Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
New-York, USA

Quelle est la météo à New-York ?

A quelle saison partir à New-York ?
Le climat de la côte est des États-Unis est un climat continental humide marqué par de fortes variations et des phénomènes naturels parfois intenses : neige, canicule, fortes variations de températures.
En hiver, vous aurez du soleil, des températures (très) froides (entre 0 et 3° de moyenne) et pas mal de neige (60-90 cm en moyenne). L’été à New-York est chaud et ensoleillé (25° de moyenne avec des minimales qui sont rarement en dessous de 20), les températures peuvent sembler étouffantes. Les intersaisons sont intéressantes parce qu’assez courtes : il est fréquent de prendre ou de perdre 5° de température moyenne d’un mois à l’autre.

On peut donc aller à New-York toute l’année mais les mois les plus agréables restent mai-juin (entre 17 et 22° de moyenne) et septembre-octobre.
 
Températures moyennes
Mai-Juin : 12/26°
Juillet-aout : 21/29°
Septembre 16/22°
Octobre : 10/18°
Avril et Novembre : 5/14°
Décembre à mars : -2/7°

Il pleut quand ? Pas de saison particulière pour éviter l'eau ! Il pleut ou neige entre 9 et 11 jours par mois toute l’année (hivers peu pluvieux mais très neigeux, étés souvent orageux)

Quand réserver et partir à New-York au meilleur prix ?

Réservez en avance ! C’est le secret avec New-York : visiter la Grosse Pomme ne s’improvise pas surtout parce que les logements y coûtent chers, très chers ! Il faut bien anticiper pour obtenir les meilleurs prix. Une fois que les bonnes offres se font rares, les prix flambent vraiment !
 
Optez pour un séjour à New-York en septembre... C’est souvent là que le rapport "qualité-prix" est le meilleur et qu’on trouve les offres les plus attractives. C’est d’ailleurs généralement en septembre qu’on arrive à trouver des week-ends "vol + hôtel" à Manhattan pour – de 1000€ et que les compagnies aériennes arrivent à nous proposer des vols A/R à – de 4/500€ en dernière minute.
 
Ou en hiver ! Janvier et février sont les 2 mois les - chers pour partir à New-York. Ils sont donc à privilégier si vous avez un mini-budget ! L’astuce est de réserver votre vol très en avance (dès le printemps pour l’hiver d’après) et de guetter les promos de déstockage sur les hôtels (jetez un oeil du côté des hôtels de luxe, en vente privée ou en offre "Top Secret"). Il ne vous reste plus qu’une chose à faire : prévoir un (très) gros manteau ainsi que moufles, bottes fourrées et compagnie… L’hiver à New-York est du genre glacial mais vous pourrez faire du patin et profiter de la neige (vous pouvez même pousser jusqu’en mars, c’est sympa aussi) !
 
Partez en mai-juin : une période sympa en terme de climat et très raisonnable niveau tarifs. La saison touristique reprend mais le mieux est d’avoir réservé en avance pour pouvoir partir à cette période. Si vous êtes plutôt du genre imprévisible, sachez toutefois qu’on trouve encore pas mal de promos pour partir un peu en dernière minute avant le grand rush de l’été.
 
Évitez :
---) De fin octobre à fin décembre. Sale période pour trouver des petits prix (à moins de vous y prendre vraiment très en avance) !  Les vols restent à budget plutôt raisonnable (en première minute) mais il devient très compliqué de se loger à prix correct, la ville étant très fréquentée pour les grands évènements anglo-saxons typiques : Halloween, vitrines de Noël, festivités de fin d’année, Saint-Sylvestre à Time Square… Si ça vous dit quand même, tentez votre chance fin novembre ou début décembre pour le shopping de Noël ! 
---) Le plein été. Définitivement trop cher et trop fréquenté ! Difficile de trouver des vols à – de 1000€ l’A/R et les prix des hébergements sont hallucinants (même sur les sites de particulier à particulier). En plus, les attractions touristiques sont surchargées ! Si vous partez quand même, privilégiez juillet à août !

Comment partir moins cher à New-York ?

  • Quel moyen de transport le plus économique ?
A savoir : selon les compagnies, on arrive à Newark (EWR) ou à JFK… Ça ne change rien en terme de coût de transfert (voir plus bas) !
Le programme d'exemption de visa VWP permet aux ressortissants français de séjourner aux USA sans visa (séjour de - de 90 jours avec un passeport conforme aux conditions requises). Vous devez néanmoins obligatoirement demander un ESTA (Autorisation électronique de voyage). Le seul système habilité est l'ESTA du US Customs and Border Protection (US Department of Homeland Security) qui permet le paiement en ligne par CB, formulaires dispos en français. Vous devrez vous acquitter de frais administratifs fixes d'un montant de 14$ (attention aux sites non officiels !).


Depuis Paris.
XL Airways est généralement excellente sur les vols "Paris-New-York" sans escale et en toute saison. La compagnie propose des tarifs aux environs de 500€ A/R pour aux intersaisons, même en dernière minute (réservation moins de 1 mois avant) et entre 600 et 1000€ en plein été (moins cher en juillet qu’en août). En réservant bien en avance, il n’est pas rare que la compagnie nous offre des tarifs à – de 4/500€ en septembre.

Guettez aussi les promos d’Air France ou des grandes compagnies américaines (United, American Airlines…) qui se défendent très bien avec des tarifs aux alentours de 6-700€ de septembre à juin (+ de 1000€ en été : généralement, ça vaut le coup de regarder le déstockage de dernière minute quand même).
 
Le tarif des vols à la fin de l’automne et en hiver descend très souvent en dessous des 550€ A/R, chez XL notamment toujours très compétitive.
TAP Portugal propose, par exemple, un excellent niveau de tarifs en toute première minute pour l’hiver. On trouve des vols Paris-Newark A/R à – de 400€ de novembre à janvier (avec escale à Lisbonne).
 
Depuis la province
Il existe peu de vols directs depuis la province pour New-York (quelques vols depuis Nice mais hors de prix) sauf en haute saison.

---) Depuis Marseille, XL Airways propose des vols directs de juin à août pour un budget compris entre 600 (juin-juillet) et 1000€ (août).
---) Au printemps et à l’automne, on a de belles affaires à saisir avec Brussels Airlines qui offre des tarifs aux alentours de 6/700€ au départ de Marseille, Lyon, Toulouse (avec escale à Bruxelles) à condition de réserver plusieurs mois en avance.
---) En dernière minute (réservation 1 mois avant environ), les routards pourront compter sur des budgets modérés avec les promos Delta Airlines et Air France qui arrivent à maintenir des vols aux alentours de 7/800€  en mai-juin au départ de Nantes, Toulouse, Marseille, Lyon, Nice... en correspondance à Paris (attention : les escales sont parfois très longues). Seule condition : être réactif !
L'astuce : faire vérifier le prix de son billet d'avion par la communauté Darjeelin pour être sûre de dénicher la meilleure offre possible (jusqu'à 20% d'économies)!
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
New-York a la réputation d’être la ville la plus chère du monde pour se loger ! Difficile donc d’y trouver des hébergements à petits prix (au moins 200$/nuit), même si vous choisissez une auberge de jeunesse qui vous coûtera quand même plusieurs dizaines d’€ par nuit (parfois jusqu’à 100).
 
Notre formule préférée ? Un week-end à New-York en "vol + hôtel" !
La meilleure formule, selon nous, pour découvrir NY à petit prix consiste donc à opter pour un week-end 5j/4n déjà packagé avec vols inclus. Ce type d’offre propose généralement un hébergement en hôtel 3 ou 4*, souvent situé à Manhattan, pour des tarifs qui débutent à – de 1000€. Notre conseil : guetter les ventes privées où on arrive à trouver des tarifs exceptionnels à – de 300€ pour l’hôtel seul et à – de 900€ avec le vol.
A dénicher par exemple sur : Promovacances ou sur une vente flash de Voyage Privé, pour une version plus luxe !
 
Les hôtels Holiday Inn en famille
Cette chaine américaine d’hôtels à prix modérés représente une bonne solution pour se loger aux USA en général, notamment si vous voyagez en famille et en mode routard. La marque possède plus de 50 hôtels à New-York et propose surtout des chambres familiales à prix raisonnables où les enfants ne paient pas leur séjour. Pas mal de promos saisonnières et d'offres en dernière minute. Budget : 2 à 300€ la nuit pour 4, même en plein été.
A dénicher sur : Holiday Inn, IHG

La location de particulier à particulier
Une chouette formule qui vous permet de vous loger à prix raisonnable (mais pas toujours) et surtout de découvrir le pays de l’intérieur. L’avantage est qu’on bénéficie d’un logement confortable et tout équipé (on peut y cuisiner, laver son linge, accéder à Internet) et qu’on a accès au mode de vie typiquement américain. Attention toutefois, même dans cette formule, les prix peuvent être vraiment très élevés et c’est difficile de s’en sortir pour – de 100/200€ la nuit dans les beaux quartiers de la ville. Les mini-budgets miseront plutôt sur une chambre partagée dans une coloc ou sur un appartement entier dans les quartiers de Hell’s Kitchen, de Brooklyn, du Bronx ou de Harlem.
A dénicher sur : Abritel, Airbnb, Villas…
           
Notre bon plan mini-budget pour partir longtemps ? Échanger votre appartement… Contre celui d’un New-Yorkais !
Une vraie aubaine pour partir dans les pays anglo-saxons en général qui sont assez fan de ce système encore assez peu répandu en France. L’avantage est que vous vous immergez complètement dans la vie New-Yorkaise typique… Et qu’il ne vous en coûtera qu’un peu de ménage et l'ouverture de votre intimité à un voyageur de l’autre bout du monde !  
A dénicher sur : Homelink ou Trocmaison

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances à New-York

A savoir côté budget : 1 US$ = 0.80€ env.

- Achetez une carte de métro. Il suffit de 4 trajets en bus ou en métro (tarif à l’unité, 2.25$) dans la journée pour rentabiliser le tarif d’une MetroCard 1 jour (tarif : 8.25$, trajets illimités). Si vous restez plusieurs jours, vous pouvez aussi opter pour une MetroCard 7 jours (tarif : 27$) à condition de l’utiliser au moins 12 fois sur votre séjour (si vous restez 4 jours, il faut faire au moins 3 ou 4 trajets par jour pour que ça soit rentable).
A dénicher : sur place, dans les stations de métro ou dans les bus, chez les commerçants…
 
- Allez au musée quand c’est gratuit… Ou moins cher ! Comme dans de nombreuses grandes villes du monde, plusieurs musées de New-York proposent un accès libre certains jours de la semaine ou du mois. Le MOMA est, par exemple, gratuit le vendredi soir de 16 à 20h (visiter un musée en nocturne est une expérience géniale, soit dit en passant… A essayer aussi à Paris ! ), le Jardin Botanique de Brooklyn est gratuit les samedis et dimanches en hiver, le Fashion Institute of Technology est gratuit tous les jours, le Memorial de Ground Zero est en accès libre le jeudi soir de 17 à 20h…
A noter : certains gros musées fonctionnent sur un principe de participation libre. Un tarif vous est suggéré (10$ environ pour un adulte) mais vous pouvez choisir de donner moins, selon votre budget ou le temps que vous passez dans le musée. Exemples de musées pratiquant ce système : Met, Museum of the City of NY…
 
- Visitez New-York pour 0$… Et le choix est large ! New-York est une ville où vous pourrez voir et faire plein de choses sans débourser un sou. On peut, par exemple, aller visiter la mythique Staten Island grâce au ferry gratuit, déambuler ou lézarder dans Central Park, traverser le pont de Brooklyn, admirer le sommet de l’Empire State Building ou du Chrysler building depuis la rue, écouter un concert gratuit dans un parc ou assister à un office avec gospel à Harlem… Pas besoin d’avoir un budget "sorties" hallucinant pour apprécier la ville !
 
- Prenez le NY Citypass. 109$ pour un adulte, 82 pour un jeune (6-17). Des tarifs avantageux pour obtenir l’entrée gratuite dans les 6 monuments incontournables de New-York (observatoire de l’Empire State Building, Musée Américain d’Histoire Naturelle, Metropolitan Museum of Art, MOMA, plateforme d’observation Top of the Rock ou Guggenheim Museum, Ellis Island + Statue de la Liberté extérieure ou croisière). A titre de comparaison, monter à l’Empire State Building coûte 42$, l’entrée au Met 25$, au Guggenheim 22$, au Moma 25$… La carte vaut donc vraiment le coup si vous avez prévu de visiter au moins 3 ou 4 des monuments inclus et si vous ne bénéficiez pas déjà d’une réduction (séniors, étudiants…)
A dénicher sur : Excursiopedia ou à l’entrée de chacun des monuments concernés.
 
- Réservez un shuttle pour votre transfert depuis JFK. C’est la solution qui présente le meilleur rapport "qualité-prix" surtout si vous avez pas mal de bagages à porter. Les shuttles sont de petites navettes qui se réservent à l’avance par internet : elles viennent vous chercher à l’aéroport et vous amènent devant la porte de votre hôtel.  Leur inconvénient : elles prennent parfois du temps pour récupérer l’ensemble de leurs passagers. Leurs avantages : elles vous déposent à destination, vous n’avez pas à vous occuper vos bagages ni à les attendre. Budget : 20$/pers. (environ 15€) pour aller en plein centre ville.
A noter : vous pouvez aussi prendre le métro depuis l’aéroport en passant par le AirTrain, navette qui dessert l’ensemble des terminaux d’aéroport avant de vous déposer à une station de métro pour rejoindre le centre ville, une solution + économique mais - pratique si vous êtes chargé (budget 7.50$ pour 1 bonne heure de trajet en tout).
A dénicher sur : Excursiopedia pour payer directement en € et s’économiser les frais de paiement en devises.
 
- Attention aux taxes ! Aux USA, les prix affichés sont la plupart du temps hors taxe et la taxe a ajouter varie selon l’endroit où vous vous situez (à New-York, environ 8% dans les restaurants et les magasins, un peu plus de 14% sur l’hôtellerie...). Un vrai budget !
 
- Réservez en ligne et en avance vos places pour le grand spectacle. New York Rangers au hockey sur glace, Yankees et Mets au base-ball, Knicks au basket… Aller voir un match d’une grande équipe sportive new-yorkaise peut coûter cher, très cher… Surtout en dernière minute où les tarifs grimpent assez vertigineusement ! Même chose pour les spectacles et comédies musicales. Bon plan : des sites français proposent pas mal d’offres de promos pour vous offrir une soirée à Broadway sans vous ruiner, sautez sur l’occasion !
A dénicher par exemple sur Viagogo pour le sport, Ceetiz pour les spectacles.
 
- Prévoyez un vrai budget pour les pourboires (nommés « tips »). En particulier dans les bars, les restos, les taxis, à l’hôtel... Le pourboire est primordial aux États-Unis puisqu’il constitue une grosse part de la rémunération du personnel (chauffeur, serveur, femme de chambre, porteur…). Vous ne pouvez pas y déroger ! Prévoir 15% environ du prix payé !

- Investissez dans un Entertainment Book. ​Typiquement américain : il s'agit d'un livret de promos qu'il faut payer mais qui donne droit à des bons de réductions "1 acheté = 1 offert" ou "- 50%" sur des centaines d'activités, de loisirs et de services : attractions touristiques, visites, restos, chaines de restauration rapide, boutiques... Il existe un livre pour chaque grande ville américaine ou canadienne. Il faut calculer si ça vaut le coup d'investir, selon votre programme et vos habitudes (ça peut valoir le coup dès le 1er resto !). Tarif : 35$ pour NY City. Infos et achat en ligne sur Entertainment.com

- Mangez dans la rue. Il faut faire comme dans les séries TV américaines : acheter son déjeuner à l'un de nombreux stands de rue qui animent les avenues de NY City. Pas franchement diététique : hot-dogs, burgers, pizzas, burritos, sandwichs... mais vraiment économique pour peu qu'on ne possède pas un appétit énorme. Seuls quelques $ suffisent en général. Le soir venu, si vous ne possédez pas de cuisine dans votre hébergement et que vous n'avez pas le budget pour aller dans un vrai resto, le mieux est de prendre un plat à emporter dans un resto ou snack de cuisine étrangère (indien, chinois, italien...). 

- Payez en CB. Les Américains payent tout en carte, faites comme eux ! Tous les habitués sont d'accord sur le sujet : il faut partir à NY avec quelques $ d'avance seulement et éviter de faire trop de retraits de cash sur place. Les retraits occasionnent le plus souvent des doubles frais (votre banque en prend, la banque locale aussi) : payer en carte est plus avantageux !