Les meilleurs bons plans vacances
envelope loading Inscrivez-vous pour
recevoir nos bons plans !
Monténégro

Monténégro : guide et conseils

Quelle est la météo au Monténégro ?

Le temps qu’il fait est aussi varié que le relief au Monténégro ! On profite d’un climat typiquement méditerranéen sur la côte Adriatique caractérisé par de longs étés chauds (mai à octobre) des hivers doux, des températures élevées en été mais tempérées par les brises marines venues du large.

Plus au nord, les reliefs accueillent des étés chauds et secs avec des températures élevées et de longs hivers froids et enneigés (jusqu'en avril). Enfin, dans l’arrière-pays, il fait chaud en été et il pleut beaucoup en automne.

A quelle saison partir au Monténégro ?
Ce sont les intersaisons, mai/juin et septembre/octobre, qui offrent les conditions optimales pour voyager au Monténégro. En été, on profitera au maximum des joies balnéaires offertes par le littoral Adriatique et les 117 plages du pays. C'est également la saison idéale pour randonner (à partir de mai/juin).

Températures min/max (Podgorica)
Juin & septembre : 16/27° C
Juillet & août : 20/33°C
Mai : 14/25°C
Avril & octobre : 9/22°C
Mars & novembre : 5/16°c
Décembre à février : 1/12°C

Quand réserver et partir au Monténégro au meilleur prix ?

Avant ou après les vacances scolaires d’été (pour les plages)
C’est en mai/juin et septembre/octobre, en dehors de la très haute saison, qu’on trouvera les meilleurs prix et les meilleurs bons plans, avec parfois même d’excellentes affaires à dénicher en dernière minute. Les prix peuvent facilement être divisés par 2 par rapport à ceux pratiqués en juillet et en août, surtout si on part fin septembre/début octobre (on perd dans tous les cas plusieurs centaines d’€). Selon la gamme du séjour, on peut même s’en sortir pour – de 500 €.

En avance pour partir en juillet et en août (pour les plages aussi)
Dès qu’on veut partir en plein rush estival, il vaut mieux anticiper un maximum pour profiter des meilleurs prix et avoir la garantie d’avoir de la dispo… En dehors des semaines périphériques (1ère de juillet et dernière d’août), difficile de trouver de la dispo en dernière minute pour aller sur la Côte Adriatique (la majorité des bons plans du web concernent des offres balnéaires). Pour partir en club en été, le bon plan est de profiter des offres Early Booking des grandes marques et des voyagistes spécialisés : elles sortent en général pendant l’hiver et permettent d’obtenir les meilleures dates aux meilleurs prix avec des réductions attractives.

Quand on veut pour la montagne et le reste du pays​
Vous aurez toutefois moins de problème pour partir sac à dos en montagne ou visiter le reste du pays : il y a peu de touristes sur les chemins de randonnée et dans les parcs nationaux ainsi que dans les petites villes de l'intérieur, même en plein mois d’août. Vous pouvez vous permettre d’improviser un peu plus. Il y a souvent de la dispo dans les campings et les eco-lodges.

En avance aussi pour les circuits
Les circuits et les autotours sont des types de formules qui ne s’improvisent pas trop. On part en général au printemps ou au début de l’automne en réservant plusieurs mois avant. Peu d’offres en dernière minute et peu de places à prendre aussi : il faut anticiper, d’autant que les tarifs bougent finalement assez peu.

Comment partir moins cher au Monténégro ?

  • Quel moyen de transport est le plus économique ? 

En avion
2 choix s’offrent à vous pour réserver un vol pour le Monténégro : l’aéroport de Tivat, proche de Kotor, de Budva et des plages de l’Adriatique ou l’aéroport de la capitale Podgorica, situé plus en retrait dans les terres.

LOT Polish Airlines, Air Serbia, Adria Airways, Turkish Airlines… proposent toutes d’excellents tarifs pour les vols Paris/Podgorica à condition de faire une escale à Varsovie, à Belgrade, à Ljubljana, à Istanbul... Monténégro Airlines assure, quant à elle des vols directs pour Podgorica depuis Paris. Les tarifs démarrent à – de 200 € A/R, avec le bagage soute en option.

On trouve des vols Paris-Tivat et des vols Paris-Podgorica chez Air France. Budget : aux environs de 300 € l’A/R en bagage soute.

Par la route et/ou depuis la Croatie
Beaucoup de voyageurs choisissent de partir au Monténégro en voiture en couplant, par exemple, une incursion dans le pays avec un passage sur la côte Croate. Après tout, Kotor ne se situe qu’à 1550 km de Lyon (18h) de Lyon et à – de 2000 km de Paris (21h). Côté tarifs, le trajet aller revient à 300 € environ l’aller, péage, carburant et vignette incluse (depuis Paris).
A noter (Tarifs 2018 susceptibles de varier) : le passage en Slovénie implique l’achat d’une vignette, obligatoire pour emprunter le réseau autoroutier. Les touristes peuvent se procurer un macaron à durée limitée : 15 € pour 1 semaine, 30 € pour 1 mois (véhicule classe 2A, comptez 30 et 60 € pour un véhicule classe 2B type fourgon ou van).
Même chose si vous passez par l’Autriche, une vignette doit être achetée pour circuler sur les autoroutes. Elle existe aussi en version électronique et doit être activée 3 semaines avant. Pour les touristes, il existe une version valide 10 jours (9 €) et une autre 2 mois (26.20 €).


On peut donc aussi envisager de rejoindre le Monténégro grâce à un vol pour Dubrovnik. Beaucoup de compagnies low-cost et régulières assurent la liaison depuis Paris et la province, surtout en haute saison. Les tarifs descendent en dessous des 200 € A/R hors saison et on peut s’en tirer pour 3/400 € A/R en plein été. Depuis le sud de la Croatie, le Monténégro n’est pas loin : il ne faut que 2h de route pour faire Dubrovnik-Budva.

  • Quels types d’hébergement au meilleur rapport qualité/prix ? 

Le meilleur rapport qualité-prix pour des vacances balnéaires au Monténégro : un séjour packagé en en hôtel ou en club !
Sur les sites des voyagistes et les plateformes spécialisées, on trouve de plus en plus d’offres «vol + hôtel + pension» pour le Monténégro, la plupart en 4* en demi-pension ou en tout inclus. Quelques grandes marques possèdent des clubs ou des resorts sur la côte du Monténégro : Lookéa, Marmara, Fram, Top Clubs, Iberostar… Tous ont les pieds dans l’eau ou la plage à – de 100 m et proposent infrastructures de loisirs, animations, piscines… Budget : à partir de 5/600 € la semaine en septembre/octobre, entre 1000 et 1500 € en plein été. On trouve parfois des promos hors saison aux alentours des 3/400 € (regardez en dernière minute). Très peu de dispos en dernière minute pour le rush estival : n’oubliez pas de réserver en avance !
A dénicher par exemple sur Promovacances, TUI

Les circuits et autotours
A réserver cette fois en première minute ! Là encore, de plus en plus de propositions sur le web depuis quelques années… Beaucoup d’itinéraires sont en combiné avec la Croatie ou incluent au moins une incursion à Dubrovnik. L’autotour représente, selon nous, une bonne alternative : l’hébergement, le transport et les étapes phares sont prévus et payés du départ, on peut ensuite s’organiser un peu comme on veut en suivant sa feuille de route, on a n’a pas trop de risque de mauvaise surprise et le budget est maitrisé. Pas mal pour une première approche du pays et/ou pour une version nomade mais pas trop aventureuse en famille.
Budget : entre 700 et 1200 € par personne hors saison, selon gamme et itinéraires. 
A dénicher, par exemple, sur Evaneos...

Le camping
C’est le type d’hébergement le plus économique si on veut voir du pays, surtout si on est en mode sac à dos, en camping-car ou en van.  La majorité des campings au Monténégro sont situés près du littoral et des plages (à noter que plusieurs sont naturistes) mais on trouve aussi des hébergements très sympas près des parcs nationaux. Confort et prestations basiques mais petit prix, la plupart des campings n’ouvrent que sur la haute saison de juin à août. Si vous réservez par internet, prenez-vous y en avance, vous n’avez presque aucune chance de trouver de la dispo en dernière minute en plein été et près de la mer. Il y a quelques campings en montagne aussi et là, on trouve relativement facilement de la dispo.
Budget très modeste, à partir de 15/20 € la nuit en bungalow haute saison, quelques euros seulement pour planter sa tente.

On peut aussi louer une chambre, une « pansion » ou un appartement de particulier à particulier. Il y a des offres un peu partout avec un confort standard, plutôt modeste et une ambiance authentique. Les habitants mettent des panneaux au bord des routes pour louer : aucun problème de dispo en mai, juin, septembre, octobre. Attention, si vous optez pour cette formule, vous devez déclarer votre présence aux forces de l’ordre du coin.  Budget : à partir de 10/15 € la nuit, dès 30/40 € en bord de mer.
A dénicher sur Airbnb, Booking...

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances au Monténégro

- Prenez le bus ! Il s’agit d’un moyen très économique pour barouder au Monténégro, on ne paiera que quelques € pour visiter la baie de Kotor et ses stations balnéaires. et la traversée du poays en entier ne demandera pas un gros budget. 

- Louez votre voiture en ligne. La location de voiture est un très bon moyen de visiter le pays en toute liberté, elle est même indispendable si on est en fmaille. Le meilleur plan consiste à réserver en avance en profitant des tarifs « WEB » proposés par tous les grands loueurs : non modifiable, non remboursable en général, des tarifs moins chers si prépaiement en ligne par carte bancaire. Avantage : la voiture nous attend sur place, on a toutes les garanties de sécurité possibles (+ assurance + vignette réglementaire), le kilométrage est illimité le plus souvent, on a plein d’options disponibles (GPS, siège auto…)… Budget : à partir de 200 € la semaine environ.
Attention, si vous louez votre voiture en Croatie, assurez-vous de souscrire l’assurance qui vous permet de sortir du pays (avec taxe de transit incluse).
A savoir : les routes sont étroites et sinueuses, il y a souvent des dépassements dangereux, soyez prudent !

- Marchez ! Voici un pays fait pour les amateurs de sport de plein air, de nature sauvage et de somptueux paysages. Le réseau de randonnée du Monténégro est de haute renommée, les sentiers sont nombreux dans les montagnes du nord ou dans l’un des quatre parcs nationaux du pays : le Durmitor (NW), la montagne Biogradska (N), le Mont Lovćen (près de Cetinje) et le lac Skadar. Incontournable aussi : le rafting dans les gorges de la Tara (inaccessibles d’une autre façon), les agences spécialisées sont nombreuses, les prix modiques.
Attention aux changements de températures brusques, à la chaleur et aux orages, soyez prévoyant côté garde-robe ! Attention aussi à vos stocks d’eau : les points de ravitaillement sont rares ! Enfin, bon à savoir : de nombreuses randonnées au Monténégro sont difficiles et longues, partez en forme !

- D'ailleurs... Prévoyez de bonnes chaussures  ! Pour  visiter Kotor et sa forteresse, dans les vieilles villes de l’arrière-pays, en montagne… on marche au Monténégro ! Pas la peine de prévoir vos escarpins sauf pour tester la vie nocturne ! Emmenez plutôt vos meilleures chaussures de rando même si vous n'en faites pas (de la rando) !

- Emmenez des chaussures de baignade ou des sandales de plage. Chaussons de piscine ou fameuses méduses en plastique vous seront bien utiles sur la côte où on trouve de nombreuses criques et autres paysages de rochers escarpés (ainsi que des oursins). Pensez à les mettre dans votre valide !

- Emmenez les porte-bébés. Si vous voyagez au Monténégro avec des enfants en bas âge, oubliez les poussettes (sauf pour les siestes par exemple) pour vous éviter les galères des rues pavées et des centres historiques des villes comme à Kotor ou à Budva. Mieux vaut porter vos p’tits bouts dur le dos avec un sac à dos de portage, par exemple. A noter : le Monténégro est un pays kids friendly (vous serez bien accueillis dans les restos et les hébergements). Pensez toutefois à emmener le lit pliable de voyage, peu d’endroits en proposent.

- Gare à la facture de téléphone ! Le Monténégro utilise l’€ mais est généralement considéré comme « hors Europe » par les opérateurs téléphoniques. Attention donc à la consommation des datas et à la facture finale qui peut devenir exorbitante (essayer d’utiliser le wifi dans les hôtels).

A savoir : le Monténégro est un pays sûr où vous n'aurez en principe pas d'ennuis. Il suffit juste de respecter les consignes de sécurité habituelles (valables partout dans le monde), notament de ne pas afficher de signes ostentatoires de richesse, de porter une tenue correcte pour visiter les lieux de culte et vous promener en dehors des plages...
Les meilleurs bons plans vacances
Pour continuer, inscrivez-vous à l'Officiel des Vacances