Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Nos astuces et bons plans pour des vacances pas chères  !

Nos astuces et bons plans pour des vacances pas chères !

1 - Quand réserver pour voyager au meilleur prix ?

On trouve des bons plans et des promos voyage toute l’année et quelle que soit la saison. Mais il existe des moments privilégiés pour réserver et dénicher les meilleurs prix, selon chaque type d’offre.

Astuce N°1 : on anticipe pour les vacances scolaires !
Tous les gros voyagistes du web proposent des offres 1ères minutes qui concernent généralement les départs de la saison à venir : autrement dit, c’est en hiver qu’on trouve des offres spéciales été et inversement, c’est au mois d’août que vous commencerez à trouver les premiers bons plans ski ! Ces offres « early booking » sont particulièrement attractives pour tout ce qui prisé par les familles aux vacances scolaires : les villages clubs de grande marque (type Belambra, Center ParcsPierre & Vacances, Marmara…), les vacances en clubs all inclusive, les locations, les campings, les croisières Costa ou MSC… En particulier sur toutes les grosses destinations touristiques (grandes stations de ski, Côte d’Azur, Baléares, Grèce…). Les rabais sont en général de l’ordre de 20 à 30 %. On trouve ces grosses promos sur les sites de marques elles-même mais elles sont généralement relayées sur les grosses plateformes de voyage généralistes. 

Astuce N°2 : on s’y prend à l’avance aussi pour les billets d’avion ou de train !
Pour réserver un transport - billet de train et billet d’avions low-cost - le secret est d’anticiper ! Le train et l’avion répondent à la loi de l’offre et de la demande : plus on réserve tôt, plus il y a encore de disponibilités et moins c’est cher. Sur le train, les billets sont ouverts à la vente 3 mois avant le départ : c’est là que vous trouverez les meilleurs prix sur les billets TGV Prem’s, par exemple.

Les compagnies aériennes ouvrent leurs réservations plusieurs mois à l’avance : sur les destinations d’Europe, on peut facilement dénicher des billets d’avion à – de 30 € l’aller simple sur Ryanair, Easyjet, Transavia…, des billets pour les Antilles aux alentours de 500 € A/R  si on réserve au moins 3 mois en amont. Attention toutefois, en dernière minute et en haute saison, les tarifs grimpent vite et si on trouve facilement des petits prix pour l’aller, le retour coûte beaucoup plus cher.

Astuce N°3 : levez-vous la nuit !
Nombreuses sont les compagnies aériennes à baisser leurs tarifs la nuit, quand les internautes ne sont pas connectés et que les réservations sont beaucoup moins nombreuses. Du coup, réserver après minuit en semaine permet de dénicher des billets moins chers.

Attention aussi aux cookies : les sites internet des compagnies aériennes nous pistent et augmentent les tarifs des billets si une même adresse IP effectue plusieurs visites (montrant ainsi son intérêt). Pensez à effectuer votre réservation depuis un autre ordinateur ou via une fenêtre de navigation privée !

2 - Quand partir pour des vacances moins chères ?

Partez en décalé !
Sur chaque destination, on observe un jeu de haute saison / basse saison qui fait varier considérablement les tarifs. C’est évidemment en basse saison qu’on obtient les tarifs les moins chers et en partant pendant le gros pic touristique, lorsqu’il y a une forte demande, qu’on paye plein pot !

Par exemple, c’est la très haute saison et les prix grimpent considérablement (liste non exhaustive) :
- Du 15 juillet au 15 août, en France, surtout en bord de mer et sur les stations balnéaires très touristiques : Côté d’Azur, Pays Basque, Bretagne… Mais aussi aux Baléares, en Croatie, en Scandinavie…
- Aux ponts de mai pour tous les citytrips en Europe…
- Aux vacances de février dans les grosses stations de ski des Alpes du Nord
- Aux vacances de Noël et d’hiver, en décembre/janvier : en Martinique, au Mexique, aux Maldives, à New York, à la Réunion, au Brésil, à Maurice…

Partir hors saison et hors vacances scolaires lorsqu’on le peut est de toute façon un bon moyen d'économiser sur le prix de ses vacances.

- Les vacances dites « secondaires » sont intéressantes pour partir en France : à Pâques ou la Toussaint, les gens partent moins, les hôtels et les campings sont moins remplis et les prix bien moins élevés.

- Partir avant ou après les autres, donc en mai-juin ou en septembre, permet d’obtenir de très bons tarifs et de belles conditions de voyager pour visiter une grande ville d’Europe (Londres, Berlin, Barcelone, Lisbonne…) ou une destination balnéaire méditerranéenne (Ibiza, Cyclades, Marrakech, Canaries…).

- Février et Mars sont les mois les plus calmes en termes de voyage à l’étranger donc statistiquement les mois les plus propices pour obtenir des billets d’avion à prix mini.

- Attention aux gros évènements et aux pics de fréquentation dans le pays. Les gros évènements sportifs (JO, Coupe du Monde de foot…), les fêtes du calendrier (Nouvel An Chinois, Semana Santa…), les rendez-vous  annuels (Oktoberfest, Spring Break, Festivals…) sont autant de raisons de faire grimper les prix des hébergements et des transports dans la ville et/ou le pays, même si vous ne vous y rendez pas pour ça !

- Partez en dehors des heures de pointe : évitez les vendredis et dimanches soir pour prendre le train, voyagez en pleine semaine, partez en week-end en Europe du mardi au vendredi ou du jeudi au lundi, les vols et les trajets en train très tôt le matin ou très tard le soir sont aussi moins chers…

3 - Voyagez moins cher avec les ventes privées, ventes flash, enchères…

Tous les gros sites de voyage proposent des ventes spéciales régulières : on en trouve, en général à chaque période de vacances scolaires et/ou de départs (vacances d’été, Toussaint, Pâques, Noël, hiver, ponts de printemps, été indien…). Bref, il y en a toute l’année !

Impossible aussi de passer à côté de la page « Dernières Minutes » ! Il y en a forcément une sur chaque grand site de voyagiste avec des départs immédiats et des réductions qui peuvent atteindre -40 à -60 %. Pas mal si on n’a pas de destination bien précise en tête et qu’on est prêt à partir n’importe où pourvu que ce soit à petit budget !

En dehors de ces promos plutôt « classiques », le concept de vente flash s’est largement développé : il s’agit de ventes limitées dans le temps qui permettent d’obtenir de gros rabais et des prix exclusifs sur des offres bien distinctes à certaines dates de départ seulement. On en trouve, par exemple, chez Weekendesk, Emirates, Accorhotels, Thalasseo, Transavia, Ryanair…
On a également des sites spécialisés dans les ventes flash comme Groupon où on trouve des offres de voyages, de week-ends et de loisirs…

Autre bon plan voyage incontournable : les sites de ventes privées ! Réservés aux membres inscrits (gratuitement), ils ne proposent que des ventes évènementielles, limitées dans le temps sur des offres plutôt luxe/haut de gamme, avec des prix négociés et des réductions qui peuvent aller jusqu’à -70 %. Il faut s’inscrire et s’abonne à leur newsletter : c’est gratuit et on reçoit un mail tous les jours, on peut même s’inscrire avec son compte Facebook.
Exemple : Voyage Privé, Verychic, Locasun VP, Wonder Weekend, La Collection Air France, Showroomprivé, , Vente privée le Voyage…

Enfin, misez aux enchères !
Les sites de ventes aux enchères d’offres de loisirs ou de week-ends/séjours commencent à se développer en France. On peut, par exemple, citer Loisirs Enchères ou VavaBid. Le principe est simple : il s’agit d’offres exclusives et limitées dans le temps sur lesquelles on mise, l’internaute qui effectue la dernière enchère remporte l’offre au prix qu’il a proposé. On obtient le plus souvent du -40/-50 % mais on peut aussi faire des affaires dingues et payer un prix dérisoire par rapport au tarif standard.

4 - Quelle destination choisir pour voyager pas cher ?

Dans tous les pays du monde, il existe des gros spots touristiques, des régions, des villes ou même des quartiers plus ou moins prisés ; des endroits où tout le monde se presse et d’autres, moins connus, encore abrité de la pression touristique… Ces derniers sont généralement bien moins chers, avec une offre touristique moins développée aussi et souvent davantage d’authenticité.

Quelques exemples ? Si vous allez aux Baléares, vous paierez tout moins cher à Minorque qu’à Majorque ou Ibiza. Au Portugal, vous pourrez partir en week-end pas trop cher à Faro, encore relativement peu fréquentée en dehors de son aéroport aux portes de l’Algarve. Si vous allez à Las Vegas, logez-vous en dehors du fameux quartier du Strip, où les prix flambent…

5 - Quelques astuces pour faire des économies en voyage !

- Mangez local et adoptez les habitudes des autochtones. C’est dans les restos typiques du pays qu’on mange bien et pour pas cher. Eloignez-vous des rues touristiques, poussez la porte des gargotes qui ne payent pas de mine et qui sont exclusivement fréquentées par les locaux, mangez dans les marchés, sur les stands de rue… Les formules typiques locales sont généralement économiques : le early bird menu dans les pubs d’Irlande, les buffets à volonté aux Etats-Unis; les plats végétariens en Inde…

- La plupart des musées du monde ont des jours de gratuité : 1er dimanche du mois, le mardi… Renseignez-vous ou consultez nos pages destinations !

- Si vous voyagez solo, trouvez-vous un compagnon de voyage. La plupart des voyagistes et des établissements hôteliers appliquent des suppléments single : vous pouvez sympathiser avec d’autres routards comme vous sur les forums de voyageurs pour partager une chambre double standard ou même un dortoir dans un hostel. Autre solution : passer par un site comme copines de voyage qui permet de rencontrer et de partir avec d’autres voyageuses.

- Apprenez un peu la langue du pays : cela vous ouvrira bien des portes et vous permettra d'échanger avec des locaux pour obtenir des conseils et des bons plans sur place (cartes de bus, bonnes adresses, astuces...)