Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
10 règles à suivre quand on part aux Etats-Unis

10 règles à suivre quand on part aux Etats-Unis

1 - Un passeport biométrique ou électronique

Permettant de s’affranchir de la fastidieuse demande de visa nécessaire à l’entrée sur le territoire américain, le passeport biométrique ou électronique est suffisant pour voyager aux États-Unis. Cette procédure mise en place depuis 2004 par les autorités outre-Atlantique autorise ainsi les ressortissants de nombreux pays européens à voyager aux États-Unis sans visa.

2 - L’autorisation électronique de voyage

L’ESTA pour autorisation électronique de voyage est une procédure en ligne obligatoire avant un séjour de moins de 90 jours aux États-Unis. L’ESTA constitue ainsi un site officiel américain unique se présentant sous la forme d’un questionnaire détaillé à remplir sur Internet. Voie légale et obligatoire pour tous les pays participants au programme d’exemption du visa américain depuis le 12 janvier 2009, l’ESTA coûte 72$.

Crédit photo : Kalagan

3 - Ne faites pas de plaisanteries douteuses

Conseil saugrenu pour certains on vous rappelle cependant cette règle élémentaire qui a valu à certains plaisantins de nombreux désagréments aux conséquences parfois gravissimes. Avec plusieurs millions de passagers en transit, les aéroports américains sont sujets à des contrôles drastiques de la part d’un personnel douanier pas des plus complaisants ... Une plaisanterie malvenue pourrait bien compromettre définitivement votre séjour si vous faites allusion au terrorisme.

4 - Des contrôles même en transit

Il peut parfois arriver que vous vous rendiez aux États-Unis via d’autres liaisons ou même que le territoire américain ne soit qu’un point de passage temporaire ou une escale. Méfiez-vous alors des horaires de vos escales et prévoyez du temps en plus car les autorités douanières ne font aucune distinction entre les visiteurs permanents et ceux en simple transit ou de passage. Les contrôles et même formalités sont systématiques à l’instar du passage devant les services d’immigration.

5 - Le passage au contrôle de sécurité

Appliquant sans doute les contrôles de sécurité les plus stricts au monde, les aéroports américains ne font le pas le ravissement de tous les passagers. Outre le traditionnel scanner à rayon X vous n’échapperez pas au scanner corporel, à la fouille de vos effets personnels, au passage en chaussettes et même parfois à l’allumage de vos appareils électroniques. On vous conseille fortement d’accepter le passage au scanner corporel car en cas de refus de la fouille corporelle alternative vous ne pourrez même pas embarquer.

6 - Les écarts de prix dus aux taxes

Une fois arrivé sur le territoire américain vous pourriez être bien être surpris par le montant de vos différentes facturettes. De nombreux états américains n’affichent en effet pas tous la même taxe sur les prix d’environ 7%, et les montants peuvent varier sensiblement selon votre lieu de destination. Ne soyez alors pas surpris de ces variations qui peuvent cependant être considérables. La Californie reste en effet l’état le plus cher alors que l’Oregon, le Nouveau-Mexique, le Delaware ou encore le Montana ont décidé de s’affranchir de cette « sales tax »!

7 - Les fameux tips

Équivalents selon les professions à plus d’un mois de salaire en sus pour les plus motivés, les pourboires sont aux Etats-Unis une véritable institution. Les visiteurs lors d’un premier séjour sont en effet souvent interloqués par le sens aigu du service des américains par rapport aux européens. Sachez alors que vous seriez très mal considéré si vous ne vous affranchissez pas des traditionnels 15% de tips du prix de vente au restaurant, à l’hôtel ou dans les taxis. On vous conseille également la prudence dans les lieux particulièrement touristiques où les pourboires sont non seulement obligatoires mais peuvent se chiffrer jusqu’à 18% du prix total !

8 - Optez pour un cadenas TSA

En raison des risques d’attentat les autorités douanières américaines de la TSA interdisent les cadenas et bagages verrouillés. Susceptibles alors d’être ouverts à tout moment par les agents de sécurité vos bagages peuvent cependant être cadenassés grâce à un accessoire approuvé par la TSA et doté d’une combinaison unique.

9 - Prenez impérativement une assurance voyage

En raison des frais médicaux et de santé exorbitants aux Etats-Unis, une assurance voyage reste quasiment obligatoire même pour un court séjour. Comme les pouvoirs publics américains refusent systématiquement les conditions des assurances médicales étrangères, optez impérativement avant de partir pour une solide assurance voyage couvrant la perte et le vol éventuels de vos bagages ainsi que le rapatriement en cas d’urgence.

10 - Consultez vos horaires de vol

Immenses surtout dans les agglomérations les plus touristiques, les aéroports américains frappent par leur surface. N’espérez même pas prêter une oreille même attentive aux annonces sonores car vous n’entendrez tout simplement pas en raison du bruit ou si vous êtes accoudé à un bar ou dans un restaurant. En raison de la taille des aéroports prenez le temps d’examiner à l’avance l’horaire de votre vol de retour ou de transit vers une autre ville qui n’est annoncé qu’à la porte d’embarquement.