Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Corfou, Grèce

Quelle est la météo à Corfou ?

A quelle saison partir à Corfou ?
Corfou bénéficie d’un climat méditerranéen typique adouci par son statut insulaire qui amène vents et air frais venu de la mer. Vous y trouverez donc un climat très chaud en été, doux et ensoleillé aux intersaisons, frais et pluvieux en hiver. Les meilleures périodes pour visiter Corfou sont donc les intersaisons : avril-mai-juin ou septembre-octobre. Au printemps, vous aurez un climat doux et une nature verdoyante tandis qu'en septembre, vous profiterez de températures très douces et de baignades dans une eau qui a eu le temps de chauffer pendant l'été. En juillet et août, il fait un trop chaud, selon nous !

Températures moyennes
Mai-juin et septembre-octobre : 14/23°
Juillet et août : 19/32°
Novembre et avril : 11/19°
Décembre à mars : 7/16°
Températures de l’eau : de 14° en hiver à 23/34° de juin à septembre

Il pleut quand ? De novembre à février (14 jours/mois en moyenne)

Quand réserver et partir à Corfou au meilleur prix ?

Optez pour des vacances à Corfou, au printemps et à l’automne !
A cette période de l’année, on arrive à dénicher pas mal d’offres de séjours à prix cassés en dernière minute avec des pourcentages de réduction qui peuvent facilement atteindre les 50% et des tarifs qui démarrent à – de 300/400€ (Corfou est - fréquentée que la Crète ou la Grèce, du coup, le déstockage peut être plus important).
 
Réservez en première minute votre vol low-cost...
Si vous comptez partir en routard, il faut anticiper un peu pour réserver votre vol sec au meilleur prix (ainsi que le ferry si vous traversez en bateau), les tarifs augmentant de manière très significative au dernier moment (ils peuvent même doubler ou tripler). Sur Corfou, l’anticipation reste toutefois raisonnable : même fin mai, on trouve encore des tarifs très bas pour juin ou juillet… Mais les vols étant limités, il vaut mieux se décider rapidement !
 
Pas du tout pour les petits hôtels (en dehors de Pâques)...
Corfou ne connaît pas trop le rush estival que subissent de nombreuses zones touristiques méditerranéennes, vous arriverez donc toujours à vous débrouiller sur place :  il y a en principe toujours une chambre dispo pour les routards de passage dans les petits hôtels locaux pas chers, même en plein été.
 
Et bien en avance aussi pour louer une villa !
Si les routards peuvent se permettre d’aviser sur place, les amateurs de standing devront anticiper un peu plus : à partir de fin mai, il devient difficile de trouver de la dispo sur les villas et maisons de particulier pour le plein été, surtout si elles ont un prix raisonnable. Il vous faudra vous y prendre dès l’hiver pour partir aux dates de votre choix et obtenir les meilleurs tarifs.
 
Évitez Pâques ! Dans toute la Grèce les festivités orthodoxes de Pâques brassent du monde et vous aurez du mal à trouver un hébergement sur place à prix raisonnable sans avoir beaucoup anticipé (plusieurs mois avant) !

Comment partir moins cher à Corfou ?

  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
En avion
Depuis Paris, on trouve des vols low-cost pour Corfou sur Easyjet qui propose des liaisons directes depuis CDG avec des tarifs qui sont quand même assez élevés, entre 400 et 700€ l’A/R en été (même en semaine).
 
Pour les fauchés, il existe néanmoins d'autres solutions pour réussir à trouver un billet d'avion moins cher pour Corfou. Quelques pistes : 
 
---) Prendre un vol Aegan Airlines avec correspondance à Athènes. Notre préféré !
L’escale est d’une durée variable (5h en pleine nuit, une matinée…) et peut même durer une nuit complète. Ce n’est pas forcément une mauvaise idée ! Vous pourrez ainsi prendre le temps de visiter les sites majeurs de la capitale grecque (il y a des guides qui vous attendront sur place et qui peuvent proposer des offres intéressantes pour la journée) avant de passer la nuit près de l’aéroport (hôtel à réserver sur Booking ou voir directement sur place) et de reprendre votre vol pour Corfou le lendemain matin. Budget : - de 300€ l’l’A/R en juin, 400/450€ environ l’l’A/R en plein été.
 
---) Prendre un vol Ryanair depuis Paris-Beauvais pour Milan (entre 40 et 60€ l’A/R même en été). De Milan, la compagnie propose des vols directs pour Corfou (comptez 100€ l’A/R hors vacances d’été et 200€ environ en été. 2 vols en semaine et 1 vol le samedi). Avec un budget global à – de 300€ même en été, c’est une solution très économique !
Pour rappel : depuis Paris, il existe une navette directe entre porte Maillot et Beauvais Tillé. Tarif : 16€ env. l’aller (si vous y allez en voiture, attention ! Le parking pour 3 jours vous coûtera 38€ !)
 
---) Regarder du côté d’Iberia et Vueling qui arrivent à proposer d’excellents tarifs en haute saison (en plein été) avec escale à Rome ou Madrid. Les trajets sont toutefois longs : vous partez souvent très tôt (entre 7 et 9h) et arrivez très tard (entre 20 et 23h). Côté budget, c’est pas mal du tout : entre 3 et 400€ l’A/R en juillet et août. A noter que Lufthansa se débrouille bien aussi côté prix mais que ses vols comprennent généralement deux escales (une à Munich, une à Athènes).
 
Depuis la province
Il faut d'abord savoir que beaucoup de vols de province sont proposés le dimanche !
- Depuis Lyon, Nantes et Marseille, Air Méditerranée propose des vols directs, le dimanche et en haute saison uniquement pour un tarif généralement inférieur à 450€ l’A/R.
- Depuis Bordeaux, vous trouverez des vols directs avec Volotea, le dimanche et en haute saison uniquement pour environ 350/400€ l’A/R.
- Depuis Bâle-Mulhouse, on peut dénicher des vols directs pour – de 500€ en été avec Tui Fly (pas beaucoup de vols) et ou choisir un vol avec escales pour le même tarif avec Lufthanza.
- Depuis Toulouse, il vous faudra débourser entre 5 et 600€ min. pour un vol Lufthansa avec correspondance (mieux vaut donc aller prendre l'avion à Paris ou à Bordeaux)
- Depuis Lille, rendez-vous à Charleroi pour prendre un vol direct avec Ryanair. Les trajets ont lieu les mercredis et samedis en été, les mercredis seulement au printemps. On s’en sort généralement pour 150 à 250€ l’A/R en semaine et + de 300€ si vous partez et revenez le samedi.
 
Transfert depuis l’aéroport de Corfou : vous pouvez prendre le bus 5 ou le bus 6 pour gagner la gare routière (10 minutes environ) où un bus vert vous conduira vers votre prochaine destination. Vous pouvez aussi prendre un taxi pour 6/7€ environ (négociez le prix à la montée).
 
En voiture
Si vous habitez le sud et que vous partez pour un long trip (plusieurs semaines) dans toute la Grèce, rejoindre Corfou en voiture est une solution à envisager puisqu’en avoir une sur place vous sera forcément indispensable ! Préparez-vous à un voyage très long : 9h de route environ depuis Lyon ou Marseille (coût du trajet : env. 200€, péage + essence inclus) pour prendre le ferry à Ancône sur la côte est de la botte (ou Bari et Brindisi, + au sud) Le trajet en ferry est raisonnable en terme de tarifs : généralement 5/600€ en plein été, voiture comprise et vous pourrez réserver une cabine (avec plusieurs gammes de confort) ou dormir sur un fauteuil. Comptez près de 15h de traversée. A noter : les simulations de réservation sont pénibles à faire ! :-)
A dénicher sur : Directferries
 
En avion + bateau
Vous pouvez prendre un vol Ryanair pour Bari en Italie (entre 100 et 250€ l’A/R en haute saison et rejoindre ensuite Corfou en ferry (dispo de juin à septembre uniquement. 250€ environ en été pour un A/R pour 2 adultes). En résumé : 2h30 d’avion environ + 8h de ferry + transferts pour un budget global de 500€ en juin/juillet pour 2 (transfert à compter en supplément). Pourquoi pas… A condition de partir plusieurs semaines !
A dénicher sur Ryanair et Directferries
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
Si vous ne partez qu’1 semaine ou 2, il est souvent + avantageux de prendre une formule packagée "hôtel + vol inclus" chez un tour-opérateur ou un spécialiste du voyage à petit prix que de partir en routard : les prix d’un séjour en demi-pension démarrent à – de 500€ en haute saison, soit à peine + qu’un vol sec. 
 
Notre formule préférée pour un séjour à Corfou : un hôtel 3* en demi-pension
Finalement, la solution la plus équilibrée en terme de rapport "qualité-prix". La demi-pension est sûrement la meilleure formule de restauration à adopter à Corfou où vous passerez vos journées en vadrouille et déjeunerez localement. Ensuite un 3* offre un niveau de confort bien suffisant pour être un bon point de chute sur place. En matière de budget, c’est aussi la plus économique : on arrive à dénicher des tarifs à – de 400€ en toute dernière minute en mai-juin et septembre et des offres entre 5 et 700€ en plein été.
A dénicher par exemple sur Partir pas Cher
 
Un club vacances en tout inclus
Une formule plus haut de gamme mais aussi beaucoup plus chère puisqu’il faut compter quand même entre 800 et 1500€ en plein été. Si c’est, selon nous, un peu dommage de payer une formule all inclusive et rester cantonné dans l’espace d’un club alors qu’il y a tant à voir et à déguster sur place, c'est indéniablement une bonne formule pour ceux qui aiment vraiment farnienter ou qui veulent partir avec des enfants en bas âge juste pour le plaisir du repos. Prévoyez toutefois de louer une voiture 1 jour ou 2 pour sortir de l’enceinte de l’hôtel et découvrir un peu les environs.
A dénicher par exemple chez : Héliades, le grand spécialiste de la Grèce et de ses îles.
 
Si vous préférez le mode routard...
 
Faites la tournée des hôtels et appartements pas chers de Corfou
A Corfou, on trouve plein de petits hôtels familiaux et d’appartements ou studios à louer disponibles à la nuitée, même en été. Il faut savoir que la plupart d’entre eux recueillent d’excellentes notes et commentaires des voyageurs (+ de 8/10 sur Booking, gros taux de recommandation sur Trip Advisor). Comptez entre 30 et 50€ la nuit pour 2 même en juillet-août.
A réserver par exemple sur : Voyages SNCF
 
La location de particulier à particulier
La solution la plus authentique et qui présente le meilleur taux de confort ! Logement entier, chambre chez l’habitant ou villa de luxe… On a du choix et ça s’adapte à tous les profils de voyageurs (ceux qui bougent tous les jours, ceux qui voyagent avec des enfants, ceux qui veulent une villa de luxe pour 6…) : Les prix démarrent généralement à – de 30€/nuit et se situent le plus souvent entre 40 et 70€ pour un appartement. Les tarifs des villas commencent généralement à + de 150€ la nuit pour une villa et à – de 1000€ la semaine (mais attention, ça peut aller bien au delà !).
A dénicher sur : Abritel, Airbnb, Villas...

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances à Corfou

-  Prenez le bus. Le service d’autobus est assez performant et vous permet de relier Corfou ville aux principaux attraits touristiques et/ou de vous déplacer facilement dans la capitale (c’est d’ailleurs bien mieux que d’y aller en voiture car il est compliqué de se garer dans la vieille ville : laissez votre véhicule à la périphérie et continuez en bus).
Les bus bleus sont les bus municipaux qui desservent les quartiers de Corfou ville (ils sont très fréquentés et ne sont pas climatisés). Ils se prennent à la place San Rocco, les billets peuvent être achetés au guichet avant la montée et il est conseillé d’acheter directement un aller-retour.
Les bus verts (climatisés et confortables) sont ceux qui assurent les liaisons vers les villes et villages extérieurs. Ils se prennent à la gare routière situé près du nouveau port de la ville (2 € le trajet environ). Vous pouvez acheter votre billet à bord ou aux guichets automatiques sur place, les tarifs se situent généralement entre 1.50 € et 4.50€ l’aller.
A noter : les bus de Corfou partent souvent en avance ! Veillez à vous présenter toujours bien avant l’heure prévue !
Plus d’infos sur : sur le site de la KTEL Kerkyras

- Réserver en avance votre location de voiture. Louer une voiture est vraiment conseillé pour pouvoir visiter Corfou à son propre rythme et facilement. Même si vous pourrez sûrement vous débrouiller sur place, le plus simple est quand même de réserver votre véhicule en avance sur internet. C'est déjà plus pratique : vous êtes sûr que votre véhicule vous attend à votre arrivée (qui peut être très tardive avec les low-cost) et vous avez la garantie de rouler avec des conditions de sécurité fiables. Notre conseil : passer par un gros loueur international ou par un courtier. Toutes les grandes marques proposent des tarifs plus avantageux lorsqu'on paye en ligne et les courtiers sont capables de négocier d'excellents prix auprès des grosses marques internationales ou locales.
Budget à prévoir : 40/50€ la journée
Notre conseil : prévoir obligatoirement une carte et si possible un GPS (les indications de direction sont insuffisantes et souvent tardives) et être très prudent, la conduite en Grèce est d’une manière générale assez spéciale ! A noter aussi : les trajets en Grèce prennent du temps, n'essayez pas de trop en voir d'un coup !
A dénicher par exemple sur Hertz


- Louez un bateau ! Idéal pour explorer plages et criques cachées et se croire au paradis : vous pourrez louer des bateaux sans permis au départ de la côte ouest et du port de Paleokastritsa. Budget à prévoir : env. 40 € pour 45 minutes à 4. Attention, le carburant n’est pas toujours inclus et il peut vite faire monter le budget !
 
- Ou un scooter... Mais uniquement avec un permis de conduire (ne pas oublier de le mettre dans votre valise). Certains loueurs ne s'embarrassent pas à faire respecter cette loi et n'hésitent pas à louer des 2 roues même si vous n'avez pas le permis... Si c'est effectivement votre cas, oubliez vite ce plan qui est sûrement l'un des plus foireux qui soient : vous risquez une amende très salée et surtout de ne pouvoir prétendre à aucune assurance en cas d'accident !  Pour les autres, le scooter est un bon moyen de visiter les alentours de votre hôtel à condition d’être (très ) prudent par rapport à la conduite sportive des Grecs. Vous trouverez plein d’agences locales proposant la location de vélos, de scooters ou de petites motos pour des tarifs très bas. Quelques conseils de prudence toutefois : évitez la circulation de nuit, vérifiez l’état de l'engin avant de partir (freins et feux surtout) et pensez à demander un cadenas (ou mettez-en dans votre valise)!

- Profitez d'un spectacle gratuit... En vous baladant sur la digne au sud de l'aéroport (situé en bord de mer). Vous pourrez admirer un magnifique panorama en attendant l'arrivée d'un avion à l'atterrissage : grandiose !
 
- N’oubliez pas de mettre pantalon dans votre valise, mesdames ! Couvrir son corps est même obligatoire pour les femmes lors de la visite de certains sites (par exemple, pour le monastère de Paléokastritsa). Si vous n’avez pas de pantalon, des sortes de vêtements informes sont à disposition des touristes à l’entrée des lieux de culte. Moins glamour mais finalement assez couleur locale ! J
 
- Ne manquez pas l’île de Paxos, qui avec sa voisine Antipaxos, offrent des paysages sublimes et inoubliables ! De nombreuses croisières à la journée sont organisées depuis Corfou et on a aussi des liaisons directs en aéroglisseurs (comptez 15/20€ l'aller pour 1h de trajets environ). Les excursions proposées par les tour-opérateurs peuvent être intéressantes : chez Marmara, Paxos fait partie d'une escapade à la journée qui coûte seulement 40€/pers.

- Et faites un tour en Albanie... De l'avis des voyageurs, ça vaut vraiment le coup et le budget à prévoir est plutôt raisonnable (60€ environ). Le meilleur bon plan consiste à réserver une excursion à Butrint via Saranda.
A réserver dans une agence locale

- Mangez local. Pas besoin de formule all inclusive en Grèce ! Pour quelques € seulement, on peut manger plein de bonnes choses et s’initier tantôt à la cuisine traditionnelle grecque, tantôt aux saveurs italiennes. Direction les tavernes locales nichées dans les petites ruelles de la capitale (évitez les restos situés sur l’esplanade qui sont davantage faits pour les touristes) où vous pourrez manger des pitas à partager en duo (- de 20€ le repas). Préférez les endroits fréquentés par les locaux (ou mieux, faites-vous des amis et laissez-vous guider !) : c'est mieux pour trouver authenticité et qualité.
 
- Révisez votre anglais…
A Corfou, toutes les indications (dont les indications routières et les infos pour les transports publics) sont également fournies en anglais. Dans les hôtels, il y a peu de personnel francophone (sauf à aller dans certains clubs) : vous en aurez donc bien besoin pour communiquer lors de votre séjour.
 
- Et apprenez quelques mots de grec, ce qui sera toujours très apprécié et vous ouvrira bien des portes. Petit florilège ! S’il vous plait : parakalo, merci : efcharisto, bonjour : kalimera, bonsoir 17/21h : kalispera, salut : yassou, pardon/désolé : signomi, pour laisser le passage à quelqu'un : pérasté… Adoptez aussi les us locaux : ne saluez jamais quelqu’un doigts écartés en présentant votre paume (signe de malédiction), habillez vous décemment, dinez à 22h, faites la sieste… Pour un séjour vraiment dépaysant !
 
- Ne vous attardez pas forcément à Sidari ! Bien qu’identifié comme un site touristique majeur de l’île, le village de Sidari est jugé décevant par de nombreux touristes amateurs d’authenticité qui lui reprochent son côté trop touristique et manquant de charme. Vous pouvez donc très bien vous économiser l'aller-retour. Poussez plutôt jusqu'à Peroulades où vous attendent mer turquoise, sable doré et panorama de falaises... Un paysage impressionnant pour une virée bien plus sauvage !

BONS PLANS DU MOMENT