Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Rome, Italie

Quelle est la météo à Rome ?

A quelle saison partir à Rome ?
Rome bénéficie d’un climat méditerranéen typique : les hivers y sont doux et les étés chauds. Vous pouvez donc y aller toute l’année !
Juillet et août sont les mois les plus chauds (on y a déjà vu + de 35°) et peuvent donc être moins indiqués si vous souffrez de la chaleur. L’air y est toutefois respirable en raison de la proximité des côtes !
Enfin, d’octobre à décembre, les pluies orageuses sont fréquentes mais il fait aussi 5 bons degrés de + qu’à Paris! De quoi s’improviser des moments romantiques sous un grand parapluie et s’offrir la dolce vita comme au cinéma ! 

Températures moyennes
Mai/juin et septembre/octobre : 11/26°
Juillet et août : 18/30°
Novembre à mars : 3/15°
Avril : 7/17°
 
Il pleut quand ? D'octobre à mai avec des pics en décembre, mars et avril.

Quand réserver et partir à Rome au meilleur prix ?

On trouve des bons plans pour partir à Rome toute l’année mais ils sont un peu moins fréquents en été.
 
Partez au printemps ou après l’été (septembre-octobre). C’est là que vous obtiendrez le meilleur rapport "qualité-prix" et le climat le plus agréable pour des prix tout à fait corrects. Vous trouverez également d’excellentes offres de "vol + hôtel" pour les ponts de mai, les jours fériés, la Saint-Valentin…
 
Réservez en avance… pour partir à Rome en routard. Plus on réserve tôt, plus les prix des billets d’avion low-cost sont bas ! Il ne faut pas hésiter à réserver son vol plusieurs mois à l’avance. Quant à l’hébergement, c’est plutôt l’inverse : vous trouverez toujours une offre sympa pour un hôtel en dernière minute.
 
Et en dernière minute pour un week-end packagé «vol + hôtel» : les offres sont souvent proposées – de 3 semaines à l’avance surtout pour les ponts de mai/juin, du 14 juillet, du 11 novembre, de la Saint-Valentin...
 
Optez pour l'hiver, pour avoir des tout petits prix (la capitale italienne est moins fréquentée sauf à Noël). Les hôtels cassent volontiers leurs tarifs.
 
Évitez :
- L’été : ça reste une période agréable mais peut être moins favorable aux enfants et aux personnes fragiles en raison de la chaleur plus forte et surtout des (très) nombreux touristes qui s’y promènent.
- Les fêtes catholiques : Pâques et Noël notamment sauf si vous aimez les (gros) bains de foule et les tarifs exorbitants !

Comment partir moins cher à Rome ?

Notre formule préférée pour un week-end pas cher à Rome ? Le "vol + hôtel" !
De loin, la manière la plus souple et la plus économique pour faire une escapade dans une grande ville d’Europe. Le principe est simple : on choisit son transport (compagnie aérienne régulière ou low-cost, horaires de vols…) et son hébergement (hôtels de 2 à 5*, campings, proche du centre ou à la périphérie…) à la carte pour ajuster l’offre à ses besoins et à son budget.
A dénicher par exemple sur Lastminute ou Logitravel
 
  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
Depuis Paris
Le meilleur plan consiste à prendre un vol low-cost pour Rome sur Ryanair ou Easyjet. Pour partir le week-end (départ un vendredi et retour un lundi), les 2 compagnies se valent à peu près. En réservant 3 mois à l’avance, on trouve des aller-retour à – de 100/130€ sur un week-end de printemps. Si vous partez plutôt en semaine, point bonus à Ryanair qui est capable de proposer des aller-retour à – de 50€, en réservant toujours très à l’avance (Easyjet a le même niveau de tarifs en semaine que le week-end).
A savoir toutefois : Easyjet propose des départs de Paris Orly alors qu’il vous faudra aller jusqu’à Beauvais pour pouvoir partir avec Ryanair . Il existe une navette directe qui assure le transfert ​entre porte Maillot et Beauvais Tillé pour 16€ env. l’aller (y aller en voiture n'est pas bon marché : le parking revient à 38€ pour 3 jours). Les deux compagnies desservent 2 aéroports de Rome différents. Là, aucune différence : depuis Ciampino ou Fiumicino, on peut rejoindre le centre ville par une navette spéciale pour un tarif de 4 à 8€/aller (taxi à prix forfaitaire : 30€ depuis Ciampino et 48€ depuis Fiumicino)
 
A noter : sur les comparateurs de vol, vous trouverez également d’excellents prix avec Vueling mais les vols comportent généralement une escale à Barcelone.
 
Depuis la province
Tout dépend d’où vous partez !

- Depuis Lyon et Toulouse, seule Easyjet propose des vols pas chers pour Rome pour un ordre de prix sensiblement similaire à ceux qui sont au départ de Paris (environ 120-150€ A/R sur un week-end en réservant 3 mois à l’avance). Pensez aussi à Eurolines qui propose des billets A/R à 50€ pour faire « Lyon-Rome » en autocar de nuit sur un week-end : beaucoup moins confortable mais 2 fois moins cher !
 
- Depuis Marseille et Lille, Ryanair reste la championne avec des vols A/R entre 50 et 70€ (attention, il n’y a pas de départ tous les jours).
 
- Si vous partez de Nantes, vous pourrez prendre un vol Air France pour un tarif bien plus élevé (entre 250 et 300€) ou opter pour une nuit en autocar avec Eurolines. En réservant 3 mois à l’avance, on s’en sort pour 150€ l’A/R environ
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
A savoir côté budget : une taxe de séjour vous sera demandée sur place, elle a tout récemment été augmentée. Comptez 3€/nuit/pers. pour les hôtels 1/2*, 4€ dans les 3*, 6€ dans les 4*, 7€ dans les 5*. Un bon budget à prévoir en + donc !
D’une manière générale, se loger à Rome coûte cher : si vous souhaitez dormir en centre ville, il vous sera difficile de trouver moins cher que 150€ la nuit pour 2. Pour profiter pleinement de Rome et dormir en mode tout confort mais sans se ruiner, nous avons nos bons plans préférés :

 
Les hôtels de luxe en ventes privées
On y trouve des hôtels 4 ou 5* toujours très bien situés (en plein centre ville) à prix très bien négociés et avec des réductions jusqu’à -70%. Comptez environ 70 à 130€/pers.
A dénicher sur : Voyage Privé (on peut aussi prendre une offre avec vol en Dynamic Package (donc avec la compagnie et les horaires au choix) et s’en sortir pour un budget de 200 à 400€/pers.) ou Verychic
 
Les hôtels "Top Secret" ou "Mystère"
Il s’agit tout simplement de déstockage en dernière minute avec des promos sur des hôtels de luxe (4 et 5*) en Europe et en France. C’est la solution parfaite si vous avez déjà réservé votre vol et que vous voulez un logement plutôt standing. La fourchette de tarifs est large : de 60 à 250€ la nuit, selon la gamme et l’emplacement.
A dénicher sur : Lastminute
 
La location chez l’habitant
C’est le mode d’hébergement qui a le vent en poupe ! De nombreux sites proposent plusieurs centaines d’offres pour louer tout ou partie d’un appartement ou d’une maison appartenant à un particulier. L’avantage ? On a un logement au style personnalisé, bien équipé et confortable (cuisine, TV, machine à laver). Comptez entre 70 et 120€ la nuit selon la situation (sachant qu’on trouve des studios à 50€ et des duplex à 200€).
A dénicher sur : Abritel
 
Notre bon plan mini-budget ?
Les auberges de jeunesse. L’avantage c’est qu’elles sont toujours situées en plein centre ville et elles sont nombreuses désormais à proposer des chambres privées (pour 2 ou 4 par exemple). Comptez entre 25 et 30€ pour un dortoir et 40-70€ pour une chambre privée de 1 à 4 personnes.
A dénicher sur : Booking

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances à Rome

- Levez-vous tôt ! De nombreux lieux incontournables de Rome offrent un accès gratuit : le Panthéon,  la Fontaine de Trévi, le jardin de la Villa Borghèse… Comme ils sont souvent envahis de touristes, il vaut mieux les visiter à 9h du matin qu’à 16h ! Mettez votre réveil !
A noter : c’est l’inverse au Vatican qui est payant et bondé le matin.

- Achetez le Roma Pass. C’est un incontournable à partir du moment où vous prévoyez de faire plusieurs visites. Il coûte 36€ et donne accès aux deux premières visites gratuitement, à des réductions sur toutes les suivantes, à la gratuité d’entrée dans certains monuments et à la gratuité des transports en commun (bus-métro, sauf exceptions) pendant 3 jours + 1 guide et une carte de la ville. Notre astuce : l’activer seulement le matin du 1er jour de visite pour vous laisser 3 jours pleins pour en profiter.
A dénicher : dans les gares, à l’office du tourisme, au Colisée, à l’entrée des musées…

- Allez au musée le premier dimanche du mois. L'entrée dans les musées et sites culturels nationaux sont gratuits le 1er dimanche du mois (ne concerne que les sites d'état). Exemples de musées nationaux à Rome : Galerie Borghèse, musée national archéologique, Domus Aurea, thermes de Caracalla... L'entrée de ces sites est tout le temps gratuite pour les - de 18 ans et à tarif réduit pour les - de 25 ans. Attention : la gratuité pour les + de 65 ans n'existe plus dans les musées nationaux depuis le 1er juillet 2014.
A noter aussi : 2 fois par an, on peut visiter ces musées pour 1€ seulement ("La nuit au musée", dates variables). A savoir : ayez, de toute façon, toujours votre carte d’identité sur vous pour prouver votre âge et bénéficier d'une réduction éventuelle.

- Habitez Paris et prouvez-le ! Si vous êtes Parisien, n’oubliez pas de prendre un justificatif de domicile…En raison d’un accord de jumelage, les habitants de notre capitale bénéficient d’un accès gratuit à tous les monuments municipaux romains.
Exemples de lieux concernés : les marchés de Trajan, les forums impériaux, le musée de la Civilisation Romaine

- Prenez les transports en commun ! Comme dans toute capitale, le trajet en bus ou en métro (la ville est très bien desservie) vous revient beaucoup moins cher si vous achetez un billet pour plusieurs jours ou une carte à la semaine. Le trajet seul coute 1€50. A partir de 4 trajets par jour et si vous ne souhaitez pas acheter le Roma Pass, il devient plus intéressant de prendre le ticket 3 jours qui coute 16.50€ pour un nombre de trajets illimité (18€ avec des tickets à l’unité pour 4 trajets/jour). Si vous restez une semaine, prenez une carte à 24€.

- Attendez le dernier week-end du mois... Si vous souhaitez visiter le Vatican ! Les musées de ce lieu emblématique sont totalement gratuits le dernier dimanche du mois (et ouverts jusque 14h, les entrées sont stoppées à 12h30). Il y a aussi, bizarrement, beaucoup moins de monde ! 

- Faites comme les Romains… et buvez pour pas cher (mais avec modération) : l’eau est potable dans la plupart des fontaines de Rome (sauf exceptions), le café coûte 2 fois moins cher au bar qu’assis à une table (salle ou terrasse)… 

- Allez à l’opéra à moitié-prix ! Si vous réservez une place le jour même de la représentation, vous pourrez avoir jusqu’à 50% de réduction.

- Planifiez votre transfert. Pour rejoindre le centre ville depuis les aéroports de Fiumicino ou de Ciampino, le moyen le plus économique sont les navettes proposées par Terravision : 4€ le trajet (à prendre au Terminal 3), vous pouvez les réserver en ligne (d’autres compagnies similaires existent pour un prix équivalent. Ex : Schiaffini).
A dénicher sur : le site de Terravision

- Ou partagez un taxi : le prix d’une course en taxi de l’aéroport au centre ville coûte 30€ depuis Ciampino et 48€ depuis Fiumicino pour 4 passagers. Il faut donc être 4 ! Organisez-vous avec des gens sur place ! 

- Pédalez ! Le service de vélos partagés de Rome (Bike Sharing) est un bon plan économique pour se balader dans le centre vile (attention à la conduite sportive des Romains, ce n’est pas un mythe !). Il vous suffit d’acheter une carte pour vous balader pour 50 cts la demi-heure ! 
A dénicher sur Bike Sharing Roma