Nos experts dénichent un par un
les meilleurs bons plans voyages
Comme 2 millions d'abonnés, recevez nos bons plans !
INSCRIVEZ-VOUS

Quelle est la météo en Italie ?

A quelle saison partir en Italie ?
Le climat italien est varié : montagnard au nord (Alpes) et méditerranéen au sud (Rome, Sicile, Venise...), avec des influences continentales au centre (Toscane et Florence) ! Globalement, on peut dire que les hivers sont doux partout, sauf dans le nord où ils peuvent être rigoureux et, évidemment, sur les sommets des Alpes. Les étés sont chauds et secs, souvent caniculaires, sur la quasi totalité de l'Italie mais plus supportables sur les côtes ou en Sardaigne, ils sont chauds et humides à Venise. Les intersaisons sont, en général, tempérées et agréables dans tout le pays.

Pas de saison idéale pour visiter l'Italie : en y allant au printemps ou en automne (mai-juin et septembre-octobre), on est sûr de trouver des conditions parfaites un peu partout tandis qu'on peut facilement envisager un citytrip d'hiver à Rome, Venise, Naples... L'été, le soleil est généreux mais attention aux fortes chaleurs qui peuvent vite devenir insupportables dans les villes ou dans l'arrière pays.

Températures moyennes (min. et max. annuelles)
​Rome : 3/30°
Florence et Milan : 1/30°
Venise : 3/28°
Naples : 5/30°
Sicile : 10/31°
Sardaigne : 9/30°

Il pleut quand ? Un peu toute l'année dans le nord du pays, à Venise et Milan avec de bonnes chutes de neige dans les Alpes. Plutôt en automne et en hiver dans le sud du pays, à Rome et en Sardaigne.

Quand réserver et partir en Italie au meilleur prix ?

Partez au printemps ou en automne
C’est là que vous obtiendrez le meilleur rapport "qualité-prix" pour faire du tourisme en Italie. On a un climat agréable pour des prix tout à fait corrects, beaucoup + de dispos et beaucoup - de fréquentation (surtout en semaine). Vous trouverez également d’excellentes offres de "vol + hôtel" pour Rome, Venise ou Florence durant les ponts de mai/juin ou de novembre ainsi que des offres de séjours en Sicile ou en Sardaigne à - de 5/600€ en dernière minute !
2 astuces à retenir :
--) Partir en week-end... en pleine semaine (ex : un jeudi) ! C'est beaucoup - cher que du vendredi au dimanche !
​--) Partir en vacances avant ou après les autres ! Les semaines hors vacances scolaires, au tout début ou à la toute fin (ex : 1ère semaine de juillet et dernière semaine d'août) affichent des tarifs - élevés que du 15 juillet au 15 août ! 

​En hiver
​Sauf au moment de Noël/Nouvel An et pour le Carnaval de Venise, l'hiver est la saison idéale pour faire une escapade romantique en Italie si on a un petit budget ! Ce n'est, bien-sûr, pas là que vous aurez le meilleur climat mais Venise sous une brume mystérieuse, Rome et ses hivers doux ou Florence sous la neige... ont un charme fou et surtout on peut en profiter à son aise ! Des touristes moins nombreux, pas de files d'attente interminables, des tarifs divisés par 3 ou 4 dans les hôtels, des vols à - de 100€ A/R... C'est tout bénef ! 

Évitez juillet et août ! 
C'est évidemment en plein été que c'est le + cher de se loger et/ou de réserver des vacances en Italie. C'est également là que c'est le moins agréable si on n'est pas fan des bains de foule et de la chaleur ! A éviter surtout : Venise et Rome où les touristes affluent alors que les tarifs sont multipliés par 3 ou 4, les clubs de Sicile et de Sardaigne pour lesquels il vous faudra débourser 1000/1200€ minimum par tête (et payer plein pot tout le reste : restos, locations de voiture...)...
Si vous n'avez pas d'autre choix que de partir en haute saison, pensez à réserver en avance : les grandes marques de clubs vacances font des promos en Early Booking et plus on réserve tôt son billet d'avion, plus on a de chance d'obtenir un tarif raisonnable.

Anticipez les gros évènements !
Chaque ville connait ses propres pics touristiques pour lesquels il faut réserver bien à l'avance hébergements et vols. Exemples d'évènements qu'il faut anticiper plusieurs mois avant pour rester dans un budget raisonnable et avoir de la dispo : le Carnaval de Venise (en février), les Fêtes de Pâques et Noël à Rome ainsi que toutes les festivités catholiques d'envergure internationale, les salons professionnels de Bologne, la Fashion Week de Milan...

Comment partir moins cher en Italie ?

Tous nos bons plans pour partir à Rome
Tous nos bons plans pour partir à Venise
Tous nos bons plans pour partir à Florence
  • Quel moyen de transport est le plus économique ?
L'avion
Air France dessert de nombreux vols pour l'Italie depuis Paris Orly ou CDG : Rome, Turin, Venise, Florence, Naples, Bologne, Vérone... Budget à partir de 50€ aller simple en bagage cabine uniquement (Tarif Mini) et dès 70€ avec le bagage en soute (Tarif Classic). 
La compagnie propose aussi des vols au départ de province : Naples et Venise depuis Toulouse et Nice,  Rome et Venise depuis Marseille... A partir de 50€ aller simple.

Easyjet est toujours une bonne option. Elle propose des vols low-cost pour l'Italie depuis Paris et les grandes villes de province (Lyon, Marseille, Toulouse, Strasbourg, Nice...). Elle dessert Rome, Milan, Venise, Palerme, Cagliari... Les départs de province concernent essentiellement Venise, Rome ou encore la Sardaigne tandis qu'on peut aller à Bari, Brindisi, Catane... depuis Paris. Budget à partir de 30/40€ aller simple en 1ère minute.

Ryanair propose des vols depuis Paris Beauvais à destination de Rome Ciampino, Trévise (proche Venise), Pise (proche Florence, Milan-Bergame, Trapani, Cagliari... Budget à partir de 50/60€ A/R en semaine, en basse saison et en réservant en avance. Comptez plutôt 100/150€ au moins le week-end en 1ère minute.
A noter : il existe une navette directe "Paris Porte Maillot- Beauvais Tillé". Tarif : 16€ aller simple, durée du trajet : 1h15 env
Ryanair propose aussi des billets d'avion pour Rome, Cagliari, Palerme et Catane depuis Marseille; pour Rome et Bologne depuis Bordeaux. Tarifs à partir de 20/30€ aller simple.

Beaucoup de compagnies low-cost proposent des billets d'avion pas chers pour l'Italie : Vueling, Iberia, Transavia, Alitalia, British Airways... Les tarifs démarrent généralement à - de 70/100€ l'A/R selon destination. Il faut comparer ! 

Volotea est généralement excellente depuis Bordeaux et Nantes. Budget aux alentours de 150/250€ A/R en haute saison. 

Le train
--) TGV Italo pour Florence. Départ tôt le matin (vers 6-7h), le trajet dure 9h45 environ et on fait escale à Milan avant d'arriver à Florence en fin d'après-midi. Budget : entre 90 et 120€ l'aller en plein été, dès 60€ l'aller en réservant 3 mois en avance en dehors du gros rush.
--) Thello pour Venise et Milan. Départ vers 20h de Paris, arrivée à Venise vers 9h30. Budget : dès 35 € l'aller par personne (en compartiment dortoir de 6 personnes) même en très haute saison. Comptez 55 € l'aller en cabine 4 places. Confort vraiment très basique (voire inexistant) et nombreuses critiques.
A dénicher sur Voyages SNCF

Le bus
--) IDBus propose plusieurs liaisons de bus "France-Italie" : Gènes au départ de Nice, Marseille, Aix en Provence / Milan depuis Paris, Lyon, Marseille, Nice, Aix en Provence / Turin depuis Paris et Lyon. Budget à partir de 29/35/49€ l'aller simple par personne selon trajet. Les tarifs sont stables en dernière minute. Les IDBus sont réputés pour être confortables (wifi, prises électriques, de la place...).
--) Eurolines dessert de nombreuses villes italiennes depuis Paris et la province.  Les tarifs démarrent à - de 50€ A/R en basse saison. Comptez, par exemple, 40€ pour faire Paris-Milan en hiver et en semaine, 140€ pour un Paris-Venise à Noël, 60€ pour faire Lyon/Rome en basse saison... Temps de trajet longs et confort rudimentaire, convient aux routards ! 
  • Quels types d'hébergement au meilleur rapport qualité-prix ?
A savoir côté budget : une taxe de séjour vous sera demandée sur place. Comptez en général 1€ par étoile par nuit et par personne, c'est le cas à Venise et Florence par exemple. A Rome, elle est beaucoup plus élevée : ​3€/nuit/pers. pour les hôtels 1/2*, 4€ dans les 3*, 6€ dans les 4*, 7€ dans les 5*.

Les week-ends "vol + hôtel" : le meilleur équilibre ! 
Une formule souple et économique pour visiter les grandes villes italiennes comme Rome, Venise, Florence, Milan... C'est un principe simple de package à la carte : on sélectionne sa compagnie aérienne (low-cost ou régulière) ainsi que son type d'hébergement (de l'hostel au 5*, en passant par le camping), ce qui permet de moduler son offre selon ses besoins et son budget. A savoir : les propositions de week-ends pas chers en Italie (les prix d'appel) concernent souvent des hôtels en dehors de la ville (ex : à Mestre pour Venise) couplés à des vols Ryanair (avec arrivée à Trévise pour Venise ou Pise pour Florence)
Pensez à partir en semaine ou le dimanche plutôt que le vendredi et samedi, zappez aussi les vacances scolaires (les tarifs ont tendance à doubler) et n'hésitez pas à réserver en hiver et en dernière minute pour obtenir des tarifs à - de 150/200€ par pers.
Budget : à partir de 140/160€ par pers. en basse saison, entre 300 et 500€ par pers. pour un hôtel 4* bien placé et un vol intéressant en haute saison.
A dénicher, par exemple, sur Logitravel

Les hôtels de luxe... à prix cassés !
L'un de nos bons plans favoris : les sites spécialisés dans les ventes flash haut de gamme proposent des offres imbattables, des hôtels de luxe en Italie à des prix très bien négociés que vous n'arriverez jamais à obtenir par vous-même : ce sont souvent des 4/5*, toujours très bien situés (en plein centre) et les réductions vont en général  jusqu’à -70%. Par contre, les tarifs sont très variables selon l'établissement et la saison : comptez entre 50 et 100€ par nuit et par personne en haute saison.
A dénicher sur : Voyage Privé, Verychic, Club Privé Vacances...
En dernière minute, on peut aussi regarder du côté des hôtels "Top Secret" de Lastminute pour faire de bonnes affaires : il s'agit de déstockage sur des hôtels de luxe qui cassent leur prix pour remplir leurs chambres en dernière minute mais qui ne veulent pas associer leur image à une notion de promo, on ne connait le nom de l'hôtel qu'une fois la réservation effectuée ! 


Les locations entre particuliers
C’est généralement la formule la + économique et qui permet la plus grande liberté en ville comme en bord de mer, surtout si on part plusieurs semaines et/ou à plusieurs : ça revient forcément moins cher que l'hôtel ou même qu'une location classique ! On peut organiser ses journées comme on veut et surtout on peut généralement cuisiner sur place ce qui permet d'économiser sur le budget restos. Les offres sont nombreuses : on peut louer un studio à Rome, un appartement à Florence, une maison en Toscane, une villa en Sicile...
Budget : à partir de 50€ la nuit à Rome, Florence, Venise... / dès 7-800€ la semaine pour une maison en Toscane, en Sicile ou en Sardaigne; comptez au moins 2000/3000€ pour une villa...
A dénicher sur Abritel, Airbnb, Villas, GowithOh...

Les hôtels clubs en Sicile et en Sardaigne… Mais avec un bon budget !
Ils offrent un bon rapport qualité-prix si on veut partir en vacances en famille en Italie car ils ont l’avantage d’offrir pas mal de loisirs sur place et de garantir la maitrise de votre budget (avec la formule tout inclus, tous les repas sont assurés). Budget : 5 à 700€/pers. en juin et septembre, 800/1200€ en plein été. La dernière semaine d’août et la semaine juste avant les vacances de Toussaint, on a des tarifs très attractifs tout comme en toute dernière minute en mai et juin. Anticipez bien pour partir en été.
A dénicher sur : Marmara, Héliades...

Les agriturismi partout
L'équivalent de nos Gîtes de France ! Les gîtes à la ferme représentent généralement une excellente solution pour se loger à prix raisonnable en dehors de la forte fréquentation de la ville, à condition toutefois d'être motorisé sur place. La plupart sont tout confort (anciennes fermes et demeures de charme rénovées) et offrent piscine, wifi, prêt de vélos... Certains font aussi table d'hôtes ! Budget variable à partir de 50-60€/nuit en général. Beaucoup de gîtes en Italie appliquent deux tarifs (basse saison pour le printemps et l’automne, haute saison pour l’été et les fêtes de fin d‘année) et requièrent un « minimum stay » (2-3 nuits en général).
A dénicher sur place, sur agriturismo.it​. On en a aussi pas mal sur Booking...

* Les tarifs sont fournis à titre indicatif et correspondent à ceux trouvés sur le web au moment de nos recherches. Le marché du voyage évolue en temps réel : les prix aussi !

Nos astuces et bons plans pour vos vacances en Italie

- Faites les musées le 1er dimanche du mois. Tous les musées et monuments italiens, gérés par l'état, sont en accès libre pour tous le 1er dimanche de chaque mois. Quelques exemples de sites concernés (non exhaustifs) : la ​Galerie dell'Accademia et la Galerie Giorgio Franchetti alla Ca’ d’Oro à Venise; ​les Galeries des Offices et de l'Accademia ainsi que la Chapelle Médicis à Florence; ​la Galerie Borghèse, la Domus Aurea, les thermes de Caracalla à Rome...
A noter : tous ces sites sont accessibles 2 fois par an pour seulement 1€ lors des 2 Nuits des Musées annuelles (dates variables). Ils sont également gratuits pour les - de 18 ans tout le temps et offrent des tarifs réduits aux - de 25 ans. ​Attention : la gratuité pour les + de 65 ans n'existe plus dans les musées nationaux depuis le 1er juillet 2014.

- Éloignez-vous des lieux touristiques... Comme dans toutes les grandes zones touristiques du monde, les restos et les magasins situés à proximité des monuments et hauts lieux de visite affichent des tarifs bien plus élevés. Ils profitent évidemment de leur position stratégique (la vue, le cadre, la situation) pour gonfler leurs prix, spécialement pour les touristes puisque la demande est très forte de toute façon ! Pour limiter le budget et consommer les choses à leur juste prix (même une simple bouteille d'eau), il suffit de pousser un peu plus loin : boire un simple soda sur la Piazza San Marco de Venise ou face à la Galerie des Offices de Florence peut vous couter 4 fois plus cher que de le boire 5 rues plus loin ! 

- Pensez au city pass. ​Si on a le temps et qu'on souhaite faire beaucoup de visites, c'est le meilleur moyen de payer moins cher les entrées dans les musées italiens et les monuments. Les cartes touristiques, généralement appelées "pass" ou "card", sont en général un bon plan. Elles font aussi figure de coupe-file, ce qui est un sérieux atout en haute saison dans des villes comme Florence ou Rome. On a aussi des pass thématiques dans certaines villes ou encore des prix réduits pour les enfants, séniors... Pour être rentables, il faut qu'elles soient beaucoup utilisées et que vous n'ayez pas droit à d'autres réductions (ex : jeunes, séniors...). Quelques exemples (non exhaustifs) :
--) Roma Pass. Deux 1ères visites gratuites + réductions sur les suivantes + accès libre aux transports en commun... Tarif : 36€ pour 3 jours.
--) ​Firenzecard. Gratuité totale dans tous les musées et monuments + coupe file + dans le réseau de bus. Tarifs : 72 € pour 72h.
--) ​Venice Card. Gratuité dans tous les musées + 3 églises Chorus + expos + réductions... Tarifs : 39.90€/adulte, 29.90€/enfant
​--) Milano Card. Transports publics gratuits + gratuité ou réductions sur 20 musées et 500 attractions/services. Tarifs : 24h = 6.50€, 3 jours = 13€
--) Bologna Welcome Card. Musées gratuits pendant 48h + pass bus de 24h + citytour + réductions. Tarif : 20€

- Louez un véhicule et réservez en ligne. Louer une voiture en Italie est une bonne solution, surtout pour visiter la Toscane, la Sicile ou la Sardaigne. Vous pourrez bien-sûr trouver des loueurs sur place mais il vaut mieux anticiper pour la haute saison car la demande est forte, notamment en juillet et août. Les meilleures offres sont souvent proposées en ligne, les gros loueurs concèdent des prix plus bas si on prépaye sur leur site internet, ils proposent aussi pas mal de promos saisonnières ou en dernières minutes. Vous pouvez aussi passer par un courtier comme Autoescape ou Rentalcars qui négocie les tarifs dans les grandes enseignes internationales ou les gros loueurs locaux. N’oubliez pas de prendre le kilométrage illimité ou de prévoir large.

- Buvez votre café à l'italienne... En Italie, on boit le café bien noir et très serré ! On le consomme au comptoir du zinc et pas assis pendant des heures en salle comme on peut le faire à Paris. C'est tout simplement parce qu'il est 2 fois moins cher au comptoir qu'à table ! 

- Et manger votre pizza au poids ! Les pizzerias "al taglio" représentent l'un des meilleurs plans pour manger pas cher en Italie, où elles sont populaires et répandues : on se sert parmi un buffet de différents types de pizzas, on pèse sa ou ses parts et on règle au poids (généralement, le tarif est indiqué pour 100g) ! Il existe différents types de formules.

- Attention aux frais annexes au resto ! ​En Italie, le couvert et le pain sont facturés en plus et d'office. Même chose pour l'eau qui est généralement servie en bouteille (pas d'eau en carafe) et gazeuse (il faut demander une eau plate si vous ne voulez pas goûter aux bulles). Vous pouvez aussi refuser l'eau, qui ne sera donc pas facturée. Le service est souvent inclus sinon laissez environ 10% de pourboire (arrondir pour une boisson ou un café).

- Négociez sur les marchés. Sur les marchés italiens et les marchés aux puces, on peut faire d'excellentes affaires, y compris en matière de mode. En marchandant un peu, il est possible d'obtenir environ 30% de rabais. Veillez à négocier uniquement si vous êtes prêt à acheter l'objet en question, une fois que votre prix sera accepté ! 

BONS PLANS DU MOMENT