Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Etats-Unis

Quelle est la météo aux Etats-Unis ?

De nombreux climats se côtoient aux Etats-Unis qui couvrent un territoire équivalent à 17 fois la France ! Si on schématise au maximum, on distingue quelques grandes zones : 
- Un climat continental sur une grosse partie du territoire, allant de la côte est (New-York/Washington) à la région des Montagneuses Rocheuses : des saisons bien marquées, des hivers très froids, des étés très chauds… 
- Un climat subtropical et tropical en Floride avec chaleur, humidité et risques de cyclones en automne.
- Un climat désertique dans la fameuse Vallée de la Mort (l’endroit le plus chaud de la terre) et dans l’extrême sud, proche de la frontière mexicaine 
- Des microclimats sur toute la Californie qui cumule soleil, douceur, influence tempérée de l’océan…

A quelle saison partir aux Etats-Unis ?
Globalement, les demi-saisons,  printemps et automne, sont assez idéales pour découvrir l’ouest américain (les parcs nationaux), la côte est (New-York, Washington, Boston…) et toute la partie centrale du pays. L’hiver est la bonne saison pour aller en Floride, l’automne étant à éviter en raison des cyclones et autres tempêtes tropicales. L’hiver revêt aussi un charme particulier dans une ville comme New-York. 
Enfin, on peut profiter pleinement de la Californie en été, en particulier de Los Angeles et San Francisco. La Vallée de la Mort, en été, est par contre une vraie fournaise : avec de températures proches des 50°, mieux vaut éviter de s’y aventurer entre juin et septembre.

Températures moyennes annuelles
New-York : -2/29°
Los Angeles : 8/29°
Miami 17/32°
Washington -10/29°
Chicago -10/29°
Las Vegas : 4/39°
Seattle : 2/24°
Juneau (Alaska) : -7/17°

Il pleut quand ? Les hivers sont bien enneigés dans toute la partie centrale, le nord et l’est des Etats-Unis. Il n’est pas rare d’avoir de longues et violentes tempêtes de neige. Les étés y sont quant à eux assez souvent orageux. Les automnes sont extrêmement arrosés sur la Floride et la Louisiane tandis que les étés sont fort humides. La Californie bénéficie d’un climat océanique et connait des hivers pluvieux et doux.

Quand réserver et partir aux Etats-Unis au meilleur prix ?

En semaine, hors vacances scolaires, pour les villes ! 
Los Angeles, Las Vegas, Miami, Orlando… Sont des destinations très prisées des touristes mais surtout des Américains eux-mêmes quand arrivent week-ends et congés !  C’est donc là qu’on paye plein pot les hébergements, les loisirs et qu’on en profite le moins. L’idéal pour visiter les grandes villes touristiques ainsi que les parcs d’attraction est donc de les planifier en décalé dans son agenda de voyage. Attention aussi aux congrès professionnels majeurs qui remplissent les hôtels et font grimper les prix.
Le bon plan peut toutefois consister à se tourner vers les hôtels d’affaires (centres de conventions, grandes marques internationales…) qui ont parfois du mal à faire le plein le week-end et peuvent donc facilement casser les prix en dernière minute (mais il faut quand même être prêt à y laisser un certain budget).

En septembre-octobre (sauf en Floride) 
C’est souvent un bon plan en termes de tarifs : c’est là qu’on obtient les prix les moins chers de l’année pour les vols vers New-York, les meilleures offres de circuits dans l’ouest américain, des week-ends « vol + hôtel » à – de 1000€… Mai-juin n’est pas mal non plus en général !

Réservez bien en avance pour la haute saison
En gros pour passer l’été dans l’ouest américain (réservez bien vos campings), l’hiver en Floride et les fêtes de fin d‘année à New-York (attention aux tarifs des hôtels qui flambent carrément entre Halloween et le Nouvel An)!

Comment partir moins cher aux Etats-Unis ?

Toutes nos astuces pour New-York
Toutes nos astuces pour la Floride
Toutes nos astuces pour l'Ouest Americain

A savoir niveau budget : grâce au programme d'exemption de visa VWP, les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour un voyage aux États-Unis de moins de 90 jours à condition de disposer d'un passeport biométrique en bonne et due forme, d'un billet retour et de demander obligatoirement un ESTA (Autorisation électronique de voyage). Frais administratifs fixes : 14$.
Le seul système habilité est l'ESTA du US Customs and Border Protection (US Department of Homeland Security) qui permet le paiement en ligne par CB, formulaires dispos en français (attention aux sites non officiels !).


Tout d’abord : faire des choix ! Sauf à partir vraiment longtemps et avec un budget très important, vous ne pourrez pas visiter la totalité des près d’1 million de km2 que compte le pays en un seul voyage. Les distances sont immenses entre la Floride et la Californie, Washington et San Francisco ou l’Alaska et le Nouveau Mexique… L’idéal est de se concentrer sur des petites parties : les villes de la côte est, la côte californienne, les grands parcs, Miami et Orlando… Quite à en cumuler 2 en prenant un avion au milieu.

Quel moyen de transport est le plus économique ?

XL Airways arrive souvent en tête des bons plans dès qu’il s’agit de dénicher un billet d’avion pas cher pour les Etats-Unis, en particulier pour la Grosse Pomme. La compagnie propose des vols vers New-York à - de 500€ en 1ère minute pour les intersaisons et se situe souvent en dessous des 1000€ même en très haute saison. Xl Airways assure également des vols directs pour Las Vegas, Miami et San Francisco, en haute saison uniquement avec des prix situés entre 600 et 1000€ en général.

Air France et les grandes compagnies américaines (American, United…) desservent New-York, Los Angeles, Miami, Chicago, Boston, San Francisco, Washington, Seattle, San Francisco…depuis Paris en direct ou via une correspondance aux Etats-Unis.A partir de 350/400€ pour un A/R vers New-York. On est généralement en dessous des 1000€ l'A/R en haute saison.

On peut aussi trouver pas mal de bons plans sur British Airways qui dessert de nombreuses villes américaines via Londres Heathrow. Tarifs équivalents aux compagnies américaines.

Depuis la province, on a peu de vols directs. On peut généralement trouver de bons prix sur Air France en faisant escale à Paris. Sinon, XL Airways dessert New-York depuis Marseille en haute saison uniquement (budget : 600/1000€ env.)

Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?

Pensez à l’autotour !
Sur le marché, on trouve en général des autotours pour la Floride, la Californie, le grand ouest, les villes de la Côte Est (combo Boston/Washington et New-York) ou encore la Louisiane. La formule représente une bonne alternative de basique "clé en main" pour un 1er voyage en famille ou en couple et dans une zone en particulier. On a les vols, la location de voiture avec le kilométrage illimité, un hébergement correct à chaque étape, un itinéraire qui prévoit tous les grandes étapes incontournables. 
Une fois cette base acquise, chacun peut un peu faire ce qu’il veut côté visites et loisirs, qui ne sont en général pas inclus (sauf sur le Grand Ouest où certaines formules incluent les entrées dans les parcs nationaux). Il faut par contre bien penser à prévoir ce budget annexe qui peut vite être élevé. Niveau budget : les tarifs sont raisonnables, en particulier hors vacances scolaires. Comptez de 1500 à 2500€/pers. environ.
A dénicher sur Promovacances, Lastminute...

Les hôtels de chaines
Les grandes chaines d’hôtels américaines comme Holiday Inn ou Best Western offrent généralement un bon rapport qualité-prix aux familles : présentes vraiment partout, les 2 marques offrent des chambres familiales bien équipées à prix abordable. Les chaines Comfort Inn, Days Inn, Quality Inn, Travelodge ou encore Courtyard by Marriott offrent également de belles alternatives. On peut enfin regarder du côté des marques internationales type business comme InterContinental, Crowne Plaza, Hilton, Hyatt… Qui n’hésitent pas à casser les prix lorsqu’il y a un mauvais remplissage ou en dernière minute et qui proposent des promos régulières.
Budget à partir de 40/50$ sur les gammes les plus standard.
A dénicher sur Booking

La location de particulier à particulier
Une formule qui fonctionne plutôt bien partout, en ville ou ailleurs mais qui n’est pas toujours bon marché. On a un logement tout équipé qui permet de cuisiner, de prendre ses repas sur place, d’entretenir son linge, d’avoir internet, parfois d’avoir une piscine (en Floride ou en Californie)…Et on profite d’un cadre de vie américain typique. Toutefois, les prix ne sont pas toujours meilleur marché que l’hôtel, en particulier si on vise de jolis quartiers ou des zones touristiques fortes en haute saison. 
Budget : tarifs très variables selon période et zone. On est généralement à 100/150$ minimum la nuit dans les chouettes quartiers des grandes villes, on peut s’en sortir pour moins si on est tout seul et qu’on prend une chambre dans une coloc en ville.
A dénicher sur Airbnb, Housetrip...

Le camping, idéal dans la région des grands parcs
C’est le mode d’hébergement le plus économique et le plus flexible pour un road trip dans le grand ouest, c’est aussi une formule très appréciée des Américains eux-mêmes. Il y en a énormément dans les National Parks, State Parks, National Forests…Si vous partez en été, il faut absolument réserver en avance, au risque sinon de vous retrouver à + de 150 km du parc que vous souhaitez visiter.
Budget : à partir de 15/20$ l’emplacement pour les campings d’état si vous avez déjà la tente sur le dos. C’est entre 5 et 10 fois moins cher que l’hôtel. Il existe des campings privés, type KOA, proposés aux alentours de 30/40$.
A réserver sur les sites des parcs nationaux, recreation.gov, reserveamerica.gov ou encore Go Camping America.

Pour un long voyage, échangez votre appartement
Un système qui fonctionne bien aux Etats-Unis alors qu’il ne fait pas encore partie des grands classiques en France. L’avantage est qu’on accède à l’hébergement typique, tel qu’on le voit dans un film ou une série : les apparts cosy, les grandes maisons familiales ou même les villas avec piscine… A condition d’avoir aussi un chouette hébergement à proposer en échange évidement.
A dénicher sur : Homelink ou Trocmaison

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances aux Etats-Unis

- Pensez au pass aérien. Si vous comptez traverser une partie du pays, prendre les vols intérieurs peut vraiment valoir le coup, en termes de temps mais aussi de budget. Plusieurs alliances aériennes proposent des pass, le plus connu étant peut-être le pass «Go to America» de Skyteam qui combine plusieurs vols intérieurs sur Delta Airlines, à condition d’avoir réservé un vol A/R intercontinental vers les USA sur une compagnie membre de Skyteam (Air France ou Delta). Les vols intérieurs vont de 3 à 16 et doivent être réservés 14 jours avant le départ.
Plus d’infos chez Air France ou Delta Airlines

- Prenez garde aux taxes ! Aux Etats-Unis (Alaska et Hawaï inclus), les prix affichés sont hors taxes partout (dans les magasins, les restos, les hôtels…) et la «sales tax» à ajouter varie selon l’état qui est libre de la fixer. Cela va de 0 à 8% environ : 4% à New-York, 7.50% en Californie, Floride 6%, Delaware 0%.... Certains états ont instauré une exemption de taxe pour l’achat de vêtements, de chaussures ou encore de médicaments.

- Et pensez aux pourboires (nommés « tips »). Ils ne sont pas légalement obligatoires mais absolument incontournables. Les TIPS apportent d’ailleurs une part non négligeable de leur salaire (très bas) aux serveurs, chauffeurs, employés de chaines ou de snacks… Ajoutez 15% au resto, 10% dans les fast-foods, 10% dans les taxis, quelques dollars pour les employés d’hôtel…Quel que soit votre moyen de paiement (CB ou espèces). Vérifiez quand même qu’il n’est pas déjà inclus au resto.
---) Du coup, il faut ajouter entre 10 et 25% à un prix affiché pour avoir le prix final. Une donnée à prendre en compte niveau budget !

- Prenez un pass "America the Beautiful". Attractif si vous avez prévu de visiter plusieurs parcs nationaux. Valable 1 an, ce pass inclut l'entrée à tous les parcs des Etats-Unis et s’achète au 1er parc visité. Prix : 80$ pour 1 voiture + 4 adultes max. (enfants de - de 16 ans gratuits). Pour vous donner un ordre d’idées, chaque parc coûte entre 15 et 25$ par voiture, on rentabilise vite l‘achat du pass.
A savoir : si on visite 1 ou 2 parcs avant de s’apercevoir que finalement le pass sera plus rentable, il est toujours possible d’upgrader les tickets déjà achetés en un pass. Il faut présenter (sous 7 jours) les factures originales (délivrées par les parcs eux-mêmes, pas par une agence) toléré si on peut présenter les factures émises par les parcs Nationaux en direct seulement (donc pas si on passe par une agence quelconque).

- Payez en CB. Disposer d’une carte bancaire est indispensable partout aux Etats-Unis : elle vous sera obligatoirement demandée pour louer une voiture, par exemple. Dans tous les cas, les Américains ont tendance à tout payer en carte et il n’existe pas de minimum pour le faire. En outre, il est plus intéressant pour le touriste de payer en carte plutôt que de retirer des espèces puisque les retraits occasionnent des frais bancaires double (la banque de retrait en prend et la banque en France aussi). Pensez à vérifier (et augmenter) vos plafonds et informez vous sur les frais bancaires applicables dans votre banque.

- Louez votre voiture sur internet. La voiture est une bonne option pour se déplacer de ville en ville. L’idéal est de réserver avant de partir sur le web pour éviter les problèmes de dispos en haute saison et ne pas se prendre la tête sur les conditions ou les frais. Toutes les grandes marques internationales de location de voiture proposent un tarif spécial web si on prépaye en ligne et aussi pas mal d’offres spéciales toute l’année. Autre option : passer par un coutier comme Autoescape ou Rentalcars, qui négocie les tarifs en gros auprès des grandes enseignes locales phares type Alamo ou Dollar. Budget : 40/50€ la journée environ. 
A savoir concernant la location de voitures aux Etats-Unis :
--) On réserve pour une catégorie de véhicule et on sélectionne son modèle une fois sur place. Le surclassement est monnaie courante. Aux Etats-Unis, on roule avec de grosses voitures à boite automatique et plutôt gourmandes en carburant : autant le savoir !
--) Sur place, on vous proposera en principe beaucoup d'options supplémentaires... Restez ferme !
--) Les abréviations à connaitre : Assurances multirisques = CDW (Collision Damage Waiver) ou LDW (Loss damage Waiver), Responsabilité Civile = LIS (Liability Insurance Supplement) ou SLI (Supplemental Liability Insurance).
--) Le prix de l'essence aux USA s'exprime en "gallon" (1 gallon = 3.8 litres env.). Les prix sont autour des 3/3.5$ le gallon soit - d'1$ le litre (- de 70 cts d'€). 
--) Attention aux limitations de vitesse : beaucoup de policiers et de contrôles, où que ce soit !

- Faites la chasse aux coupons de réduction. Les Américains en sont très friands et il y en a partout, dans des prospectus et journaux gratuits dédiés à ça. Ils permettent d’obtenir de bonnes réductions dans les restos, les buffets, les snacks, les boutiques…