Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Prague, République Tchèque

Prague, République Tchèque

Prague, République Tchèque

Quelle est la météo à Prague ?

A quelle saison partir à Prague ?
Un climat continental typique ! Des étés très chauds et orageux, des hivers  froids et enneigés, un printemps et un automne bien agréables…
L’idéal pour visiter Prague est donc d’y aller en mai-juin ou en septembre-octobre. Mais, ne vous refusez pas partir en hiver : la ville est splendide et romantique à souhait, vous aurez plaisir à vous réchauffer dans les musées, les théâtres… A condition d’être bien couvert évidemment !

Températures moyennes
Juillet et août : 14/24°
Mai-juin et septembre : 10/20°
Avril et octobre : 5/13°
Décembre-février : -4/2°
Mars et novembre : 1/7°

Il pleut quand ? Assez souvent et un peu toute l’année (10/13 jours par mois en moyenne). Les hivers sont bien enneigés !

Quand réserver et partir à Prague au meilleur prix ?

On trouve des bons plans pour partir à Prague toute l'année et les prix sont toujours intéressants, même en haute saison ou en plein été ! Elle fait même partie des destinations d'Europe les plus abordables !

En hiver !
C'est à cette saison qu'on trouve des vols pas chers pour Prague et des offres de week-ends "vol + hôtel" vraiment intéressantes pour aller faire le marché de Noël et profiter de l'ambiance. Les tarifs des hébergements affichent sûrement leur niveau de tarifs le plus bas de l'année, les hôtels de Prague pratiquent des prix raisonnables ! Même s'il fait très froid, la ville offre un cadre plein de charme et très romantique, on a plein d'excuses pour aller se réchauffer au théâtre, à l'opéra ou dans une chaleureuse taverne. C'est la saison que choisiront les amateurs de culture et d'avant-garde.

Au printemps et en automne
C’est là que vous obtiendrez le meilleur rapport "qualité-prix" et le climat le plus agréable pour des prix tout à fait corrects. Vous trouverez également d’excellentes offres de "vol + hôtel" pour les ponts de mai, les jours fériés, la Saint-Valentin…
On peut se permettre de réserver en dernière minute pour ce type d'offres : elles sont souvent proposées – de 3 semaines à l’avance surtout pour les ponts.

Comment partir moins cher à Prague ?

Notre formule préférée pour un week-end pas cher à Prague ? Le "vol + hôtel" !
C'est vraiment la manière la plus souple et la plus avantageuse pour s'offrir une escapade romantique dans une grande capitale d'Europe. Ce type de formules se réserve "à la carte" : on sélectionne son vol (compagnie aérienne régulière ou low-cost, horaires) et son hébergement (hôtels de 2 à 5*, hostels, proche du centre ou à la périphérie…) séparement et à la carte. On combine le tout pour faire une offre "clés en main" ajustée à ses envies et à son budget. Les prix démarrent à - de 200€/pers. pour un hôtel d'entrée de gamme et on s'en sort généralement pour - de 300€/pers. si on prend un 4* dans le centre + un vol low-cost au printemps ou à l'automne.
A dénicher par exemple sur Logitravel
 
  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
L'aéroport international Václav Havel PragueIl de Prague se situe à environ 20km au nord de la ville (30/45 minutes de route) : ne soyez pas étonnés, vous le trouverez encore très souvent sous son ancien nom "Aéroport Prague-Ruzyně" (il a été rebaptisé en 2012).

Depuis Paris
Easyjet et Transavia assurent chacune plusieurs vols low-cost pour Prague par semaine avec un niveau de tarifs équivalent. Budget : à partir de 80/100€ l’A/R, aux alentours de 150/200€ en été et aux vacances scolaires. Plusieurs vols par semaine, jours et fréquences variables selon saison.
A savoir : Easyjet décolle de Roissy, Transavia d’Orly.

Air France propose des vols réguliers pour Prague depuis Paris, Lyon et Marseille. Comptez 150/200€ l’A/R en réservant en avance (tarifs à partir de 80/90€ l’aller avec bagage soute inclus, à partir de 60/70€ en bagage cabine uniquement) et entre 200 et 500€ pour un A/R en été, en dernière minute.
Vols quotidiens : 6 par jour depuis Paris, 1 ou plusieurs selon dates depuis Marseille et Lyon.

Depuis la province
Depuis Nantes, on peut prendre un vol Volotea pour un tarif variable généralement situé entre 150 et 300€ l’A/R. Plusieurs départs par semaine en haute saison (mai à octobre) et aux vacances scolaires. Bagage cabine inclus : 10 kg. Bagage en soute en option : 15/34€ (20kg)

En dehors des vols directs Air France depuis Lyon et Marseille, il vous faudra prendre un vol avec escale et on a du choix en terme de compagnies ! Austrian (correspondance à Vienne), Swiss (corr. à Zurich), Lufthansa (corr. à Francfort), KLM (corr. à Amsterdam), Air France (corr. à Paris) offrent un niveau de tarifs à peu prés similaire. Les tarifs démarrent à – de 150€ A/R en réservant en avance pour l’automne et l’hiver. Comptez entre 150 et 300€ en dernière minute ou pour l'été, les vacances de Noël... Il faut comparer au moment M et prendre la meilleure selon sa ville de départ, les prix se tiennent dans un mouchoir de poche : un jour c'est l'une la - chère, un jour c'est l'autre... Tout dépend de l'aéroport et de la date !

Les nordistes pourront prendre un vol Ryanair depuis Charleroi à partir de 50€ A/R en basse saison.

Le bus
Eurolines propose des trajets en bus pour Prague depuis Lyon et Paris avec des prix bas mais des temps de route très longs. L'avantage, c'est que le niveau de prix est relativement stable en haute saison : c'est donc une solution économique pour les fauchés qui voyagent en plein été ! Budget : entre 130 et 170€ l’A/R
Départs tous les jours en haute saison uniquement (jusqu’à fin octobre). Aller : départ à 18h00 de Paris (arrivée : 8h15 ou 45), à 21h30 de Lyon (arrivée 15h). Retour : départ 16h00 pour Paris (arrivée 7h) et 13h00 pour Lyon (arrivée 6h45). Données 2014 soumises à modifications.
Arrivée à Prague : gare routière de Florenc, à proximité du centre ville et desservie par le métro.

En voiture
Un bon plan si on est plusieurs : le trajet est long (1000 km et 10h de route depuis Paris) mais le budget est intéressant à condition d'être au moins 3. Estimation : 300€ A/R, péages et carburant inclus depuis Paris
A savoir : les feux de croisement sont obligatoires (jour et nuit sur tous types de route), tolérance 0 sur l'alcool au volant, limitations de vitesse identiques à celles pratiquées en France, interdiction de tenir un téléphone au volant...
Ne pas oublier d’acheter la vignette autoroutière dès votre entrée sur l'autoroute (aux postes frontières ou dans les stations essence) sinon, l'amende est salée.
Prix 2014 : 310 CZK soit 11,5€ environ (pour 10 jours)

Une fois sur place, inutile d'aller vous aventurer dans le centre de Prague : la majorité des places de stationnement sont réservées aux résidents. Il vous faudra demander une autorisation spéciale ou profiter des quelques rares places qui font exception (et qui sont chères). La meilleure solution consiste à laisser son véhicule en périphérie et à continuer en transport en commun.
Quelques pistes : les parkings P+R (le système consiste à payer une amende de 4€ par nuit), stationner à Prague 5 ou Prague 6 (gratuit. Attention aux zones bleues, interdites), il existe un parking gratuit au nord de Žižkov...
 
  • Quels types d’hébergements au meilleur rapport qualité/prix ?
Les hôtels de luxe en ventes privées
Le meilleur bon plan, selon nous ! Les hôtels de Prague ont plutôt bonne réputation mais l'attribution des étoiles est assez fantaisiste : mieux vaut donc opter pour les établissements qui en affichent au moins 3 ou 4. C'est d'ailleurs sur ceux-là qu'on trouve toujours les meilleures affaires. Dans les ventes privées de luxe, on trouve des hôtels 4 ou 5* toujours très bien situés (en plein centre ville) à prix très bien négociés et avec des réductions jusqu’à -70%. Prague fait partie des villes d'Europe les moins chères pour ce type d'offres. Comptez environ 50 à 130€/pers. pour 2 nuits sur place.
A dénicher par exemple sur : Voyage Privé. On peut aussi prendre une offre avec vol en Dynamic Package (donc avec la compagnie et les horaires au choix) pour un budget de 200 à 500€/pers. selon dates.

Les hôtels "Top Secret" de Lastminute
Il s’agit tout simplement de déstockage en dernière minute avec des promos sur des hôtels de luxe (4 et 5*) en Europe et en France. Ces hôtels cassent leur prix pour remplir leurs chambres mais ne veulent pas associer leur image à une notion de promo : on ne connait le nom de l'hôtel qu'une fois qu'on a réservé ! C’est la solution parfaite si vous avez déjà réservé votre vol et que vous voulez un logement plutôt standing sans vous ruiner. A partir de 40€ la nuit et on s'en sort très souvent pour - de 100€.
 
Louer un appartement
C’est le mode d’hébergement le plus avantageux si on reste plusieurs nuits ou si on est plusieurs ! Sur Internet, on trouve de nombreuses offres intéressantes pour louer à un particulier une partie ou la totalité d'un appartement à Prague. L’avantage ? On a un cadre personnalisé, bien équipé et confortable : on n'est pas obligé de manger à l'extérieur et on s'essaye à la vie de quartier typique. Comptez entre 20 et 70€ la nuit selon la situation (beaucoup d'offres à - de 50€) et selon qu'on loue une chambre privée ou un logement entier
A dénicher sur : Airbnb, Abritel, Roomorama...
 
Notre bon plan mini-budget ? Les auberges de jeunesse.
L’avantage c’est qu’elles sont souvent situées en plein centre ville (ou pas trop loin). Côté confort, elles sont de plus en plus nombreuses à proposer des chambres privatives (pour 2 ou 4 par exemple). Comptez entre 10 et 15€ pour un dortoir et 25-30€ pour une chambre privée de 1 à 4 personnes.
A dénicher sur : Hostelbookers ou Booking

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances à Prague

A savoir : la devise tchèque est la Couronne (Koruna česka ou Kč ou CZK). 1 CZK = 0.40€ approx.

- Ne faites pas forcément de change. Mieux vaut retirer de l’argent au distributeur, les commissions sont moins importantes, à condition d'éviter de faire trop de petits retraits. Si vous préférez le bon vieux change, évitez dans tous les cas les bureaux du centre touristique. Autre piste : il existe un bureau de change  derrière la place Wenceslas, réputé pour pratiquer un très bon taux avec une commission très faible (RYM s.r.o à Panska 6, district 1)
A savoir : il vous sera impossible de changer vos Kc restantes en € à votre retour en France. Le mieux est encore de tout dépenser sur place !

- Mangez comme un Tchèque ! Comme dans toutes les capitales d'Europe, il faut s'éloigner du centre touristique pour manger moins cher (et mieux !). Évitez les restos de la place de l'Horloge, ceux qui proposent des cartes multi-langues (destinées uniquement aux touristes donc), qui affichent leurs menus en langues étrangères... Privilégiez les tavernes, les brasseries et les petits restos de quartier. Il y a aussi pas mal de cantines/selfs où on peut manger bon et typique, pour pas cher et en compagnie de nombreux Tchèques (parfois même on partage sa table). La plus connue ? Havelská Koruna à Staré Mesto !

- Marchez ! C'est au final le moyen de locomotion parfait pour visiter le centre ville de Prague qui est vraiment conçu pour les piétons... Et en plus ça ne coûte rien ! Prague est aussi une ville remarquable pour son architecture, vous aurez donc plein de choses à admirer gratuitement : il vous suffit de lever le nez ! Prévoir de bonnes chaussures et évitez les talons-aiguilles : les pavés (glissants par temps humide) de Prague sont plus adaptés au look sportwear qu'au glamour !

- Et prenez trams et bus si besoin. Ils sont nombreux, pas chers, desservent toute la ville et l'amplitude de service est large : de 4h30 à minuit avec un service de nuit entre les deux. Tarifs : 24 Kc pour un durée de 30 min. sans changement, 32 Kc pour une durée de 30 minutes avec changement. Si marcher vous pose des difficultés, il existe aussi des pass : 24h =110Kc, 3 jours = 310Kc, 5 jours = 550Kc. A savoir : si vous transportez un bagage volumineux ou un vélo, celui-ci n'est pas compris dans votre ticket. Vous devez en acheter spécialement pour lui (16Kc en plus) .
Important : les pass ne se valident qu'à leur 1ère utilisation, il ne faut surtout pas les re-composter ensuite. Il y a des témoignages de touristes ayant tellement composté leur ticket qu'il était illisible, ce qui leur a rapporté une bonne amende et aucune once de compréhension de la part des contrôleurs ! Dans tous les cas n'oubliez pas de vous munir d'un titre de transport, de bien le composter dès le départ  et d'en respecter les modalités : les contrôleurs tchèques n’ont aucune pitié pour les touristes !

- En faisant attention aux taxis ! De toute façon, vous n'en aurez pas forcément besoin puisque les trams/bus sont performants et que marcher est idéal. Si vous êtes amenés à prendre un taxi à Prague, gare aux tarifications abusives spécialement réservées aux touristes et pratiqués par des chauffeurs peu scrupuleux (nombreux) !  Privilégiez, par exemple,  les taxis "AAA", "111" ou  "Profitaxi " qui sont réputés plutôt réglos. Les chauffeurs ont l'obligation de mettre leur compteur mais certains disposent d'un système permettant de faire grimper le compteur manuellement jusqu'à doubler le prix de la course. Sympa, quoi !
Quelques alternatives : demander le prix approximatif de la course avant de monter, aller dans une station "Taxi Fair Place" (taxis qui s'engagent à respecter les règles et les tarifs), réserver votre taxi par internet ou téléphone (en passant par une centrale)...

- Allez au théâtre à prix imbattables. On ne peut pas ne pas aller au théâtre (ou à l'Opéra) à Prague ! Non seulement, la ville est une merveilleuse scène de création mais en plus, les tarifs sont super abordables... Beaucoup plus que dans une ville comme Paris ou Londres !  Au Théâtre National (Narodni Trida) par exemple, le bon plan spécial "fauchés" consiste à prendre des places Balcon (100 Kc = 3.60€ env. 120 Kc pour les opéras soit 4.30€ env.) ou dans la "Standing Room" (50 Kc = 1.80€ env.) : si on est debout, on peut ensuite aller s'asseoir en salle là où il reste de la place, quand la représentation commence ! Attention, pour les représentations d'exception, mieux vaut réserver bien en avance : allez-y dès votre arrivée à Prague pour être sûr de pouvoir choisir votre place.

- Buvez de la bière (avec modération, hein !). La bière ("pivo") est la boisson nationale tchèque. Il faut savoir que c’est toujours la boisson la moins chère sur les cartes des cafés, des bars et des restaurants et qu'elle est même bien moins chère... que l'eau ! Pour économiser sur le budget et si on aime ça/en boit, c'est idéal (attention : on vous rappelle que le taux d'alcoolémie autorisé au volant est de 0 !).

BONS PLANS DU MOMENT