Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Croatie

Quelle est la météo en Croatie ?

A quelle saison partir en Croatie ?
Le climat croate est marqué par deux grandes tendances :
- Il est typiquement méditerranéen sur les côtes de l'Adriatique : les étés sont chauds et secs, les hivers sont doux et humides. Juin et septembre sont parfaits pour en profiter. A noter que l'été, il fait chaud mais pas torride, l'eau est à 24°.
- Il est continental dans les terres : les hivers sont rudes et neigeux, les étés sont torrides et orageux. Avril/mai/juin et septembre/octobre sont les mois idéaux, le plein été est intenable !
A noter qu'il y a toujours beaucoup de vent (3 différents !) en Croatie. 

Températures moyennes et pluie (sur les côtes de l'Adriatique)
Mai-juin et septembre : 15/25°
Juillet-août : 19/28°
Novembre-décembre et mars-avril : 7/15°
Janvier-février : 3/9°
Températures de l'eau : de 21 à 24° de juin à septembre

Il pleut quand ? En novembre et décembre essentiellement. Attention aussi aux orages en juin.

Quand réserver et partir en Croatie au meilleur prix ?

Réserver ses vacances en dernière minute et en septembre. Sûrement la période la plus favorable pour partir en Croatie puisque c’est à ce moment que le rapport qualité-prix est le meilleur : la haute saison se termine et les prix baissent donc sensiblement (tandis que le climat chaud est toujours présent, la mer est réchauffée et les touristes sont par contre rentrés chez eux !). On trouve pas mal d’offres à prix cassés avec départ immédiat ou presque pour remplir les hôtels en fin de saison.
 
Partir en mai pour avoir les prix les moins chers de la saison. C’est en tout début de la période touristique que vous obtiendrez les tarifs les plus petits… Surtout si vous réservez en dernière minute. C’est quasiment votre seule chance d’obtenir des séjours à – de 500€/pers. et des rabais jusqu’à -50%. Bon plan aussi : c’est là qu’on trouve des offres de court séjour à Dubrovnik à tarifs raisonnables (comptez 400 € environ pour 4 nuits).
 
Optez pour la première début juillet ou fin août. Si vous souhaitez partir en Croatie en été, mieux vaut privilégier ces deux semaines où les prix restent raisonnables tout comme la fréquentation. Les tarifs sont plus chers qu’en mai ou septembre mais inférieurs de 100 à 200 € par rapport au niveau de tarifs pratiqué fin juillet ou début août.
 
Évitez
---) Du 15 juillet au 15 août. C’est simple, les tarifs des séjours en Croatie ont tendance à être multipliés carrément par 2 (voire plus) en plein été, en particulier sur les côtes de Split, Pula ou Dubrovnik qui deviennent bondées en juillet et août (vous aurez même parfois du mal à poser votre serviette…)
---) Le Spring Break (début juin) : si les Américains filent à Cancun et que les jeunes Européens ont l’habitude d’envahir la Costa Brava, la Croatie (l’Istrie plus particulièrement) est désormais la nouvelle destination à la mode pour aller bringuer ! Si les fêtards enivrés, les ribambelles de filles en maillot et les plages bondées au vacarme incessant ne sont pas votre tasse de thé, évitez les cotes d’Istrie pendant la 1ère semaine de juin. Sont plus particulièrement à fuir : Zrce et Umag !

Comment partir moins cher en Croatie ?

  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
En avion
Un peu compliqué de s'y retrouver entre les vols directs, les vols avec escales, la haute saison, les destinations touristiques... Voici une tentative, vraiment pas exhaustive, de démêler un peu ce qu'on peut trouver sur le marché pour espérer dénicher un vol pas cher pour la Croatie !

---) Depuis Paris
Pour Split
Hors période d'été, peu de chance de trouver un vol direct (ou alors hors de prix) ! On a des billets A/R depuis Paris à - de 300€ le week-end au printemps (même en dernière minute). Swiss, Vueling ou encore Lufthansa remontent généralement les meilleurs tarifs. A noter que les départs en semaine descendent assez souvent en dessous des 200/250€ l'A/R.

En été, Air Mediterranee et Easyjet offrent les meilleurs prix avec des vols directs : comptez 3 à 400€ l'A/R en moyenne pour juillet et août (attention, ça peut vite monter au delà de 500€ mais à contrario, on arrive à dénicher des vols à - de 300€ en s'y prenant bien à l'avance).

En 1ère minute pour l'automne, les tarifs descendent en dessous de 200€ A/R pour des vols avec escales sur Swiss, Austrian Airlines, Lufthansa, Croatia Airlines...En hiver, vous trouverez quelques vols avec escales à - de 200€ mais seulement le week-end.

Pour Dubrovnik
Depuis Paris, Croatia Airlines assure des vols directs en semaine et en haute saison (avril-octobre. Pas tous les jours) avec des tarifs qui démarrent en dessous des 300€ A/R au printemps et en plein été. Pour les départs le week-end, le niveau de tarifs est situé aux alentours de 400€ soit en vols directs avec Airpost (même en intersaisons) ou Easyjet (seulement en été) soit en vols avec escale avec les compagnies habituelles (Iberia, Vueling, Lufthansa...). En 1ère minute pour l'automne, les tarifs descendent en dessous de 200€ A/R soit en vol direct avec Transavia soit avec escales sur Swiss, Austrian Airlines, Croatia Airlines, selon les dates de départ...En plein hiver (décembre, janvier), vous ne trouverez que des vols avec escales à - de 200€.

Pour Pula
Ryanair assure des vols directs depuis Paris-Beauvais uniquement en haute saison (un vol le samedi, un vol en semaine, jusqu'à fin septembre). Les prix au printemps sont fous : on arrive à dénicher des A/R à - de 50 € (et même à - de 20€ en promo), même en ne réservant qu'un mois à l'avance (il faut juste tomber dessus). Les tarifs en septembre sont généralement situés en dessous des 100€ l'A/R. Pour l'été, c'est très variable : de - de 150€ à plus de 400€ l'A/R : mieux vaut de toute façon partir en semaine pour payer moins cher (et réserver bien à l'avance).

---) Depuis la province
On n'a quasiment pas de vols directs pour ces 3 destinations. Depuis Lyon ou Marseille, vous trouverez principalement des vols Lufthansa avec escales pour un budget situé généralement entre 250 et 500€ l'A/R, selon la saison (- de 300 € aux intersaisons, + de 400 € en plein été).trajets. Depuis Nantes, on a des vols avec escales Iberia, Vueling ou KLM mais les tarifs restent élevés, généralement entre 400 et 500€ A/R et jusqu'à + de 600 € pour Pula : mieux vaut donc prendre un train pour Paris ! Depuis Toulouse, comptez - de 400 € aux intersaisons et autour de 500€ en plein été (vols Lufthansa, Air France... avec escales). Les Lillois pourront prendre des vols Jetairfly pour Dubrovnik depuis Bruxelles avec des tarifs qui commencent à - de 300 € en haute saison... Ryanair dessert aussi Pula depuis Charleroi (les tarifs sont à - de 200€ aux intersaisons)

En voiture
Sûrement l’une des meilleures solutions pour faire la Croatie en routard et être libre de visiter plusieurs endroits ! D’ailleurs, la Croatie, ce n’est pas si loin et deux solutions s’offrent à vous.
- Si vous partez de Paris, vous pourrez traverser l’Allemagne puis l’Autriche pour rejoindre, par exemple, Split en 18h environ (dont 15h d’autoroutes) et pour un tarif finalement assez modique : 300€ l’aller en tout, péage + essence inclus.
- Si vous partez de la moitié sud de la France, vous traverserez l’Italie pour un temps raccourci mais un tarif équivalent (les autoroutes sont plus chères en Italie qu’en Allemagne). Comptez 15h depuis Lyon et Marseille.
Cette solution vaut le coup en terme de tarif à partir du moment où vous souhaitez disposer de votre voiture sur place et si vous êtes au moins 2 (voire 3).
Attention, vous traverserez en principe une partie de la Slovénie où l’achat d’une vignette est obligatoire pour circuler sur les autoroutes et voies rapides (achats dans les stations essence des autoroutes)
 
A noter : vous pouvez aussi aller jusqu’à Ancône (9h de route depuis Marseille) pour embarquer votre voiture sur un ferry (7h de bateau jusqu’à Split) et économiser un peu sur la fatigue et l’usure de la voiture… Mais pas forcément sur le budget : comptez quand même 4/500€ A/R pour 3 passagers + une voiture (type Peugeot 308) en été... A ajouter au prix du trajet jusqu'à Ancône !
A réserver sur : Direct ferries
 
Le bon plan spécial « d’jeunes » motivés : le bus !
Eurolines propose des trajets pour de nombreuses destinations croates (dont Split, Zaghreb, Porec, Pula, Zandar…) au départ de Paris et de province avec des tarifs très compétitifs : - de 250€ l’aller-retour pour aller à Split depuis Paris, Lyon, Marseille, Toulouse… en plein été (juillet ou août), 300€ environ depuis Bordeaux. Les temps de trajet sont toutefois (très) longs : 1 journée et demi depuis Paris, 24h depuis Lyon… Il faut avoir la santé ! A noter que la Croatie n‘est pas desservie par Eurolines au départ de Nantes, Lille ou Strasbourg.
A dénicher sur : Eurolines
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
La majorité des offres de voyage en Croatie que vous trouverez sur le net concernant Split et l’île de Hvar (les moins chers), Pula ou Dubrovnik.
 
La formule la plus économique pour un séjour en Croatie : hôtel 2/3* + demi-pension
Une formule petit prix au confort suffisant qui représente souvent la meilleure alternative en terme de budget, vol inclus. Le confort est fonctionnel (mais finalement pas trop mal) et les tarifs sont les meilleurs du marché si on veut du packagé : 300/350€ au printemps en dernière minute et pas mal de tarifs à – de 500€ pour le plein été, en réservant un peu en avance. C’est imbattable et LA formule à privilégier si vous voulez un point de chute à petit prix pour faire des visites en journée.
A dénicher par exemple sur : Partir pas Cher
 
Les clubs en tout inclus… Pour partir en famille sur les côtes !
Lookea, Fram, Eldorador, Top Clubs… Beaucoup de tour-opérateurs possèdent leur hôtel club animé sur les bords de l’Adriatique (Hvar, Split, Pula, Dubrovnik) et si les tarifs sont bien plus élevés qu’en hôtel simple, ils permettent d’acheter un séjour clé en main en maîtrisant le budget (restauration incluse, nombreuses activités et équipements). Au final, on dépense plus mais on ne dépense que ça ou presque : un bon choix surtout pour ceux qui souhaitent profiter sur place, en limitant les déplacements (donc pas mal avec des enfants en bas âge). Budget : de 900 à 1300€ la semaine en plein été, entre 7 et 900€ quand même en septembre ou en juin. On arrive à trouver des bons plans de dernière minute aux alentours de 5/600€ en mai.
A dénicher par exemple sur : Look Voyages
 
Le circuit  ou l’autotour
Incontournables de l’Adriatique, splendeurs de Dalmatie… De nombreuses offres de circuits en Croatie sont disponibles, généralement au départ de Split et de Dubrovnik avec un grand choix de formules et d’itinéraires (parfois une incursion en Serbie, parfois une escapade au Monténégro…) mais les mêmes grands classiques y sont toujours. Comptez 1000 à 1500€/pers. environ pour partir en septembre et avoir quelque chose de bien, avec excursions et visites incluses (à réserver en avance).
A dénicher par exemple sur : Opodo
 
L’autre alternative consiste à opter pour l’autotour : vos hôtels sont réservés d’avance selon un itinéraire tracé, on vous remet un véhicule à votre descente d’avion (kilométrage illimité)… Et vous n’avez plus qu’à gérer votre voyage et vos visites à votre guise (celles-ci ne sont pas incluses) : c’est comme un trip routard mais clé en main et sans surprise en matière d’hébergement et de transport, c’est pas mal non plus…
Budget : un peu – de 1000€/pers. en septembre, plutôt 1100€ et jusqu’à 1500€ en juin.
 
Le bon plan routard : les chambres chez l’habitant ou les appartements
Le moyen le plus simple et le plus économique de se loger en baroudant dans le pays tout entier : il y en a partout et les tarifs sont très corrects, de 20 à 40€ la nuit en chambre privée en général (on trouve quelques offres plus chères sur des standing un peu supérieurs)… L’astuce est de rester au moins 3 nuits dans chaque pour bénéficier d’une bonne remise (les tarifs ne sont pas négociables). Vous pouvez réserver sur le net (surtout pour les 1ères nuits de votre périple) et trouver d’autres plans sur place.
A dénicher sur : Airbnb, Gowithoh (Dubrovnik uniquement) ou même Booking

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances en Croatie

- Restez 3 nuits ! Si vous faites le tour de la Croatie en logeant chez l’habitant au gré de votre itinéraire, veillez à toujours rester plusieurs nuits dans chaque endroit ! C’est un bon moyen de faire des économies car en Croatie, les tarifs baissent d’1/3 environ pour 1 séjour de plus de 3 nuits. Bon à savoir !

- Mais ne négociez pas ! Oui, on sait : on vous a dit le contraire pour le Maroc ou pour la Grèce. Vous voilà maintenant en Croatie où il ne vous reste plus... Qu’à oublier cette habitude : on ne négocie pas et cette règle vaut pour tout (boutiques, hôtels, chambres d’hôtes…) !

- Souriez ! Les Croates ont la réputation d'être très froids et peu avenants (ils sont, par exemple, connus pour ne jamais sourire au premier contact)... Mais ne vous arrêtez surtout pas à cette facette ! Engagez la conversation, dites un petit mot en Croate et souriez... L'atmosphère se réchauffera instantanément et vous tomberez immédiatement amoureux de la Croatie et de ses habitants finalement si accueillants !

- Mangez au resto ! Contrairement aux idées reçues, cuisiner soi-même n’est pas forcément le meilleur moyen de faire des économies sur le budget nourriture lors d’un voyage en Croatie. Fuyez d’abord les supermarchés : vous n’y trouverez que des produits importés et très chers (la TVA locale est à 25%), parfois même plus qu’en France ! Vous avez plutôt tout intérêt à vous rendre dans les épiceries locales (ou les discounts) où les tarifs sont plus modérés. Sinon manger dans un petit resto (Attention ! Dans certains endroits, le couvert, les amuse-bouche et le pain sont payants, même si ils vous sont servis d’office) est souvent la solution la plus économique tout comme opter pour la formule all inclusive : pour une fois que mettre les pieds sous la table est avantageux…

- Faites un tour en Bosnie. Vous désirez remonter de Dubrovnik à Zaghreb ? Évitez la fastidieuse traversée du pays (long et pénible, embouteillé… Pour info, la Croatie forme une sorte de virgule à l’envers) et coupez tout droit à travers la Bosnie-Herzgovine, l’occasion de visiter une autre facette de cette région d’Europe. En principe, vous passerez par Mostar, au charme indéniable et dont le Stari Most (vieux pont) et son quartier sont inscrits à l’UNESCO. Une belle parenthèse placée sous le signe de l’histoire. Attention : n’oubliez pas vos papiers d’identité et vérifiez les conditions de location de votre voiture (passage de frontières).

- Prenez le bus ! Le réseau d’autobus croate est pratique et performant (les routes sont assez récentes, les véhicules en bon état, les liaisons nombreuses de jour comme de nuit…), surtout dans la partie nord du pays (sur la côte sud sud, c'est plus compliqué, il y a beaucoup de bouchons en haute saison ! ).
A regarder sur : Autobusni Kolodvor

- Mettez le réveil ! Eh oui... se lever tôt pendant les vacances, c’est moche ! Mais c’est un bon moyen de profiter de lieux d’exception en toute tranquillité. Vous apprécierez, par exemple, de pouvoir vous baigner dans les cascades du parc de Krka avant l’arrivée massive des touristes…

- Optez pour des vacances à Split plutôt que pour un séjour à Dubrovnik ou Hvar si vous êtes vraiment serrés en matière de budget ! Dubrovnik, en particulier, affiche des tarifs bien supérieurs à ceux pratiqués sur le reste de la côte : difficile d’y trouver un séjour à – de 800€ de mai à septembre.

Un dernier conseil : ne sous-estimez pas les distances ! La Croatie peut paraître petite sur une carte mais la traverser du nord au sud (de Zagreb à Dubrovnik) est très long ! Sauf si vous avez beaucoup de temps devant vous, pas la peine, donc de vous lancer dans un grand périple pour voir toutes les stations balnéaires d'un coup : vous passerez votre temps en voiture, ça vous coûtera cher et au final, vous ne profiterez de rien ! Vraiment pas un bon plan !

BONS PLANS DU MOMENT