Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Marrakech, Maroc

Quelle est la météo à Marrakech ?

A quelle saison partir à Marrakech ?
La ville connait des étés torrides (des pics à 45-50° ne sont pas rares) et des demi-saisons parfaites (avril-mai et septembre-octobre). C’est donc au printemps et à l’automne que vous trouverez le climat le plus propice pour découvrir la ville tout en respirant. On peut aussi y aller en hiver, les températures de décembre et janvier peuvent monter jusqu’à 20°. Nous vous conseillons vraiment d’éviter l’été, surtout si vous partez avec des enfants (qui devront rester cantonnés à l’hôtel une bonne partie de la journée en raison des températures trop élevées : pas terrible !)
 
Températures moyennes
Juin-septembre : 18-34°
Juillet-août : 20-39°
Mai-Octobre : 15-30°
Mars-avril et Novembre : 11-25°
Décembre à février février : 5-20°
 
Il pleut quand ? En décembre-janvier et en mars-avril (6 à 7 jours de pluie dans le mois).

Quand réserver et partir à Marrakech au meilleur prix ?

Réservez en avance… pour des vacances à Marrakech petit budget ! Plus on réserve tôt, plus les prix des billets d’avion low-cost sont bas ! Il ne faut pas hésiter à réserver son vol plusieurs mois à l’avance, surtout si vous voulez partir en mai-juin ou en septembre. Attention aussi aux ponts de mai qui sont généralement bien remplis : mieux vaut prévoir son départ bien en avance (A noter que le 1er mai, beaucoup de monuments sont fermés !).

Aux demi-saisons, hors vacances ! Après les vacances de Pâques, en mai et début juin, fin septembre... C’est  là qu’on trouve le meilleur rapport "qualité-prix". Il fait chaud mais pas trop, les touristes sont là mais pas en masse, les prix sont raisonnables… On peut même se permettre de réserver un peu à la dernière minute (2-3 semaines avant) et trouver des courts-séjours pour – de 400€/personne.
C’est généralement autour de septembre-octobre qu'on déniche les meilleurs bons plans. La saison touristique est passée, les grosses chaleurs aussi… Tout le monde est au boulot et pour vous, c’est le moment de vous envoler pour Marrakech ! On peut trouver facilement des séjours à – de 400€ et des vols à prix bas ainsi que des ventes privées à tarifs vraiment minis.

À éviter :
- Juillet et août où chaleur torride et grand nombre de touristes se côtoient dans une ambiance qui n’est pas propice à découvrir au mieux la ville. De surcroît, c’est aussi la période du Ramadan et la ville s’endort un peu la journée (les cafés et restaurants peuvent être fermés, les heures d’ouverture des boutiques sont réduites...
- Nouvel An et les vacances de Pâques… C’est à ses deux périodes que la fréquentation touristique est la plus forte et beaucoup d’hôtels affichent complet, les loueurs de voiture n’ont plus de dispos, les vols sont chers… Ce n’est pas le meilleur moment pour partir à petit prix, à moins de s’y prendre très longtemps à l’avance !

Comment partir moins cher à Marrakech ?

Notre formule préférée pour un séjour à Marrakech : la liberté totale !
Pour nous, Marrakech est une destination qui se visite en routard en réservant vol et hébergement séparément et en optant pour une formule petit-déjeuner uniquement. Manger local ne coûte pas cher (en plus, c’est délicieux) et les vols low-cost sont nombreux. On peut donc se permettre d’économiser sur le transport pour se faire plaisir sur le logement, en choisissant un hôtel ou un riad au cœur de la Medina. En plus, Marrakech n’est pas très loin : on peut aussi n’y passer qu’un week-end pour un budget encore plus petit.
 
  • Quel moyen de transport le plus économique ?
Depuis Paris
Easyjet et Ryanair se partagent généralement les meilleurs tarifs… A condition bien-sûr de réserver toujours bien en avance. On arrive facilement à trouver des vols low-cost pour Marrakech entre 80 et 110€ A/R en 1ère minute et même en partant sur un week-end (exemple d’une réservation en avril pour un vol en septembre-octobre, aller sur un vendredi, retour sur un mardi). Pour mai, juin et juillet, le budget à prévoir n’est pas non plus hallucinant : on s’en sort facilement pour – de 200€ l’aller-retour à condition de réserver avant fin avril et d’être souple sur les horaires de vols (les vols tardifs sont moins chers)
 
Pour partir en plein été, Transavia et Royal Air Maroc se défendent vraiment bien et leurs tarifs se situent aux alentours de 220-240€ (plutôt 220 pour Transavia et plutôt 240 pour Royal Air Maroc) soit 30 à 50€ plus cher que ceux de Ryanair mais avec un départ d’Orly donc plus pratique que Beauvais et équivalent en terme de coût final. Il faut toutefois réserver en avance, avant avril-mai. La bonne solution pour ceux qui rentrent dans leur famille pour le Ramadan ou qui veulent défier la chaleur marrakchi de juillet-août.

A noter que Ryanair propose des vols à – de 200€ l’aller-retour en juillet (elle remonte donc toujours en tête des simulations sur les comparateurs de vol). La  compagnie vous oblige toutefois à aller prendre l’avion à Beauvais. Comptez 1h15 de trajet et 15€ pour faire Paris-Beauvais en aller simple en train, il existe également une navette directe entre porte Maillot et Beauvais Tillé, qui vous coûtera 16€ env. l’aller (y aller en voiture n'est pas judicieux : le parking pour 3 jours vous coûtera 38€ !). Bien surtout pour les nordistes et les Picards, donc !

Depuis la province
- Depuis Lyon, Bordeaux et Toulouse, Easyjet est le meilleur plan avec des tarifs situés entre 200 et 300€ en mai/juin/septembre et à – de 200€ en juillet (un peu plus cher de Mulhouse mais les tarifs été restent à – de 300€)
- Depuis Marseille, Ryanair et Air France restent les meilleures avec des vols à – de 150€ A/R en mai/juin/ septembre, entre 150 et 200€ en juillet et à – de 300€ en plein mois d’août.
- Depuis Lille, seule Air France assure des vols pour Marrakech avec escale à Marseille généralement et un niveau de tarifs égal sur toute la saison (400/450€ l’aller-retour en mai-juin, septembre juillet…). La meilleure solution consiste donc à aller prendre un vol direct depuis Bruxelles avec Brussels Airlines qui propose des tarifs entre 180 et 230€ au printemps et à l’automne (les tarifs en été sont hors de prix, mieux vaut donc rester sur Air France depuis Lesquin ! ).
- Depuis Nantes, comptez entre 200 et 300€ pour un vol direct avec Transavia.
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix
Le Riad, le luxe à prix abordable
Idéal surtout pour un week-end ou un court séjour. Le Riad est une maison traditionnelle marocaine restaurée et réhabilitée en maison d’hôtes. Souvent situé dans la Médina, il ne dispose que de quelques chambres, d’un bassin, souvent d’un restaurant et parfois d’un Spa. L’avantage est qu’il propose un niveau de confort assez luxueux pour un prix qui n’est pas toujours économique mais qui est souvent raisonnable. Les sites de ventes privées en proposent régulièrement à – de 100/150€/nuit pour partir au printemps ou à l’automne, parfois même en plein hiver. Le conseil de notre expert séjour : vous pouvez le réserver seul et prendre un vol low-cost à part (pour économiser sur le transport et se faire plaisir sur l’hébergement)
A dénicher par exemple sur  Voyage Privé (le site propose généralement les vols en option et on peut choisir une low-cost)
 
Un hôtel dans la Medina
Tous les standings, tous les tarifs… Il y a de quoi faire et pour tous les budgets. Le principe est de réserver votre hôtel et votre vol à part pour être libre d’organiser votre séjour comme bon vous semble. Les sites de ventes privées sont très bons pour négocier d’excellents tarifs sur de beaux hôtels (3 à 5*) dans la Medina (ou dans l’Hivernage pour une option plus luxe et plus éloignée).
A dénicher par exemple sur Verychic ou dans les "Top Secret" de Lastminute
 
Les clubs vacances dans la Palmeraie 
Une solution moins authentique mais bien adaptée pour partir en famille, surtout pendant la saison chaude où vous apprécierez à la fois la fraicheur de la Palmeraie et de disposer d’une piscine (il n’y en a pas vraiment à Marrakech). L’avantage, c’est qu’il offre de multiples possibilités de loisirs aux enfants (qui peuvent vite être fatigués de déambuler dans la Médina ou les souks) et qu’il leur proposera de s’initier à des activités locales de manière ludique (ex : danse orientale, balade en chameau…). Autre tout : le tarif. Partir à Marrakech à petit prix est facile : on peut trouver des séjours en tout inclus aux alentours de 600€ en juin et septembre, entre 7 et 1000€ aux vacances de Pâques et même aux alentours de 700€ en plein juillet.
L’astuce de notre expert : ne prenez pas forcément du tout inclus, la demi-pension voire le petit-déjeuner suffisent amplement, se restaurer pour quelques euros est facile à Marrakech et vous ne serez pas obligé de revenir à l’hôtel le midi.
A dénicher par exemple sur Marmara (dans les offres de 1ère minute)
 
Et pourquoi pas un circuit ?
Les circuits au Maroc font partie des offres les moins chères du marché du circuit organisé sur le web. On peut en trouver facilement au départ de Marrakech avec des prix situés entre 600 et 900€ au printemps ou à l’automne et il n’est pas rare de voir de belles offres à – de 500€ en juin ou septembre. Vous aurez aussi pas mal de tarifs bas pour le plein été (entre 600 et 800€ la semaine) : vous pouvez évidemment le tenter mais nous vous le déconseillons ! La chaleur au Maroc en plein été peut atteindre 40-45° : ce n’est, de notre avis, pas un bon plan !
A dénicher sur : Nouvelles Frontières, Go Voyages, Opodo, Nomade Aventure...

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances à Marrakech

A noter : Dhs = Dirhams marocains (10 Dhs = 0.90 € env.)

- Payez en Dirhams. C’est toujours plus avantageux que de payer en euros, les commerçants ayant tendance à arrondir les tarifs. Vous pourrez changer vos euros en dirhams (ou retirer de l’argent avec votre carte bancaire) dans les nombreux points de change de la ville ou à l’aéroport. Renseignez-vous, avant de partir, sur les frais appliqués par votre banque. Les Dirhams ne sortent pas du pays, on doit donc les obtenir sur place et les ré-échanger avant de prendre le vol retour (le mieux est encore de tout dépenser ! )

- Optez pour la gargote. Ces restaurants bon marché qui pullulent dans la Médina sont le meilleur moyen de déjeuner local et pour seulement quelques euros (5€ max.). Un conseil cependant : sortez de la place Jemaa el Fna pour trouver les moins touristiques (+ on s’éloigne, - c’est cher). Une astuce : guettez les clients ! S’ils sont tous Marocains, c’est que vous êtes au bon endroit !

- Marchez ! Marrakech est une ville qui se visite très bien à pied, notamment sa fameuse Medina et ses souks… Votre budget transport sera donc très limité (sauf si vous êtes dans un hôtel en dehors de la Médina)… Une condition cependant : acceptez de vous perdre ! Vous pourrez déambuler à l’infini dans les ruelles alambiquées des souks et de la vieille ville, c’est le seul moyen de découvrir tous ses secrets. Vous ne serez toutefois jamais vraiment perdus : les Marocains sont connus pour leur grande hospitalité et leur sens de l’accueil, il y aura toujours quelqu'un pour vous guider. Attention toutefois : les nombreuses portes des souks ferment entre 22h et 22h30, vos repères risquent donc d’être complètement modifiés après cette heure. N'oubliez pas de prévoir de bonnes chaussures (pas des tongs ! ) et une tenue décente, en toutes circonstances.

- Négociez ! C’est un sport national : ne pas s’y conformer est presque perçu comme un manque de respect. Allez-y, essayez : vous pouvez diviser le tarif par 3 ou 4 et partir de cette base pour lancer une joute verbale qui promet d’être riche en dépaysement et vous y prendrez vite goût. Respectez toutefois les règles du jeu : ne marchandez que si vous êtes vraiment intéressé ! Une astuce : attention, les tarifs des bars, restaurants ou boutiques alimentaires ne se négocient pas.

- La calèche de madame est avancée ! Marrakech dispose d’un moyen de transport charmant, écologique et pas cher : la calèche qui vous permet de faire le tour de la ville en profitant, avec un peu de chance, des commentaires avisés de votre cocher. Si on peut prendre des calèches partout (mosquée Koutoubia, Jardins de Majorelle…), le meilleur endroit est sans doute la Place Jeema el Fna qui en regorge : il vous suffit de négocier le tarif avant la course, en indiquant un itinéraire précis ou en vous laissant guider (budget : 1 dizaine d’€ pour un petit circuit, + de 15€ pour un grand). Une astuce : il est probable que le cocher fasse des arrêts devant des boutiques où on vous proposera sûrement d’acheter plein de choses. Cela fait partie du jeu mais si vous n’êtes pas fan, indiquez lui dès le début que vous souhaitez un circuit "non stop" (ou "sans arrêt").
 
- Évitez l’ambiance "Mille et Une Nuits". Marrakech regorge aussi de restaurants aux allures de palais où les serveurs vous attendent en costume brillant, tendance Aladin… Ce sont plutôt des usines à touristes où vous ne pourrez pas toucher du doigt (ni goûter) l’authenticité de la gastronomie marrakchi. Passez votre chemin et réservez Shéhérazade à vos soirées TV !

- Demandez au chauffeur de taxi d’allumer son compteur. Bien qu’obligation légale pour les petits taxis (il sont facilement reconnaissables : ce sont de vieilles et petites voitures de couleur claire, qui n’ont pas le droit de sortir à Marrakech et qui disposent d’un compteur), allumer le compteur est souvent en option. Soyez sûr de vous et ferme sans vous laisser impressionner, tout en restant calme et courtois (pas le peine de s’enflammer pour quelques €). Descendez et attendez le prochain : il y en a beaucoup, en changer n'est pas difficile. Si vous êtes pressé, vous pouvez aussi négocier le prix de la course avant le départ (du coup, sans compteur mais il faut négocier serré car le prix sera forcément plus élevé qu’avec) ! A savoir : le prix minimum de la course est à 7 dhrs, ce qui représente la prise en charge (dès qu'on allume le compteur) et une majoration de 50% est appliquée la nuit (20h-6h en hiver, 21h-5h en été).Une astuce : n'oubliez pas que le prix moyen d'une course en centre ville (environ 15-20 dirhams soit seulement quelques euros) est dérisoire pour un budget de touriste français. Les chauffeurs de taxis au Maroc sont, quant à eux, loin de vivre dans la richesse. Si vous êtes satisfait du service, vous êtes libre de laisser un pourboire...
 
- Louez une voiture… En avance ! Mais seulement pour sortir de Marrakech et partir à la découverte des environs en toute liberté (Essaouira, Vallée de l’Ourika, Atlas…), inutile de vous aventurer en voiture dans la circulation ubuesque de Marrakech et en particulier de la Médina (l’enfer !). Le mieux est de passer par un grand loueur sur internet en réservant bien en avance si vous partez au moment des vacances scolaires : c’est la seule garantie pour obtenir un véhicule fiable et bien entretenu avec un contrat et des conditions claires. C'est également un bon moyen de faire des économies : c'est en réservant et payant en ligne qu'on trouve les tarifs les plus avantageux. Quelques précautions à respecter cependant : optez pour l’option « rachat de franchise », redoublez de vigilance avec les 2 roues, les piétons, les calèches…, évitez de circuler de nuit (très dangereux).
A dénicher sur : Hertz

- Prenez le bus ou le taxi collectif pour visiter les alentours de Marrakech si vous ne voulez pas louer de voiture. Le réseau routier inter-villes est bien entretenu et on peut facilement emprunter les transports collectifs pour sortir de la ville. Comptez environ 3€ pour faire 100 kms.

- Optez pour un transfert en bus depuis l’aéroport. Il vous en coutera 30 drhs et les navettes sont assurées toutes les 30 minutes. N’oubliez pas de prendre un billet aller-retour, il coûte 50 dirhams, c’est 10 dirhams de moins qu’en prenant l’aller et le retour séparément (même si ça ne fait jamais qu’1 euro de différence environ).

Dernières infos : beaucoup de monuments sont fermés le 1er mai ainsi que pour les fêtes religieuses musulmanes et parfois même pendant le Ramadan. Marrakech est presque entièrement fermée (bars, restos, boutiques..) le vendredi de 11 à 16h pour la Grande Prière. Enfin, les Jardins de Menara sont à éviter le dimanche après-midi en raison de l’affluence massive qu’on y trouve.