Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS
Rio de Janeiro, Brésil

Rio de Janeiro, Brésil : guide et conseils

Quelle est la météo à Rio ?

A quelle saison partir à Rio ?

Situé juste à côté du Tropique du Capricorne, Rio de Janeiro profite d’un climat tropical typique marqué par 2 grosses saisons (inversées puisque dans l’hémisphère sud) :
 
- L’hiver, de juin à août/septembre avec un temps sec et des températures douces (18/25°) et un climat sec.
- L’été, de décembre à mars où le climat est chaud et humide (23/30°).

Ce sont les périodes intermédiaires qui offrent les meilleures conditions pour partir à Rio : avril/mai et octobre/novembre. Le climat est moins étouffant qu’en plein été, il fait chaud mais pas trop. Les aficionados de la serviette de plage et du farniente torride préfèreront toutefois fréquenter les plages de Rio en plein été, en décembre-janvier !

Températures moyennes annuelles (min/max)
​Avril/mai & octobre/novembre : 21/27°C
Décembre à mars : 23/30°C
Juin à septembre : 18/25°C

Il pleut quand ? De décambre à avril.

Quand réserver et partir à Rio au meilleur prix ?

Partez en dehors du rush estival (enfin… hivernal pour nous !)
Pour réussir à obtenir des prix plus bas pour Rio, il faut évidemment partir en dehors de la haute saison, c’est-à-dire entre avril et novembre… à condition bien-sûr de ne pas tabler sur juillet et août (qui sont chers quoiqu’il arrive) et qu’il n’y ait pas d’évènement particulier de prévu, comme des Jeux Olympiques d’été par exemple. Les périodes intermédiaires sont celles où vous aurez le plus de chance de dénicher des promos : octobre/novembre et mai/juin affichent généralement des tarifs moins chers de 100 ou 200€ pour les billets d’avion et les hébergements sur place pratiquent des tarifs plus attractifs. 

Anticipez bien pour partir en fin d’année et/ou pendant le Carnaval
Notre hiver fait figure de très haute saison touristique et correspond également aux vacances des Brésiliens : c’est un peu l’équivalent de juillet/août sur notre Côte d’Azur… Les hébergements sont pris d’assaut plusieurs mois, on ne peut pas réserver à la nuitée, les tarifs sont au plus haut, il y a très peu de promos…  C’est encore plus vrai pour les fêtes de fin d‘année qui réunissent toujours beaucoup de monde : réservez votre séjour, votre vol, votre hôtel… Bref, réservez tout plusieurs mois à l’avance pour être sûr d’obtenir de la dispo et un tarif pas trop mal. Sachez par exemple que les billets au meilleur prix de la TAM sont achetés de nombreux mois à l’avance. 

Comment partir moins cher à Rio ?

Nos conseils pour visiter l'ensemble du Brésil

A savoir : les voyageurs français n’ont pas besoin de visa pour un séjour au Brésil de moins de 90 jours, à condition de présenter un passeport valide au moins 6 mois ainsi qu’un billet d’avion retour.
  • Quel moyen de transport est le plus économique ? Pour partir de Paris
Air France assure des liaisons directes quotidiennes vers Rio avec un niveau de prix qui reste à peu près stable toute l’année : il faut compter 1000€ l’A/R. A certaines périodes moins chargées, on peut trouver des promos avec des prix qui baissent un peu et qui tournent aux alentours de  800€ A/R 
On peut également trouver des billets d’avion pour Rio un peu moins chers si on fait une escale plus ou moins longue. On a de bonnes offres sur les grandes compagnies européennes (British Airways via Londres, Iberia via Madrid, Lufthansa via Franfort, TAP via Lisbonne…). Les prix d’appel se situent aux alentours de 900€.

Pour partir de province, on choisira d’effectuer un vol low-cost (ou de prendre une offre TGV AIR) vers Paris ou vers une grande capitale d’Europe puis d’enchainer avec un vol long-courrier sur Air France, KLM, Iberia, TAP… Budget : tout dépend de la saison et du délai d’anticipation. Des compagnies comme TAP peuvent proposer des vols directs à – de 700€ (en basse saison), si on ajoute le prix du vol jusqu’à Lisbonne, on peut réussir à ne débourser que 800€. Il faut s’y prendre bien à l’avance. Sinon comptez 1000€ environ pour l’A/R.
  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ?

A savoir : durant la très haute saison, en particulier aux fêtes de fin d’année, il n’est généralement pas possible de réserver à la nuitée. Les établissements hôteliers imposent une durée de séjour minimum (plusieurs nuits obligatoires).

Etant donné le prix des billets, si vous souhaitez séjourner et rester à Rio même, vous avez tout intérêt à opter pour une formule déjà packagée «vol + hôtel + pension».

On a de plus en plus de choix pour les offres de séjours packagés à Rio. On est généralement sur de beaux hôtels (3 à 5*, marques internationales) face à la plage, du côté de Copacabana le plus souvent. Bref, l’offre est plutôt axée standing. Budget : à partir de 1300/1400€ pour les offres en 3* et de 1500/1600€ pour les 4/5*, on peut trouver ce type de tarifs pour juillet/août. Pour partir aux vacances de Noël, on sera plutôt aux alentours de 1900/2000€ par personne. Tentez éventuellement votre chance en dernière minute pour partir aux saisons intermédiaires : on peut trouver de bons rabais en mai-juin ou septembre-octobre.
A dénicher sur Promovacances, Voyage Privé...

Sinon, la majorité des circuits au Brésil incluent évidemment une étape plus ou moins longue à Rio. On a pas mal d’offres combinés «Rio + Salvador de Bahia» (+ éventuellement Iguaçu) qui sont intéressantes pour 1 première approche «balnéaire du pays». On peut aussi trouver des formules plus complètes qui permettent de « faire »  les grands incontournables du pays (les 2 villes + Iguaçu, Manaus, une virée en Amazonie…). Budget : à partir de 1700/1800€ mais le plus souvent plutôt aux alentours de 1900/2000€ pour les formules basiques (Rio et Salvador). Comptez au moins 2200/2300€ pour les 1ères offres plus complètes, ça grimpe vite.
A dénicher sur Lastminute, Selectour Afat...

Petits hôtels économiques, chambres d’hôtes/pensions, auberges de jeunesse… A la roots quoi ! 
Les offres d’hébergements économiques sont nombreuses dans ce grand pays qui a l’habitude des routards et Rio ne fait pas exception. Les backpackers trouveront facilement à se loger, à condition de réserver pour les fêtes de fin d’année et le Carnaval. On trouve pas mal d’offres sur Booking : les chambres d’hôtes s’appellent des pousadas. En basse saison, on s’y prend directement sur place. Les auberges de jeunesse ont l’avantage de proposer des cuisines collectives, souvent un accès internet et d’offrir une joyeuse ambiance cosmopolite. Budget variable selon saison : à partir de 10€ la nuit pour un dortoir, dès 60€ pour une pousada.

* Les tarifs mentionnés sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances à Rio

​- N’hésitez pas à prendre le bus. Typique et bon marché pour se déplacer à Rio. Quelques astuces à connaitre : il n’y a pas d’horaires de passage fixe, on attend que le bus arrive et on lui fait signe de s’arrêter, la descente se fait à la demande également. Paiement à bord directement, pas de billets. Mieux vaut apprendre quelques mots de portugais se procurer le guide des rues (Ruas de Rio) pour s’y retrouver dans les lignes de bus. 
L’autre solution pour rejoindre le centre depuis l’aéroport de Rio, c’est de prendre un bus "Real" : climatisé et tout confort, le trajet ne coute 5,50 Reais.
 
- Préférez les taxis prépayés. Beaucoup de problèmes potentiels avec les taxis non réglementés à Rio (même si autorisés). A votre arrivée à Rio, optez plutôt pour un taxi cooperativo prépayé. Il vous suffit de vous présenter au comptoir de la "Rio de Janeiro State Tourism Authority" pour prendre un coupon. On paye avant, le tarif est fixe selon la destination (comptez 40/50 reais environ pour aller dans le centre de Rio).
Dans la ville, on reconnait facilement les taxis réglementés à leur couleur jaune : ces derniers pratiquent des tarifs fixes avec une prise en charge de 4.30 Reais. 
(Attention, il existe 2 types de tarifs : "Bandeira 1", du lundi au samedi de 6 à 21h ; "Bandeira 2" tous les jours après 21h + dimanches et jours fériés)

- Offrez-vous un tour au Maracanã : on peut facilement acheter des places de dernière minute mais il faut généralement beaucoup attendre. La meilleure alternative consiste à aller acheter ses billets la veille du match.
Le côté ouest du stade (entrées A, B et C) est accessible via la station de métro Maracanã tandis que le côté est (entrées D-E-F) est desservi par la station São Cristóvão.

- Pensez à souscrire une assurance complémentaire et partez avec une pharmacie. Les consultations et les soins médicaux coûtent très cher au Brésil tandis que les pharmacies, pourtant nombreuses, délivrent très peu de remèdes sans ordonnance. Une simple consultation chez un généraliste à Rio peut coûter 100/150€, on peut débourser 1000€ pour une analyse de sang… Bref, vous avez tout intérêt à payer une assurance voyage pour vous couvrir en cas de problème de santé. Il faut savoir que la majorité de nos cartes bancaires incluent une assurance voyage/rapatriement déjà conséquente : vérifiez qu’elle vous couvre suffisamment ! 
Pensez donc à emmener tous les médicaments nécessaires (Paracétamol, anti-vomitif, anti-diarrhéique et compagnie…) mais aussi votre écran total (le soleil tape fort au Brésil et les produits solaires sont très chers !)

- Mangez local. Pour se restaurer à Rio, rien ne vaut les bons plans restos des Brésiliens eux-mêmes. Ils sont nombreux à fréquenter les buffets  "ao kilo" (au kilo). Comme leur nom l’indique, il s’agit de payer au poids ce qu’on prend et mange. C’est bon marché et plutôt pas mal niveau qualité, dans le genre simple. A Rio comme presque partout en Amérique du Sud, on trouve aussi des churrascarias, des restos de grillades qui servent à la formule (au forfait), on est servi à la demande au passage des serveurs et les accompagnements sont proposés à volonté. Là encore, un bon rapport qualité-prix, à adopter au même titre que les locaux !