Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS

Quelle est la météo en République Dominicaine ?

A quelle saison partir en République Dominicaine ?
La République Dominicaine bénéficie d’un climat tropical, chaud (30° en moyenne) et humide. La saison sèche va d'octobre à avril. La saison des pluies a lieu de mai à septembre : les grosses averses y sont fréquentes tout comme les orages, l’humidité est forte, la chaleur plus marquée.
La période idéale pour profiter au mieux des plages de la côte caribéenne (Bavaro, La Romana...), c’est quand il fait froid chez nous donc de décembre à avril ! Le climat y est chaud mais pas torride, l’humidité est moins présente !

A noter que partir pendant la saison des pluies n'est pas forcément un mauvais plan, les averses étant généralement aussi violentes que brèves. Évitez toutefois cette période si vous êtes particulièrement sensible à ce type de climat. Quant aux ouragans, ils sévissent généralement entre juin et octobre mais ils ne sont ni systématiques ni imprévisibles ! Les resorts qui accueillent les touristes sont en principe bien protégés en la matière !

Températures moyennes
De décembre à avril : 24/29°, eau à 25/26 °
De mai à novembre : 26/ 31°, eau à 27/28°

Il pleut quand ? De mai à octobre, avec un risque de cyclones plus marqué en août et septembre.

Quand réserver et partir en République Dominicaine au meilleur prix ?

Partez en dernière minute, en dehors des vacances scolaires ! Il y a toujours un séjour en République Dominicaine en promo quelque part pour un départ immédiat ou presque, surtout en dehors des congés scolaires. Les tarifs des séjours en République Dominicaine prennent généralement entre 300 et 500€ pendant les vacances (ils peuvent même doubler du printemps à l’été), tout simplement parce c’est une des rares destinations lointaines où on peut partir facilement en club avec des enfants. Si vous n'avez pas d'obligation particulière, partir avant ou après les familles vaut vraiment le coup niveau budget !

Aux vacances de Pâques (ou juste avant). C’est la dernière période pour partir à la bonne saison en République Dominicaine et profiter de tarifs raisonnables. 
Attention toutefois, cette période correspond aussi au Springbreak américain : les étudiants américains ont l’habitude de fêter la fin de leur semestre en partant faire la fête sur les plages des Caraïbes ! Si vous partez en mars-avril, vous avez donc toutes chances d’en trouver sur votre route (généralement bruyants et alcoolisés). En fuyant les plages très touristiques (comme Dominicus), les bars ainsi que les hôtels mal insonorisés (regardez les avis !), vous ne devriez pas trop en souffrir.

Réservez à la saison des pluies ! Si ce n’est pas la meilleure saison climatique, la période la moins chère pour partir en République Dominicaine se situe généralement entre septembre et octobre (quand il y a un risque de cyclone), on peut trouver des séjours à Punta Cana pour – de 6/700€. La température y est quand même agréable et les cyclones ne sont pas systématiques : il suffit de partir en étant prévenu !

Comment partir moins cher en République Dominicaine ?

  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
A savoir côté budget : si seul le passeport (valable plus de 6 mois après la date d'entrée) suffit, vous devrez vous acquitter d'une taxe d'entrée de 10USD (env.7/8€) ainsi que d'une taxe de sortie de 20USD (env.14/15€). Prévoyez d'avoir la somme sur vous, elle est parfois incluse dans le prix du billet d'avion ou du séjour.

Le meilleur plan : XL Airways
La compagnie propose des billets d'avion pas chers pour la République Dominicaine et c’est sûrement le meilleur rapport "qualité-prix" du marché ! Les tarifs sont relativement stables et on s’en sort pour 1000€ environ l’A/R en hiver et au printemps (l’aller coûte entre 4 et 600€). A noter toutefois : les prix sont généralement un peu moins chers si vous partez le mercredi ! Les tarifs baissent sensiblement en septembre et octobre où on trouve des A/R pour 6 à 700€. La période estivale et les vacances scolaires sont les périodes les plus chères avec un budget qui tourne autour de 1100/1200€.
A noter : XL propose des départs de province (Lyon, Marseille) pour Punta Cana mais uniquement en semaine

Les compagnies américaines (United Airlines, US Airways et American Airlines) se démarquent en termes de tarifs sur le trajet «Paris-Punta Cana» quelque soit la saison (elles remontent quasiment toujours en tête sur les comparateurs de vols) ! Budget : 7-800€ au printemps, 900-1000€ en été, 6/650€ en fin d’automne... Mais elles ont l’inconvénient de proposer des vols avec escales (parfois deux) aux États-Unis et obligent donc à se conformer aux modalités administratives strictes (demande d’ESTA avec frais administratifs de 14$...)

Air Caraïbes reste une bonne alternative si vous allez à Saint-Domingue la capitale, seul aéroport dominicain à être desservi par la compagnie. Budget : entre 8-900€ l’A/R en dehors des vacances scolaires, 7-800€ à l’automne, 1100 à 1700 € pour l’été...

L’astuce spéciale mini budget/routard
Partir de Bruxelles avec la compagnie Jetairfly ! Les tarifs de cette compagnie belge sont absolument irrésistibles sur les Caraïbes. On arrive à trouver des A/R «Bruxelles-Punta Cana» pour – de 800€ aux vacances scolaires de Pâques et on a même réussi à obtenir des tarifs à – de 600€ en mars-avril (en dehors des vacances). Pour l’été, la compagnie reste à des prix inférieurs à 1000€ et à 500€ environ pour octobre. A ce tarif là, vous aurez un confort basique avec un repas simple (mais plutôt bon) à bord et des films en Flamand... Quand ça fonctionne ! Avantage toutefois : le personnel est francophone et très aimable... On ne peut pas tout avoir !
 
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?
Notre formule préférée pour un séjour en République Dominicaine ? Le tout inclus
C’est généralement cette formule que vous proposeront la plupart des tour-opérateurs et c’est la manière la plus pratique de séjourner dans le pays, si vous partez en famille. La République Dominicaine est d’ailleurs une destination relativement sûre et bon marché qui convient très bien pour partir au soleil avec des enfants. En général, on arrive à partir pour – de 1000€ par personne hors vacances et – de 1500/1700€ pendant les vacances scolaires, un budget très avantageux si on considère qu’un aller-retour en avion sur une compagnie régulière vous coutera entre 700 et 1500€ par pers.
A dénicher sur : Nouvelles Iles

Et sinon ?
Un hôtel de luxe !
La côte caribéenne est très fourni en gros resorts, des 4 ou 5* de marques internationales comme Barcelo, Bahia Principe, Melia... Situés dans les stations balnéaires touristiques de Punta Cana, Bavaro, La Romana... Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ils se réservent aussi à la nuit pour un budget qui va de 100 à 300€/nuit (même en octobre). Le meilleur bon plan est donc de réserver le séjour à la semaine en passant via un tour opérateur ou un gros site de voyages.
Budget : 1000€ à 1500€/pers. vol inclus.
A dénicher sur : la page dernière minute de Lastminute ou les bons plans de Promovacances. On y trouve presque toujours un séjour 4* en République Dominicaine pour – de 8/900€ au printemps.

L’hôtel club
L’avantage, selon nous, c’est qu’on sait où on va et ce qu’on va trouver sur place : des équipements de loisirs, des plages privées, des chambres familiales, des animations, des activités pour les enfants... Budget : 800/1200€ au printemps, 15000/1700€ en été.
A dénicher par exemple sur : Look Voyages (les clubs Lookéa se réservent aussi à la nuitée en tout inclus pour un budget à partir de 40/50€ la nuit )

Une vraie maison !
On peut désormais louer de grosses villas pieds dans l’eau ou des chambres chez l’habitant pour une nuit, une semaine ou même un mois. Attention toutefois, les tarifs pratiqués dans la touristique Punta Cana sont (très) chers et sont équivalents à une nuit en hôtel 4*. Mais on trouve des chambres ou des petits hébergements entre 10 et 30€ la nuit à Cabarete, Boca Chica, Las Terrenas ... Des zones un peu moins touristiques où vous êtes sûr de trouver authenticité, population locale ou expatriés amoureux de l’île.
A dénicher par exemple sur Abritel

Le bon plan spécial mini budget :
La côte regorge de petits hôtels avec bungalows qu’on peut louer pour 800 pesos la nuit (15€ environ). Vous en trouverez, par exemple, plein le long des plages de Bayahibe : du confort simple, sûrement pas mal d’insectes en colocataires... Mais des allures de paradis !
A dénicher sur place

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces/bons plans pour vos vacances en République Dominicaine

- Prenez El motoconcho ! C’est le moyen de transport idéal pour les petits trajets hors centre ville et ça ne coûte rien. Il s’agit d’un moto-taxi sur lequel vous pourrez monter à 2 passagers en plus du conducteur (mais il n’hésitera pas à vous faire monter à plus). Demandez toujours le prix avant de vous asseoir et négociez ! N’oubliez pas de lui dire d’aller doucement (vamos al paso)

- Ou le Guagua (minibus) ! C’est l’autobus local et on peut se déplacer dans toute l’île avec pour quelques pesos. Bien-sûr, il sera bondé, vous y serez sûrement mal assis, il roulera trop vite et vous vous ferez quelques frayeurs... Mais c’est un moyen économique de sortir des zones touristiques, de partir à la rencontre des habitants et de leur vie quotidienne... Dépaysement garanti !

- Faites le plein de Pesos ! Eh oui, payer en monnaie locale vous reviendra toujours moins cher que de payer en dollars (la monnaie des « gringos »), avec lequel la conversion est toujours bien arrondie (attention, ne revenez pas avec des pesos, ils ne sont pas échangeables en France).

- Faites confiance aux agences et guides de République Dominicaine. Évitez de prendre les excursions avec les tour-opérateurs et arpentez les ruelles pour dénicher les agences locales en comparant les prix (les tarifs sont souvent bien moins élevés que dans votre hôtel). Vous serez sûrement sollicité par des « rabateurs » sur place : il ne faut pas forcément s’en méfier d’autant que beaucoup d’expatriés ont monté des agences de guides, pour la plongée... Vous prendrez vite l’habitude de faire confiance et de partir à l’aventure (en prenant les précautions d’usage).

- Négociez... Pour tout (sauf pour manger) ! C’est la manière de faire caribéenne et vous vous y habituerez vite : il faut savoir que les tarifs sont toujours gonflés (en particulier pour le Gringo !) à priori et que le jeu est de le faire baisser au moins un peu. C’est plus que jamais valable pour le taxi : demandez le prix avant de vous asseoir et négociez (en espagnol, si possible !). Dernière astuce : sortez des zones touristiques pour trouver des prix bien moins élevés.

- Louer une voiture... Oui mais avec beaucoup de prudence ! Si on en croit les habitués du voyage routard en République Dominicaine, louer une voiture (un 4X4 si possible) est indispensable pour sortir des sentiers battus et des zones touristiques ! Ça ne coûte pas cher mais attention il faut être prévenu ! Conduire en République Dominicaine peut s'avérer dangereux (sans compter les démêlés possibles avec les forces de l’ordre locales). Les Dominicains sont réputés pour leur conduite «sportive» et leur total mépris des rêgles de conduite :  ils ne respectent ni feux rouges, ni panneaux stop, ni voies de circulation... Notre conseil : adressez-vous à une grosse centrale de location de voitures pour éviter les arnaques et obtenir des prix au plus juste avec un contrat d'assurance en bonne et due forme (et pensez à l'option rachat de franchise !).

- Fuyez Dominicus et Punta Cana ! Pour visiter Saona, Bayahibe, Las Terrenas, la péninsule de Samana, Pico Duarte, Altoz de Chavon... Des prix bien moins élevés et des jolis coins non conquis encore par le tourisme de masse ! -

- Prenez garde aux taxes ! La plupart des prix affichés par les hôtels que vous trouverez sur place n’incluent pas la taxe obligatoire à 23% (ce qui augmente sacrément le budget). Faites vous bien confirmer le tarif avec taxe incluse ! Même chose pour les repas et boissons : 8% de taxe à prévoir en plus !