Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Cap-Vert

Quelle est la météo au Cap-Vert ?

A quelle saison partir au Cap-Vert ?
Au Cap-Vert, il fait beau et très sec toute l'année ! Grâce à son climat tropical semi-désertique, l'archipel connait une longue saison sèche entre novembre et juillet et une toute petite saison humide concentrée entre août et octobre (avec des grosses averses peu fréquentes). Le vent y souffle en permanence, un tout petit moins en été tandis que l'Harmattan, vent du désert chargé de sable, s'invite dans l'archipel de janvier à mars.

Pas de saison préférentielle pour le tourisme au Cap-Vert : le climat est assez parfait, les températures ne montent jamais trop haut, grâce à l'influence océanique ! Mettez toutefois un pull dans votre valise, quelque soit la saison !

Températures moyennes (Praia)
21/30° toute l'année

Il pleut quand ? Un peu entre août et octobre, les pluies sont rares même à cette période mais quand ça tombe... Mieux vaut se mettre à l'abri !

Quand réserver et partir au Cap-Vert au meilleur prix ?

En duo en dehors des vacances scolaires
Les tarifs des séjours au Cap-Vert et des billets d'avion sont bien plus élevés aux vacances de la Toussaint, de Noël, de Pâques.... Qu'en septembre-octobre ou en mai-juin. Partir hors vacances est un bon plan puisque de toute façon, le Cap-Vert n'est pas forcément une destination familiale idéale  : les courants sont forts, les baignades pas toujours sereines, les infrastructures de loisirs peu présentes... Y aller en couple pour randonner en dehors du rush est la meilleure façon de découvrir l'archipel... Le prétexte donc pour partir à l'inverse des familles et payer bien moins cher !

Et en dernière minute
Le Cap-Vert, tout comme le Sénégal, sont les seules destinations d'Afrique qu'on arrive à trouver en promo. Il y a de très bonnes affaires à faire en dernière minute et on peut même dénicher des séjours presque au même prix que le simple billet d'avion A/R (550/600€). A noter que c'est généralement entre fin août et novembre ou en mai-juin qu'on trouve les meilleures offres pour le Cap-Vert !

Réservez en avance pour Noël et l'été
Ce sont les 2 périodes les plus chargées, surtout les vacances de Noël où les avions sont bien remplis et ramènent chez eux de nombreux expatriés ! Pour voyager à ces moments, il faut anticiper un maximum et réserver plusieurs mois avant son vol et/ou son séjour. Pensez aussi à réserver un peu en avance les vols internes. Attention également au carnaval et aux différentes festivités locales qui ne manquent pas, elles aussi, de remplir les avions !

Comment partir moins cher au Cap-Vert ?

A savoir côté budget : l'obtention d'un visa touristique est obligatoire ! Prix du visa pour le Cap-Vert : 45€. Durée du séjour : 1 mois max. Validité du visa : 3 mois.
La démarche doit être faite avant le départ auprès de l’ambassade du Cap-Vert à Paris, du consulat situé à Marseille ou par courrier. Prévoir : une demande écrite, la photocopie du passeport, une photo d’identité signée au dos, 2 enveloppes préaffranchies (1 x 20g, 1 x 50g). Assurez-vous que votre passeport soit au moins valable 6 mois après votre date de retour. On peut aussi prendre le visa en arrivant (25€) : attention, les files d'attente sont parfois longues (pour peu qu'un avion entier affrété par un voyagiste arrive avant vous !).
Si vous optez pour un séjour packagé, le tarif du visa est parfois inclus : vérifiez ! S'il ne l'est pas ou si vous réservez - de quelques jours avant le départ (3 ou 7 selon le voyagiste), vous pourrez faire la démarche en arrivant sur place moyennant 25€ (en CB ou en espèces, avec l'appoint).

 
  • Notre conseil pour un voyage pas cher au Cap-Vert : prendre un séjour organisé !
Le Cap-Vert n'est pas forcément un pays très économique à faire en mode routard : c'est sûrement le pays le plus cher d'Afrique ! Si vous comptez partir pour une durée courte (1 semaine ou 2), le plus avantageux est souvent d'opter pour une offre "clé en main", en séjour ou en circuit, chez un tour-opérateur qui vous permet d'avoir la base (vol, hébergement, petit-déjeuner ou demi-pension) et rayonner ensuite comme bon vous semble. Les vols sont affrétés spécialement, ce qui évite bien des galères et côté tarifs, on s'y retrouve. En promo, les prix des séjours démarrent aux alentours de 6/700€, donc à un niveau de tarifs à peine supérieur à celui des vols secs.
A dénicher par exemple sur Lastminute, Promovacances, Go Voyages...
 
  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
Il existe 4 aéroports internationaux au Cap-Vert : à Sal, Santiago, Boa Vista et Sao Vicente. La plupart des voyagistes atterrissent à Sal ou Boa Vista grâce à des vols spécialement affrétés. Durée du vol depuis Paris : 5h30.

Les combinaisons sont multiples, le plus simple étant généralement de faire une escale à Lisbonne ou de réserver chez un tour-opérateur pour monter dans un vol affrété (ex : Chez Héliades, on peut réserver un vol sec aux alentours de 650€ A/R). Quelques idées en vrac : 

TAP Portugal propose de nombreux vols pour Boa Vista, Sal, Sao Vicente... avec correspondance à Lisbonne. Budget : 500/700€, 800€ env. à Noël.
Royal Air Maroc assure une liaison pour Praia avec escale à Casablanca. Les tarifs sont bons : - de 500€ hors vacances, - de 700€ aux vacances de Noël alors que TAP est au moins 100€ + cher à cette période de l'année.

Pour réduire un peu le budget, on peut prendre un vol low-cost pour Lisbonne (voir bons plans pour Lisbonne) sur Vueling, Ryanair, Easyjet, Transavia... Puis un vol direct pour le Cap-Vert sur TAP Portugal qui propose généralement les meilleurs tarifs. Vous pourrez facilement réserver des vols combinés (low-cost + TAP) sur les grandes centrales de réservation.

Enfin, la TACV effectue un vol direct par semaine pour Praia depuis Paris CDG. Pas forcément la meilleure solution toutefois : les choix sont limités et la TACV n'est pas réputée comme la compagnie la plus satisfaisante du marché (problèmes techniques et retards récurrents) même si il y a quand même plein de vols qui se passent très bien. Les avis de voyageurs sur cette compagnie ne sont pas très bons en terme de qualité de prestations mais les tarifs sont plutôt compétitifs et elle est aussi fiable qu'une autre en terme de sécurité. Soyez vigilant sur les changements d'horaires et laissez la place aux imprévus !
 
  • ​​Quels types d’hébergement/formule au meilleur rapport qualité/prix ?
Un club Héliades
Un bon choix pour les vacanciers amateurs de farniente et de standing... La marque Héliades, qui est à l'origine une spécialiste de la Grèce, possède 4 clubs vacances au Cap-Vert, 2 à Sal et 2 à Boavista. Ce sont des 4 et des 5*, bien placés et équipés pour recevoir des vacanciers en attente de détente avant tout (formule tout compris, piscines, clubs nautiques, Spa...) : même si ceux qui ont l'habitude des escapades "routard" passeront leur chemin, c'est le choix à faire pour un séjour farniente, luxe ou des vacances romantiques type lune de miel. Héliades est très connu pour la qualité de ses clubs qui sont quand même plus chers que certaines autres marques plus centrées sur le balnéaire familial, on y trouve toutes les recettes du club mais en version un peu standing, pas mal aussi en duo ou entres adultes. Prévoir quand même un bon budget : entre 800 et 1000€ en juin et septembre, 1500/2000€ aux vacances scolaires. En dernière minute, on arrive à avoir des offres à - de 700€ pour peu qu'on tombe dessus !

Un trek

Le Cap-Vert est une terre de randonnée : la majorité des touristes y vont d'ailleurs pour marcher mais peu s'y risquent tout seuls et la majorité font appel à des guides sur place (préférable !) ! Partir en trek organisé au Cap-Vert ou en voyage aventure est donc une bonne idée. C'est le bon mix entre le circuit organisé et le voyage en mode routard et c'est la meilleure formule si on ne veut ni de l'un ni de l'autre ! Les voyagistes spécialisés dans les offres de treks, circuits découvertes, randos aventures... sont de plus en plus nombreux ! L'avantage est certain : les offres se concentrent sur l'essentiel (découverte, immersion, échanges avec les populations...) et sont conçues par des connaisseurs pour offrir le maximum d'authenticité. Il ne faut pas s'attendre au grand luxe : c'est comme si on partait en voyage sac à dos mais à plusieurs et avec un guide ! C'est aussi sûrement le mode de voyage organisé le plus "équitable" et les tarifs bougent relativement peu sur l'année. A noter : ce type d'offres est généralement détaillé de manière très précise (inclus, pas inclus, budget à prévoir, quoi mettre dans sa valise...), on sait à quoi s'en tenir, les surprises niveau budget et contenu sont limitées (sauf modifications dues à évènements climatiques ou politiques...). Il existe plusieurs types de formules adaptées aux familles, aux marcheurs occasionnels, aux randonneurs avertis... Budget : à partir de 1000/1700€ env. pour un trek d'1 ou 2 semaines env., selon contenu.

A dénicher par exemple sur Nomade Aventure

Les guesthouses et B&B sont sûrement la manière la plus sympa et économique de se loger au Cap-Vert mais il faut quand même prévoir un budget bien supérieur par rapport à ce que les routards ont l'habitude de trouver ailleurs en Afrique ou dans les pays d'Asie, par exemple. Budget : 20/25€ par nuit
A dénicher sur place ou regarder avant sur Booking, Abritel... Il n'y en pas beaucoup sur Internet, quelques adresses circulent sur les forums de voyageurs.

Nos astuces et bons plans pour vos vacances au Cap-Vert

A savoir avant toute chose : vous ne trouverez pas beaucoup d'infos sur le Cap-Vert ! Ce n'est pas une destination de tourisme de masse : même si les guides de voyage et quelques carnets de voyage fournissent beaucoup d'infos, les forums ne sont pas très fournis et il n'y a quasiment pas de blogs sur le sujet. Du coup, en partant au Cap Vert en routard, vous partez à l'aventure ! Chouette, hein ?

ECV = Escudo du Cap-Vert. (100 ECV = un peu moins d'1€)


- Emportez des espèces (et/ou une Visa) ! Même si on peut retirer par carte bancaire dans les banques des grandes villes et payer dans certains grands hôtels internationaux, la Mastercard n'est que rarement acceptée dans les distributeurs (par exemple, elle ne l'est pas à Boa Vista) contrairement à la Visa. Il est donc absolument nécessaire de partir avec des espèces afin d'effectuer du change sur place. Si vous optez pour la carte bancaire, privilégiez donc la Visa pour éviter les déconvenues.

- Prenez l'avion. Le moyen le plus pratique pour voyager d'une ile à une autre est de prendre un vol intérieur. TACV assure la totalité des liaisons. Ce n'est pas forcément le plus économique par contre, les aléas sont nombreux et les horaires complètement théoriques (retards, annulation à cause du vent ou des tempêtes de sable..). Budget : 100€ A/R env. C'est moins cher lorsqu'on réserve sur place directement via une agence TACV locale. Attention aux dispos aux vacances de Noël ou d'été. A noter qu'on ne peut pas pendre de vol pour Sao Antao ou Brava qui ne sont desservies que par bateau.

 - Voyagez en aluguers. Ce sont des pick-up/camionnettes équipés de bancs qui font office de minibus (9 places env.). Ils n'ont pas d'horaires, pas d'itinéraire non plus et ils ne partent que lorsqu' ils sont suffisamment pleins. Du coup, c'est un peu au petit bonheur la chance ! Les tarifs sont fixes et dérisoires. Attention à la fréquence : vous en trouverez davantage le matin qu'au cours de la journée, à savoir donc pour les retours de rando le soir ! Si on veut aller dans un coin reculé et qu'il n'y a pas d'autres clients à bord, le chauffeur décide généralement de s'arrêter : pour continuer, il faudra payer le trajet plus cher (à négocier). On peut aussi les louer pour son seul usage si on veut aller dans un coin perdu (à négocier aussi) !

- Réservez votre location de voiture sur internet. Louer une voiture peut être sympa pour pouvoir visiter certaines îles comme São Vicente, Boa Vista ou Santagio à son propre rythme et facilement. Pour avoir les meilleurs prix et louer son véhicule dans des conditions fiables, il faut s'y prendre en avance. Ne pas hésiter à passer par un courtier type Autoescape, Rentalcars... Qui propose des prix négociés auprès des grands loueurs internationaux mais aussi des spécialistes locaux. Des grandes enseignes comme Hertz et Rentacar ont des comptoirs à l'aéroport de Sal ou à Praia, le principal loueur local s'appelle Alucar. Budget : 35/40€ la journée environ. A savoir : prendre un véhicule tout terrain ou un 4X4, le permis français suffit, prévoir une assurance très complète (les Cap Verdiens ne sont pas assurés de leur côté), être très prudent sur la conduite, il n'existe pas de secours routiers d'urgence. Conduite à droite.

- Mangez local. Au Cap-Vert, tout est importé en dehors, évidemment, de la production locale ! Si vous souhaitez consommer des produits manufacturés ou industriels comme chez nous, il faudra y mettre le prix ! Autant donc se dépayser et manger des produits locaux exclusivement : c'est généralement simple, varié et copieux et en plus, ça soutient l'économie du pays ! Si vous êtes un habitué des friandises et autres douceurs, faites-leur une place dans vos valises : vous aurez  du mal à en trouver sur place à prix raisonnable !

Et aussi... Soyez prudent sur la plongée ! Le Cap-Vert est un paradis pour plongeurs : ses fonds marins regorgent de nombreuses espèces tropicales qui cohabitent avec celles de l'Atlantique, c'est donc généralement canon ! Mais attention, qui dit Océan Atlantique, dit courants importants, grosses vagues et programmes jamais fixé d'avance... Pour plonger au Cap-Vert, il faut veiller à respecter scrupuleusement les règles de sécurité : l'archipel ne dispose d'aucun caisson de décompression, le plus proche est à Dakar !