Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS

1 - La Costa Brava en juillet

Où partir en juillet ? - La Costa Brava en juillet
La côte catalane est parfaite pour des vacances en famille pas chères : pas loin (1h35 en avion), de magnifiques plages avec une eau à 24°, et des températures entre 21° et 30°.

Sans oublier les fiestas ! En juillet, vous danserez au rythme des habaneras, concerts et spectacles en plein air gratuits un peu partout dans la région. Les plus connues sont celles de Palafrugell, le 1er samedi du mois, dans la jolie crique de Portbò. A Blanes, vous pourrez aussi admirer le concours international de feux d’artifice (22-26 juillet), magique ! Et si vous descendez jusqu’à Barcelone, le Festival grec de Montjuïc vous enchantera tout le mois : théâtre, danse, concerts… sont au programme.

Pour des vacances pas chères en juillet, préférez le tout début du mois, pas encore trop chaud et pas encore les vacances scolaires françaises. Les nombreux campings et résidences offrent beaucoup de disponibilités, même en dernière minute, et de bons prix, autour de 400 €/logement à Lloret de Mar par exemple (location 8j/7n en studio, le 02 juillet). Après le 15, comptez facilement le double.

2 - Malte en juillet

Où partir en juillet ? - Malte en juillet
L’île a un été typiquement méditerranéen, sec et chaud (jusqu’à 35°-40°) mais l’air marin rend l’atmosphère plus agréable. Et on peut se baigner facilement dans une mer chaude à 25°-27°.

Tout juillet des Festi (fêtes religieuses) sont organisées. Vous pourrez assister aux processions, fanfares, banquets, etc… sous les confettis et pétards. Chaque Festa est clôturée par un feu d’artifice, devant être plus beau que les autres. Les plus importantes sont celles de la Saint-Dominique (La Valette) et de la Saint-Pierre (Mdina). Dans une ambiance toute aussi festive, le Malta Arts Festival de La Valette (10 juillet – 03 août) propose musique, théâtre, danse, photo… en plein air.

Pour partir en vacances à Malte au meilleur prix en juillet, vous pouvez attendre la dernière minute, la 1ere semaine en tout cas : à partir de 400 €/pers. en hôtel 3* petit-déjeuner,vols compris. Pour voyager en pleine saison, il est préférable de réserver à l’avance.

3 - La Bretagne en juillet

Où partir en juillet ? - La Bretagne en juillet
Sans surprise, l’été est la meilleure saison pour visiter la Bretagne : 25° l’après-midi, beau soleil, le moins de pluie et le plus chaud de l’année. L’eau est toujours un peu fraîche (18°-19°) mais ça n’empêche pas la baignade.

Côté festivités, pas moins d’une cinquantaine d’évènements sont organisés sur la péninsule en juillet ! Le plus grand et le plus attendu (plus de 200 000 spectateurs en moyenne) est bien sûr le Festival des Vieilles Charrues, du 14 au 17 juillet 2016. Cette année, vous pourrez entre autres voir Louise Attaque, The Avener, Mickey 3D, Lilly Wood & The Prick, Louane, etc… À la même période, à Rennes et dans la vallée de la Vilaine se déroulent Les Tombées de la nuit, festival des arts de la rue : arts sonores, théâtre, cirque, danse, gastronomie… par des troupes bretonnes mais aussi nationales et internationales. Enfin, si vous y séjournez le tout début du mois, ne ratez pas le Festival Shakespeare en Trégor à Lannion (1-4 juillet) qui célèbrera le 400e anniversaire de la mort du dramaturge.

La région est également un bon plan pour des vacances pas chères, même en dernière minute : à partir de 400 €/loc. la semaine de location en camping 4* le 02 juillet (Côtes d’Armor).

4 - L'Islande en juillet

Où partir en juillet ? - L'Islande en juillet
Si vous ne voulez pas vous serrer sur les plages cet été, partez en Islande. Juillet est d’ailleurs le mois idéal pour y voyager : jusqu’à 20°, des journées ensoleillées de 22 heures, toutes les routes ouvertes, une nature pleine de couleurs et des animaux partout.

L’été c’est aussi la saison des festivals comme le Festival LungA à Seyđisfjörđur (10-17 juillet), encourageant la création artictisque des jeunes et les ouvrant à l’art et la culture islandaise. Fin juin-début juillet, les chevaux sont à l’honneur avec le Landsmót à Hella. Et le dernier week-end de juillet on fête les commerçants pendant la Verslunarmannahelgi : concerts, danses et boissons, c’est la meilleure occasion de rencontrer les islandais. Attenton, les magasins sont fermés et le lundi est férié.

Un voyage en Islande, ça se prépare à l’avance, notamment pour les disponibilités, les hébergements étant pris d’assaut en été. Côté prix, ça flambe aussi, comptez à partir de 1300 €/pers. pour un autotour avec vols, hôtels en petit-déjeuner et voiture. Les vols secs depuis Paris partent eux autour de 500 €-600 € A/R.

5 - La Côte ouet des Etats-Unis en juillet

Où partir en juillet ? - La Côte ouet des Etats-Unis en juillet
Pour vos envies de chaleur, grandeur et dépaysement, l’Ouest des Etats-Unis est parfait. La plupart des circuits classiques proposent une boucle avec la côte ouest (Los Angeles, San Francisco), Las Vegas, les grands parcs nationaux (Grand Canyon, Monument Valley, Bryce Canyon…) le long des fameuses routes américaines. Selon les endroits, il fera chaud (17°-28° sur la côte) ou très chaud (25°-40° à l’intérieur des terres).

Au début du mois, on fête bien sûr Independence Day (jour férié), le 04 juillet : commémorations, spectacles et grands feux d’artifice. Si la nostalgie vous prend, vous pourrez aussi célébrer notre fête nationale pendant le French Festival de Santa Barbara (16-17 juillet). Coup de cœur pour le California State Fair à Sacramento (8-24 juillet) où sont organisés concours de rodéos, fêtes sur la plage, châteaux de sable… Big Fun garanti ! Enfin, si vous passez par Las Vegas, Michael Jackson ONE du Cirque du soleil® et Le Rêve - The Dream sont les shows du moment.

Pour partir aux Etats-Unis en juillet, notamment en circuit accompagné, il vaut mieux s’y prendre plusieurs mois à l’avance voire 1 an, les places étant limitées, surtout pendant les vacances scolaires. Un circuit de 10j/9n démarre à 1700-1800 € en pension complète. On peut encore trouver des vols en derniere minute pas trop chers pour la toute premiere semaine : Paris-San Francisco à moins de 800 € (avec escale) par exemple.