Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Espagne

Quelle est la météo en Espagne ?

A quelle saison partir en Espagne ?
Ça dépend où ! Madrid profite d'un climat continental (hivers froids, étés très chauds et étouffants, inter-saisons ensoleillées). Barcelone, la côte catalane et l'archipel des Baléares bénéficient d'un climat méditerranéen aux températures clémentes (hivers doux, étés chauds... Barcelone est un peu plus tempéré). Les Canaries ont un climat parfait : il fait beau et chaud toute l'année ! L'Andalousie est contrastée : des hivers doux et pluvieux sur le littoral, froids dans les terres et enneigés sur les reliefs; des étés caniculaires dans les terres, chauds mais plus supportables sur les côtes. La Galice et son climat océanique changeant offrent des étés ensoleillés et tempérés ainsi que des hivers doux et humides sur les côtes.

Pas vraiment de saison idéale donc pour visiter l'Espagne : si on calcule bien son itinéraire, on peut y voyager avec un climat parfait d'un bout à l'autre de l'année ! On peut néanmoins dire que les intersaisons sont intéressantes pour visiter la majorité du pays. En plein été, il vaut mieux éviter Madrid et l'intérieur des terres au sud du pays (Andalousie, Murcie...) si on craint les températures caniculaires et le manque d'air. De l'air, on en aura par contre dans le nord-ouest où les étés sont agréables et pas trop chaud !

Températures moyennes annuelles (min et max) :
Barcelone et Bilbao : 5/25°
Madrid : 3/32°
Séville : 7/37°
Canaries : 15/27°
Baléares : 10/25°

Il pleut quand ? En général, surtout en hiver et aux intersaisons.

Quand réserver et partir en Espagne au meilleur prix ?

Difficile, encore une fois, de répondre à cette question de manière globale mais il y a quelques grandes généralités à connaitre : les côtes et les îles sont vraiment très fréquentées en été (surtout en août), on peut facilement avoir des petits prix pour l'Espagne en basse saison, dans les villes et dans les lieux touristiques... Quelques pistes supplémentaires :

Aller sur les plages avant ou après les autres (et réserver en dernière minute)
Partir en mai, juin ou septembre représente le meilleur rapport "qualité-prix" pour des vacances sur la Costa Brava, sur la Costa del Sol, aux Baléares, aux Canaries... On a un climat clément, une pression touristique beaucoup moins forte et des prix vraiment cassés par rapport au plein été. Dès les vacances de Pâques passées, on trouve plein des bons plans pour des locations en Espagne ou des campings sur le littoral à – de 150-200€ la semaine alors que les tarifs triplent en juillet et peuvent être multipliés par 10 en août. Pour les îles, même constat : c'est au printemps ou à l'automne qu'on arrive à obtenir des séjours pas chers aux Baléares ou aux Canaries, surtout en dernière minute.

Réservez bien en avance pour le plein été (et les vacances scolaires)
L'Espagne est l'une des destinations de vacances préférées des Français ! Les côtes et les îles espagnoles font généralement le plein entre mi-juillet et mi-août. Après Pâques, on commence à avoir du mal à trouver de la dispo pour les campings et les résidences sur le littoral méditerranéen pour la 1ère semaine d’août tandis que les offres de séjours et les hôtels aux Baléares sont difficiles à réserver en dernière minute (la plupart sont pris par les tour-opérateurs). Le littoral atlantique fait bien le plein lui aussi. Si vous souhaitez partir à cette période, il faut anticiper un maximum et réserver dès l’hiver.

Visitez les villes aux inter-saisons (ou en hiver !)
Côté ville, l'été n'est pas forcément un bon plan : Barcelone, Madrid et Séville sont désertées par leurs habitants mais envahies de touristes tandis que les prix flambent et qu'il fait décidément trop chaud. C'est le printemps et l'automne qui offrent le meilleur rapport "qualité-prix" : c'est là qu'on trouve les meilleures offres de "vol+hôtel" pour l'Espagne (pour les ponts de mai et juin ainsi qu'en septembre-octobre), des tarifs bien cassés pour les hôtels de luxe et des vols à prix vraiment low-cost (à réserver en avance) ! En hiver, le climat est moins bon mais les tarifs vraiment minis, les musées presque vides... C'est canon aussi !
Quelques astuces pour payer moins cher : prendre un vol très tôt le matin ou tard le soir; partir et revenir en semaine plutôt qu'un vendredi soir, un samedi ou un dimanche...

Comment partir moins cher en Espagne ?

Tous nos bons plans pour Barcelone
Tous nos bons plans pour Madrid
Tous nos bons plans pour les Canaries
Tous nos bons plans pour les Baléares
 
  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
Les vols low-cost pour l'Espagne sont nombreux depuis Paris et la province : Easyjet et Vueling figurent généralement en tête des meilleures offres ! Elles proposent des billets d'avion pas chers pour Barcelone, Madrid... à partir de 60/70€ A/R env. en 1ère minute. Les vols pour l'été se trouvent assez facilement, même pas trop longtemps à l'avance, à - de 150/200€. Les tarifs des vols Vueling pour les Baléares démarrent aux environs des 130/150€ A/R depuis la province.

Depuis l'aéroport de Beauvais, Ryanair propose des vols vers Palma (Baléares), Girone (Costa Brava), Madrid, Barcelone, Séville, Alicante...  Budget : entre 50 et 100€ l'A/R en réservant en avance. Comptez 150/200€ pour aller aux Baléares en plein été. A noter : une navette directe effectue la liaison entre Paris Porte Maillot et Beauvais Tillé pour 16€ l'aller simple (n'y allez pas avec votre propre voiture, le parking pour 3 jours coûte près de 40€). Ryanair propose aussi des vols pour les Baléares depuis Marseille à partir de 50€ env. A/R

Pour Tenerife : Easyjet est souvent la meilleure option depuis Paris avec des tarifs qui démarrent à - de 150€ A/R (printemps et automne). Volotea propose des vols directs depuis Nantes et Bordeaux à tarifs raisonnables (à partir de 160/200€ A/R env.)
Pour Fertueventura : pas de vol direct depuis Paris. Comptez au moins 3/400€ avec escale (Iberia, KLM...) ou sur un charter affrété chez un tour-opérateur (le week-end en haute saison). Depuis Nantes, on peut prendre un vol direct Volotea (uniquement le dimanche - 150/200€ env. A/R)
Pour Grande Canarie : Vueling propose des vols directs depuis Paris à partir de 200€A/R env.

La voiture
La solution la plus pratique et la plus économique si vous partez à plusieurs ou en famille ! Le réseau routier est excellent : les autoroutes sont nombreuses et récentes, pas trop chères et  il y a aussi beaucoup de voies rapides (les "autovias" ressemblent à nos "2x2 voies") qui sont gratuites. On peut donc facilement voyager par la route et sur les côtes, la voiture est très pratique pour découvrir les environs en sortant des stations balnéaires hyper touristiques.
Une petite idée des temps et coûts de trajet approx. (aller simple, coût mentionné à titre indicatif, temps de trajet mentionné hors pauses) : Marseille- Barcelone = 5h30 (100€), Paris-Lloret de Mar = 10h (180€), Madrid-Bilbao = 7h (120€)...

Le train
On peut trouver des billets de trains pour l'Espagne (partenariat SNCF et RENFE) depuis 15 villes de départ en France : Paris, Lyon, Marseille, Nîmes, Montpellier, Toulouse... La ligne dessert Barcelone et Madrid mais aussi Figueras, Gérone, Saragosse et Tarragone. 1 A/R par jour pour Barcelone depuis Lyon, Marseille et Toulouse. 1 A/R par jour pour Madrid depuis Marseille. 4 A/R par jour pour Barcelone depuis Paris. Budget : dès 39€ pour Toulouse-Barcelone, dès 49€ pour Paris-Barcelone, dès 59€ pour Lyon-Barcelone, dès 89€ (Marseille-Madrid)...
A dénicher sur Voyages SNCF

Le bus
Eurolines assure de nombreuses liaisons en bus entre la France et l'Espagne. La compagnie dessert beaucoup de villes : Barcelone, Madrid, Bilbao, Grenade, Séville, Alicante, Benidorm, Tarragone, Cordoue, Valladolid, Lloret de Mar... On peut donc quasiment aller partout depuis Paris et la province : certains trajets sont assurés toute l'année, d'autres en haute saison seulement. Les trajets sont souvent longs et le confort très relatif : ça ne vaut vraiment le coup, selon nous, que si on part de la moitié sud de la France (Toulouse, Marseille, Perpignan...) et surtout si on va à Barcelone.
Budget : à partir de 40/50€ pour Barcelone depuis le sud de la France, dès 80€ depuis la moitié nord, entre 70 et 150€ pour Madrid... On est généralement entre 80 et 200€ A/R.

iDBUS propose aussi des trajets pour Barcelone depuis Lyon à prix fixes et à partir de 35€ pour un voyage en journée. Prendre plutôt le trajet nocturne à 49€ l’aller (10h de voyage, c’est long si on ne dort pas) ce qui fait un aller-retour pour 100€ env., même en période de rush touristique et même en dernière minute.
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
DANS LES GRANDES VILLES COMME BARCELONE, MADRID, SEVILLE :
Les hôtels de luxe
Les hôtels haut de gamme sont ceux qui disposent de la plus grande capacité à casser les prix : il ne faut donc pas écarter cette formule en se disant qu'elle est inaccessible en terme de budget. On peut assez facilement se loger en 4 ou 5* au prix d'un hôtel de gamme inférieure. Nos 2 pistes préférées :
---) Les sites de ventes privées tout le temps : les prix sont super bien négociés, les hôtels vraiment luxueux, le petit-déj est généralement inclus et les réductions à -70% sont fréquentes. C'est simple, on ne peut pas faire mieux par soi-même ! Budget : à partir de 60€/pers. A dénicher sur : Voyage Privé, Verychic, Travelbird... A noter que Voyage Privé propose souvent une offre avec vol également (les tarifs démarrent à - de 250€/pers.)
---) Les "Top Secret" de Lastminute en dernière minute : Il s'agit de déstockage sur des 4 et 5* en Europe et en France. Budget très large : de 40 à 200€ la nuit, selon destination et standing de l'hôtel. On ne connait le nom de l'hôtel qu'après avoir réservé : pas de panique, c'est juste que les hôteliers ne veulent pas associer leurs grands noms à la notion de promo. A checker en dernière minute (dans la semaine pour le week-end suivant).

La formule "vol + hôtel"
Uns solution tout en souplesse qui permet de faire une petite escapade en ville sans se ruiner. C'est le principe du "à la carte" : on choisit son transport (compagnie aérienne régulière ou low-cost, horaires de vols…) et son type d'hébergement selon son budget et ses envies : on peut tout aussi bien choisir un 5* qu'un hostel excentré. Les tarifs démarrent à - de 200€/pers. pour un 4j/3n aux intersaisons (mais on part de Beauvais avec Ryanair) et on s'en sort généralement pour - de 300€/pers. pour un hôtel 4* dans le centre + un vol low-cost depuis Paris. A noter que cette formule est aussi un bon moyen de partir de province sans se ruiner.
A dénicher par exemple sur Lastminute, Logitravel, Bravofly...

SUR LES CÔTES : BLANES, ESTARTIT...
Les locations et campings
Ce sont les formules les plus avantageuses pour des vacances en famille pas trop chères en Espagne (on dispose de toute le confort nécessaire pour assurer la vie quotidienne sans se ruiner en restos, on a souvent des équipements de loisirs  et de l'ombre !). Les prix démarrent à – de 300€ en mai, juin et septembre. Le budget en plein été reste raisonnable, généralement entre 700 et 1500€/semaine (souvent beaucoup plus en août, attention ! ) et est équivalent à ce qu’on trouve également sur la Côte d’Azur (parfois moins).
A dénicher par exemple sur : Odalys
 
DANS LES ÎLES
Les villages clubs et appart'hôtels
Une bonne option si on vient par vol intérieur depuis l'Espagne ! Plusieurs grandes marques proposent de très bonnes offres en résidence aux Baléares ou aux Canaries : le rapport "qualité-prix" est souvent très avantageux si on est en famille et on peut trouver de bonnes promos. Nos deux pistes préférées :
Pierre & Vacances aux Canaries avec un budget à - 1000€ la semaine à Tenerife ou Fuerteventura en plein été
Madame Vacances aux Baléares et aux Canaries : pas mal d'appartements et d'appart'hôtels à - de 500€ la semaine en petit-dej, possibilité de prendre la demi-pension ou la pension complète

Si on va dans les îles directement depuis la France, il est souvent plus avantageux de prendre une formule packagée  "hôtel ou résidence + vol inclus". Les offres les moins chères sont souvent en hôtel 3* + petit-déj ou demi-pension ou en résidence sans pension (pour les Baléares). Budget : à partir de 400€/pers. env. aux inter-saisons, entre 6 et 800€ en été...
A dénicher sur : Promovacances, Lastminute, Nouvelles Iles, Partir Pas Cher, Go Voyages....

PARTOUT EN ESPAGNE
La location de particulier à particulier
Une solution économique, pratique et souple qu'on peut dénicher sur place ou réserver avant sur le web. A louer pour une ou plusieurs nuitées, parfois même à la semaine. Budget très variable: à partir de 30€ la nuit env. et jusqu'à plus de 100€ dans les villes, dès 500/700€ par sem. pour une maison ou une villa hors saison et jusqu'à + de 3000/4000€ en plein été.
A dénicher sur : Abritel, Airbnb, Mediavacances...

Les paradores
Ce sont des hôtels de luxe situés dans des lieux de patrimoine restaurés comme des châteaux, des monastères, des abbayes, des forteresses médiévales... Ce sont des établissements très chics avec piscines, restaurants gastronomiques, Spas... Il en existe 93 répartis dans tout le pays. Budget : dès 70€ la nuit env.
A réserver sur le site de parador.es

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances en Espagne

- Pensez aux city-pass ! Si vous restez plusieurs jours dans une ville et que vous souhaitez faire beaucoup de visites, les cartes touristiques, généralement appelées "pass" ou "card", sont avantageuses d'autant qu'elles servent aussi de coupe-file (non négligeable en haute saison). Certaines villes proposent aussi des pass thématiques et des pass moins chers pour les enfants. Pour être rentables, il faut qu'elles soient beaucoup utilisées et que vous n'ayez pas droit à d'autres réductions (ex : jeunes, séniors...). Quelques exemples (non exhaustifs) :
---) Le "Paseo del Arte" à Madrid = billet groupé qui permet un accès à chacun des 3 musées majeurs : au Prado, au musée national Reina Sofía et au Thyssen-Bornemisza. Tarif unique : 25,6€
---) La Madrid Card = accès gratuit à 50 attractions touristiques (parmi lesquelles : le Prado, le Palais Royal, le Thyssen Bornemisza... ) + des réductions dans des boutiques, des restos... Tarifs : 24h = 45€, 48h= 55€, 72h = 65€, 120h = 75€. (- cher en réservant en ligne sur le site officiel)
---) La Barcelona Card = accès à tous les transports + entrée gratuite dans 20 lieux touristiques (Musée Picasso, CCCB, Jardin Botanique….) + réductions pour des visites, activités.. Tarifs : 34€ pour 2 jours, 44€ pour 3 jours, 52€ pour 4 jours
---) L'Articket à Barcelone = accès libre à 6 musées dont le Musée Picasso, le Musée National d’Art de Catalogne, à la fondation Miro… Prix : 30€
---) La Sevilla Card = accès aux musées (à 2 seulement au choix pour le pass 24h) + croisière (type selon pass choisi) + réductions sur boutiques, restos... Tarifs : 24h = 33€, 48h = 53€, 72h = 71€...
---) La Granada Card = accès aux principaux monuments (dont l'Alhambra) + au réseau de transport urbain + des réductions sur des services touristiques. 2 versions : Basica = 33.50€ et Plus = 37.50€
---) La Bilbao Bizkaia Card = accès illimité aux transports publics + entrées pour 25 musées et monuments (dont le musée Guggenheim) + réductions diverses. Tarifs : 24h = 30€, 48h = 35€, 72h = 40€.
---) Le Bon Artean à Bilbao = billet groupé musée Guggenheim + musée des Beaux Arts. Tarifs : 14€ (l'entrée au Guggenheim seul coûte 13€)
Les cartes touristiques incluent généralement un guide de la ville en différentes langues ainsi qu'une carte de la ville. On peut les acheter sur place (offices de tourisme, aéroports, gares...), sur le site officiel de la ville ou de la carte (souvent on a des réductions en réservant en ligne) et, pour certaines d'entre elles, sur les sites spécialisés comme Excursiopedia, Ceetiz, Neoturismo...

- Visitez les musées gratuitement. Pour réduire le budget "visites" qui est assez important en Espagne (notamment parce que la majorité des églises sont payantes), il faut savoir qu'il existe des plages d'accès libre dans la majorité des musées espagnols. Il existe aussi un jour national des musées, le 18 mai. Quelques exemples :
A Madrid :  Prado gratuit tous les dimanches de 17 à 19h et du mardi au samedi de 18 à 20h; le Reina Sofia le dimanche et les 2 dernières heures de la journée en semaine; le Palais Royal du lundi au jeudi de 16 à 18h, d'octobre à mars, et de 18 à 20h, d'avril à septembre (pour les citoyens de l'UE), le Thyssen Bornemiza le lundi de 12 à 16H...
A Grenade, le Musée Federico García Lorca est gratuit le mercredi, hors vacances scolaires
A Barcelone, de nombreux musées sont gratuits le dimanche à partir de 15h et toute la journée, le 1er dimanche de chaque mois. Exemples : Musée d’Histoire de Barcelone, Musée Picasso, CCCB…
Nombreux musées andalous gratuits pour les ressortissants de l'UE : Musée des Beaux Arts et Musée des Arts et Coutumes Populaires de Séville, musée de Cadix, musée archéologique de Cordoue...
A Malaga, le musée Picasso est gratuit le dimanche de 18 à 20h ainsi que tous les 27 octobre (jour anniversaire du musée)...

- Choisissez un hébergement avec parking inclus ou garez vous à l'aéroport. En Espagne, le stationnement demande un vrai budget : environ une vingtaine d’euros par jour, ce qui fait près de 150€ de coût de parking pour un séjour de 7 nuits. Dans les villes, pensez à vous garer en périphérie et à continuer en transport en commun : les parkings sont beaucoup - chers voire gratuits (exemple : gare d'Atocha à Madrid, dans la zone universitaire à Barcelone, près de la gare des bus à Séville...). Préférez d'une manière générale les parkings surveillés (beaucoup de vandalisme sur les plaques étrangères ou sur les véhicules de location très reconnaissables) et ne laissez rien dans le véhicule. Notre bon plan préféré, ce sont les parkings d'aéroport : y laisser sa voiture plusieurs jours ne coûte pas forcément cher et les hôtels peuvent parfois mettre à disposition des places de parkings à bons prix (même si on y loge pas). A l'aéroport de Madrid, par exemple, laisser sa voiture 4 nuits dans le parking surveillé d'1 hôtel de luxe à - de 5 minutes (+ navette gratuite) vous coûtera - de 30€ (le métro vous emmène dans le centre pour quelques euros). Pensez-y !

- Voyagez en bus. Un mode de transport pas cher du tout et efficace, plébiscité par de nombreux touristes et par les Espagnols eux-mêmes pour leurs déplacements inter-urbains. Le réseau est dense et relie 170 destinations entre elles avec un temps maximum de trajet de 12h, il y a beaucoup de compagnies différentes et la plupart sont de très bonne qualité (bus récentes et climatisés). Il faut réserver en avance car on ne peut pas acheter de billets à bord. Exemple : pour un trajet "Madrid-Bilbao", on peut trouver des billets à 19€ en promo.... Le même trajet en voiture revient à 68€ (aller simple et durée similaire). A réserver sur le site de Movelia : c'est facile de s'y retrouver et il y a toutes les compagnies.

- Faites du ski ! Eh oui, on peut skier en Espagne : en Catalogne, en Andalousie, en Castille... Question budget, c'est un bon plan car les stations espagnoles font tout pour draguer les skieurs Français ! Résultat : beaucoup de promos et des forfaits à tarifs un peu fous. Dans les Pyrénées aragonaises (Formigal, Panticoas...), des forfaits ont déjà été proposés à moitié-prix en janvier et 3 périodes tarifaires existent (de 40€ env. la journée en zone rouge- week-ends et Noël- à une vingtaine d'euros les mercredis...)... Skier en Andalousie est également assez génial : on est à 1h de voiture de la mer, on a les villes toutes proches, on peut rejoindre Grenade en vol low-cost pour - de 100€ A/R...

- Mangez local. Les solutions pour manger pas cher en Espagne sont nombreuses mais il faudra quand même compter 1 dizaine d'euros par personne et par repas. Plusieurs pistes : les fameuses tapas qui peuvent suffire le soir, beaucoup de restos proposent un plat du jour unique à - de 10€ le midi, la chaine de restauration rapide "Museo del Jamon" où on peut manger des sandwichs pour quelques euros, manger une paella le jeudi à Barcelone ou à Madrid (c'est souvent ce jour là qu'elle est inscrite en plat du jour pas cher !)... N'oubliez pas non plus d'aller faire les marchés où on trouve des cargaisons de fruits et légumes produits en Espagne à petit prix.
A savoir enfin : le pain et le couvert sont généralement payants, manger en terrasse occasionne un supplément de 10%, la TVA n'est pas toujours incluse (10/15% selon endroits)...

BONS PLANS DU MOMENT