touristiques : vous vivrez votre voyage bien mieux et  vous vous ouvrirez bien des portes ! Le Portugais n'a jamais été aussi à la mode : c'est le moment de vous y mettre ! (A noter que vous pouvez commencer aussi par réviser votre espagnol, qui est davantage parlé la-bas que l'anglais)

- Et achetez le "Guia 4 Rodas" qui est le grand guide touristique du Brésil (réédité chaque année), l'équivalent du Guide du Routard mais local, c'est une bonne bible pour trouver les coins insolites et les lieux typiquement brésiliens. A noter qu'il existe des applications mobiles thématiques intéressantes (dispo sur AppStore et GooglePlay). Plus d'infos sur le site officiel de Guia Quatro Rodas.

·  Emmenez avec vous médicaments et crèmes solaires. Car, même si les pharmacies sont nombreuses, les médicaments sont très chers et peu sont délivrés sans prescription médicale ! Et c'est là qu'est le principal problème : consulter le médecin en cabinet privé ou aller à l'hôpital privé coûte très cher (de 45 à + de 150€, selon la ville où on se trouve !). Renseignez-vous pour savoir comment vous êtes couverts (beaucoup de cartes bancaires incluent des assistances santé internationales) et n'hésitez pas à souscrire une assurance complémentaire pour vous couvrir lors de votre voyage (type Mondial Assistance). Même si ça fait un budget en plus, en cas de pépin, il ne représenterait rien par rapport à une facture d'analyse médicale qui peut atteindre 1000€ !
 
- Faites un trek dans la jungle... Mais avec un guide !  Depuis Manaus, de nombreuses agences proposent des excursions avec guide, bateau, hébergement en lodge... Il faut impérativement discuter les prix et éviter d'avoir l'air d'un riche gringo pour ne pas payer plein pot (c'est le jeu !) mais ça vaut le coup et c'est bien plus sécurisant que tout seul (ce qui est fortement déconseillé, le risque principal étant de se perdre...)
 
- Allez au mythique Maracanã : vous pourrez sans problème  acheter les billets juste avant la rencontre au guichet du stade mais attention il y’a la queue. Conseil : les acheter un jour avant ! Station Maracanã pour accéder au côté ouest (entrées A-B- C) et station São Cristóvão pour le côté est (entrées D-E-F)
 
- Louez une voiture... Mais seulement avec une grosse marque internationale ! Pas forcément un mauvais plan pour se déplacer, encore qu'il faut aimer conduire, les distances étant parfois (très) longues !  Le mieux est de réserver en avance sur le site internet d'un gros loueur professionnel pour éviter les mauvaises surprises (véhicules en bon état, contrat en bonne et due forme, assurances plus fiables....). Quelques recommandations cependant : soyez très attentif et roulez doucement partout, évitez de rouler la nuit ainsi que dans les grandes villes comme Rio (circulation difficile et dangereuse la nuit), faites le plein dès que vous en avez l'occasion (car on ne trouve pas une pompe à tous les coins de rue), évitez d'avoir affaire à la police... N'hésitez pas à vous renseigner au préalable auprès du loueur pour connaitre les conditions de circulation : permis requis, modalités d'assurance....
Notre adresse préférée : Hertz

- Quelques mots concernant la sécurité ! Si le Brésil traine derrière lui une triste réputation (avec des stats de criminalité qui font peur !), on peut toutefois y voyager sans trop de stress à condition de respecter les règles élémentaires (cacher son argent, photocopier son passeport, garder des coordonnées de contact sur soi, ne pas exposer des liasses de billets...) et de faire preuve de bon sens.
Evitez les sacs à dos et autres bagages bien visibles dans les rues de Rio, Sao Paulo, Brasilia, Recife (le mieux étant de se déplacer avec un simple sac plastique), baladez-vous avec le moins d'affaires possibles et laissez votre argent dans un coffre
Evitez de vous déplacer seul dans les villes la nuit ou prenez le taxi
Pas la peine non plus d'aller faire un tour dans une favela histoire de s'encanailler : c'est irrespectueux (des agences proposent même des "favelas tours" : répugnant !) et puis, vous n'avez rien à y faire !
Et surtout n'ayez pas l'air d'un riche occidental... Car ne perdez pas de vue que c'est VRAIMENT ce que vous êtes comparé au gamin de la favela d'à côté, l'ostentation attire la convoitise et c'est normal quand on y pense, non ? Faites toujours preuve d'humilité et fondez-vous dans la masse : fringues simples et sans marque, ni bijoux ni montre, pas d'appareil photo coûteux ni de baladeur dernier cri, parlez quelques mots de portugais, vivez comme les locaux...
Ayez toujours un billet sur vous... A donner en cas d'agression ! Donnez sans protester ni opposer de résistance, les voleurs sont rarement contents s'ils n'ont rien à voler : gardez donc toujours sur vous un petit présent à leur intention :-)

BONS PLANS DU MOMENT